Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Can-Am Spyder: Le supplice de Tantale (1/3)

Dans Moto / Nouveauté

Essai Can-Am Spyder: Le supplice de Tantale (1/3)

Oyez, Oyez braves gens, on vient vous l'annoncer, il existe une nouvelle manière de se déplacer. Le duel entre deux ou quatre roues est maintenant suranné. Voici que s'ajoute à présent l'option à trois galettes qui concentre à la fois les inconvénients de la caisse par son encombrement et de la brêle par son manque de protection. Un défi à la raison ? Peut être que les concepteurs de ce véhicule avaient effectivement une araignée dans leur tête. Ils l'ont d'ailleurs appelé « Spyder », avec un Y qui rappelle son architecture original, et c'est sous le blason Can-Am que l'hybride a décidé de tisser sa toile sur la marché.


Que l'on se comprenne bien. Ces trois roues là n'ont rien à voir avec ce qui se fait du côté de Piaggio. Chez Can-Am, on a assumé ses choix jusqu'au bout avec un véritable train avant à bras triangulaires doubles avec barre stabilisatrice. L'arrière reste un bras oscillant avec amortisseur simple, tandis que le bouilleur est le connu Rotax de 990 cc porté à 106 ch livrant ici 104 Nm à 6 250 tr/mn couplé avec la boite à 5 rapports. Pour peu on se retrouverait les bases de la moto sauf qu'une marche arrière et un poids de 320 kilos vous rappellent que l'arachnide n'en est définitivement pas une.


Essai Can-Am Spyder: Le supplice de Tantale (1/3)


D'ailleurs il n'y a qu'à voir sa gueule pour éviter de sombrer dans la coupable confusion. Une plastique recherchée et originale dont les contours arrivent à masquer certaines faiblesses de finition. La bête vous regarde droit dans les yeux et vous invite à la chevaucher, suggérant à la fois le défi et la curiosité.


En tous cas, s'il est un point positif à trouver d'entrée au « Spyder », c'est sa bouille, qui, incontestablement plait. Il suffit de s'arrêter à un feu rouge ou faire une pause sur le bord de la route pour s'en convaincre : le tripode fait de vous le phénix des hôtes de ces bois. Reste maintenant à vérifier si le ramage se rapporte au plumage. Et c'est là que les choses se sont gâtées…


Essai Can-Am Spyder: Le supplice de Tantale (1/3)


Portfolio (2 photos)

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bonjour, Je voudrais juste savoir si le spyder se conduit avec le permis B. Puisque en faite il n'a rien à avoir avec une moto. En faite c'est un peu comme un quad,vis à vis de la loi.non??Merci de me renseigner.

Par Anonyme

 oui permis voiture suffit

Par Anonyme

C'est quoi cette merde?  :beuh:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire