Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue

Dans Moto / Equipement

Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue

Plus de confort, moins de fatigue et une meilleure pénétration dans l'air, les bulles Puig Z-Racing en promettent beaucoup. C'est ce que nous allons voir. Essai sur une MV Agusta F3.


Rare, pour ne pas dire seul accessoiriste à proposer une bulle haute performance, Puig met les petits plats dans les grands pour développer LA bulle de la F3. Scanner 3D, test en soufflerie tout y est passé pour offrir à l'italienne un élément digne de son pedigree mais aussi de sa plastique avec je dois bien l'avouer une version double courbe plutôt bien réussie…


RACING SCREENS


Avec des versions claires sérigraphiées sur leur partie basse visant à cacher les raccordements du compteur, les bulles Puig sont directement issues de la compétition avec cependant un gain en épaisseur pour les versions routières passant de 2 à 3 millimètres.


Présentée comme résistante à l'impact (et non à la chute… vous pouvez nous faire confiance) elle est réalisée en Méthacrylique avec une qualité optique indiscutable.


ATELIER MONTAGE


Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue


Rien de plus simple pour passer de la version d'origine proposée par MV Agusta à la proposition ibérique. Une fois les 8 vis BTR de raccordement enlevées, les joints plastiques prendront place sur le Z-Racing avant le vissage de ces dernières sur la nouvelle, sans avoir oublié au préalable d'avoir remis à sa place l'obturateur inférieur.


Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue

Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue


On ne peut plus simple, la modification ne nécessitera aucune attention particulière et s'effectuera en moins de 15 minutes, café compris…


15 CENTIMÈTRES DE CONFORT


Plus haute d'environ 4 centimètres face à l'origine, la bulle adaptable impose à la machine une empreinte pistarde qui plaira au plus grand nombre.


Si peu, pour ne pas dire aucun effet ne se fait ressentir sous les 70 km/ h, il faudra augmenter le rythme d'uniquement 10 km/ h pour commercer à profiter des bienfaits ibériques qui débouleront crescendo.


Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue


C'est l'inverse pour le gain sonore qui se fait ressentir jusqu'à 80 km/h puis aura tendance à être comparable avec l'origine. C'est plutôt du côté du confort que l'on appréciera la modification. Permettant de soulager le haut du corps, la bulle double galbe soulage sensiblement la pression de l'air sur le casque. En effet mon mètre 80 avait droit dans la configuration d'origine à une résistance notable au niveau de la mentonnière, désormais elle se fera ressentir une quinzaine de centimètres plus haut, soit sur la partie supérieure du heaume. Résultat un couvre-chef moins enclin aux turbulences.


Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue

Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue


Promesse tenue ? Totalement. Seul hic au tableau: un jour laissant passer la lumière du phare sur le tableau de bord dû à un ajustement pas assez précis ou à la courbure… Peut-être les deux…


AU FINAL


Enfantine à installer la bulle double galbe Z-Racing offre une meilleure protection et une déviation de l'air qui gagne une quinzaine de centimètres, passant de la mentonnière à la partie haute du casque. Plus silencieuse sous les 80 km/ h elle aura tendance à retrouver le niveau sonore de l'origine la vitesse augmentant.


Sans aucun défaut optique elle pèchera cependant par un ajustement manquant de précision sur la partie inférieure, laissant passer la lumière du phare à l'arrière du tableau de bord. Dérangeant lors de roulages endiablés une fois la nuit tombée. Mais quel look…


OUPS


Essai bulle Puig Z-Racing pour MV Agusta F3: promesse tenue


L'avant, l'arrière, peut-être les deux… qu'importe d'où est venue la dérobade, le résultat est bien là : la 675 a hélas goûté au bitume avec pour sanction immédiate la destruction des plastiques.


Bulle comprise. Survenue avant la séance photo il nous est impossible de présenter des images en dynamique. Oups…


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire