Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai conso : Alpinestar ST-3 Drystar

Dans Moto / Equipement

Essai conso : Alpinestar ST-3 Drystar

La fin de l'hiver approchant, les motards vont pouvoir ressortir leurs montures et retrouver les sensations perdues. Les plus téméraires ont quand même roulé cet hiver pour le moins doux cette année. Malgré cette douceur, le froid gagne vite les extrémités. Pour cela, les fabricants conçoivent des vêtements plus ou moins résistants au froid. Lors de ma dernière virée, j'ai pu tester les gants alpinestars ST-3 drystar.


Modèle existant depuis quelques années déjà, il s'agit en principe d'une valeur sûre. Pour s'en convaincre, rien de mieux qu'un roulage début mars à 1000 m d'altitude aux alentours du Puy-en-Velay.


Le plus important avec les gants, c'est de pouvoir les enfiler facilement. C'est le cas avec les ST-3 même si le système de fermeture (par lacet et boucle de serrage) n'est pas le plus adapté. Il me semble que les scratch sont plus faciles à manipuler surtout quand il s'agit de faire tenir le 2e gant. Une fois sur les mains, la sensation est assez agréable. La fourrure qui remplit les gants ne pique pas et est très douce.


Autant la sensation à porter est agréable, autant la sensation au toucher des commandes est un peu délicate. S'il s'agit de faire de grande distance sans manipuler beaucoup les commandes, tout va bien. Par contre, ce n'est pas adapté à un usage où il faut jouer souvent des manettes.


Essai conso : Alpinestar ST-3 Drystar


Mais il est vrai que ce genre de gants n'est pas conçu pour un usage où l'attaque prime. Ils sont là pour protéger vos mimines du froid extérieur. Et bien, les alpinestars ST-3 jouent parfaitement leurs rôles. Par une température d'environ 5°C, nous avons tout de même la sensation de froid mais c'est tout à fait supportable. Je n'ai pas testé avec des températures négatives mais les ST-3 ne sont de toutes façons pas des gants hiver mais plutôt des mi-saison.


Je n'ai pas pu non-plus mettre à l'épreuve la protection contre les précipitations. Il a fait beau tout le week-end de balade. Par contre, autant les ST-3 sont efficaces contre les basses températures, autant la protection physique n'est pas terrible. Seul un renfort en mousse vient protéger le dessus de la main. Aucun des doigts ne reçoit de protection. Les blessures lors d'une chute seront probablement plus importantes.


Les alpinestars ST63 Drystar sont de très bons gants mi-saison. Bonne protection contre les températures approchant le 0°, probablement bonne protection contre la pluie. 2 bémols : la protection physique et le système de serrage. Tout ceci pour la modique somme d'une soixantaine d'euros.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire