Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Essai casque Scott Airborne: le tout-terrain tout en confort.

Dans Moto / Equipement

Essai casque Scott Airborne: le tout-terrain tout en confort.

Une finition soignée, une déco atypique, des caractéristiques techniques prometteuses, le haut de gamme tout-terrain de chez Scott a doit quoi retenir l'attention… Pour savoir s'il est à la hauteur des espérances, nous l'avons testé en enduro et en supermotard. Action.


Connu depuis des années dans le milieu TT, Scott ne fait pas ici d'erreur de jeunesse et propose un casque pour le moins abouti. Assez pauvre en déco, l'Airborne existe uniquement en Grid (décliné en 3 versions de couleurs) ou comme ici en finition Identity (avec ou sans rouge), le couvre-chef peut cependant compter sur une peinture de guerre soignée, rehaussée par des paillettes discrètes mais jouant leur rôle à la perfection.


UN RÉEL CONFORT


Ultra douce, la garniture interne en Cool Clean fait merveille. Constat identique au sujet d'une jugulaire bien pensée, bien implantée, qui peut de surcroit compter sur des caches faits dans un tissu identique… Dommage que ceux-ci ne soient pas démontables en vue d'un lavage.


Essai casque Scott Airborne: le tout-terrain tout en confort.


Notons enfin un grand dégagement laissé pour les oreilles. Agréable même après plusieurs heures de roulage, l'intérieur, aidé par les ventilations dignes de ce nom (sans pourtant faire référence dans le domaine) ne se transformera pas en éponge.


Chaussant un poil grand, on regrettera des joues qui auraient mérité un plus gros volume pour être irréprochables et un choix plus foncé pour le tissu interne, moins sensible aux projections terreuses.


Riche d'un large champ de vision, l'américain voit grand et ne limitera ni le passage de votre masque ni votre regard, avec une bonne évacuation de la buée à l'intérieur de ce dernier.


Côté poids, l'Airborne offre un poids dans la norme vérifié à 1263 grammes (pour une taille S) qui saura préserver vos cervicales même en enduro… sans être au niveau des Marushin et autres Airoh, impressionnants de légèreté.


Essai casque Scott Airborne: le tout-terrain tout en confort.


SO LONG


Entre clips et scratch, le montage de la partie intérieure ne pose aucun problème et laisse présager une durée de vie tout à fait correcte. Aussi facile à démonter qu'à remonter, le tissu interne retrouve sa place initiale sans difficulté même après plusieurs lavages.


Réglable sans l'aide d'outil, la visière offre une amplitude correcte. Seule une rigidité un peu trop importante de cette dernière pourrait être cause de cassage facile lors des chutes, même sur terre, mais Scott l'a bien compris et en offre une seconde de série lors de votre achat.


ENTRE BITUME ET TERRE


Moins à son aise sur les portions rapides, le casque américain souffre de son manque de garniture au niveau des joues. Moins adapté aux morphologies fines, l'Airborne avoue quelque peu ses faiblesses avec une tenue de cap pas toujours optimale, pouvant cependant être résolue par le choix de mousses plus généreuses qui offriront un meilleur maintien.


Son terrain de prédilection sera donc plus les parties terres ou l'enduro dont les vitesses plus réduites auront tendance à amoindrir le phénomène. Mais ne pensez pas pour autant qu'il joue les parkinsoniens. Loin de là, son maintien reste tout à fait honorable d'autant plus que le heaume peut compter sur un équilibrage général correct, appréciable lors des sauts.


Essai casque Scott Airborne: le tout-terrain tout en confort.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire