Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai : Ducati 848, un joujou extra...

Dans Moto / Nouveauté

Essai : Ducati 848, un joujou extra...

Elle se sera fait tellement attendre que l'on ne se souvient même plus quelle moto la Ducati 848 remplace. Je veux bien entendu parler de la Ducati 749. Sur le papier, ces années de «vide» ont été bénéfiques puisqu'à la vue des caractéristiques techniques, on peut dire que le gap entre le 749 et la petite nouvelle est plutôt spectaculaire. Lisez ce qui arrive : + 26 cv et -20 kg. On part sur de bonnes bases plutôt «kiffantes»… La sportive «middle size» de chez Ducati pique les yeux par sa grâce et déroute les inconditionnels de la marque Italienne.


Alors : remplaçante de la 749, petite 1098 ou proche cousine de la 851 !? Pour ne pas faire de jaloux, on va dire que c'est un mixe des 3 motos.


Au premier tour de clé, le bloc compteur se la joue en mode guirlande de Noël. Mais quand on donne une légère pression avec le pousse droit sur le démarreur, finit les chants religieux des fêtes de fin d'année et bonjour le full barouf. Bien que les silencieux (pas très adapté comme mot !?) soient d'origine sur cette version d'essai, ils font un bruit caverneux des plus envoûtant. Mais attention, cela m'étonnerait que les keufs kiffent…


Essai : Ducati 848, un joujou extra...


Une fois cette première épreuve passée, le moment est venu de faire route pendant une petite heure, rien qu'elle et moi. Parfaitement positionné sur la machine, je trouve naturellement mon emplacement et toutes les commandes tombent facilement sous les pieds et les mains. Vibrante à souhait, cette diva donne de la voix comme jamais à chaque coups de gaz.


Vue d'un œil extérieur, on pourrait penser que la 848 est loin d'être confortable. Dès les premiers tours de roues, on prend tout suite ses marques et elle se révèle assez confortable pour une sportive. Ce qui surprend rapidement, c'est la finesse de la machine et le fait que la position de conduite soit loin d'être fatigante.


Avec un comportement typique des Ducati, on sent bien la rigidité de l'ensemble et la très bonne tenue de cap en courbe. Elle ne bronche pas… à la qualité de la route prêt tout de même. Sur route bosselée, les irrégularités de la route imposent de rajouter une petite dose de vigilance et surtout de lâcher un peu la main.


Essai : Ducati 848, un joujou extra...


Parfaite pour mon gabarit, les grands (+ de 175 cm) auront les genoux dans les flans de carénages. Par contre quelque soit vôtre taille, vous sentirez bien d'où vient le vent. Positionnée très basse devant vous, la bulle ne protège pas du tout. On en prend plein les bras, plein le torse et surtout plein le casque. L'avantage que l'on peut y voir c'est que le vent sera un allier pour vous éviter de trop fatiguer des avant-bras.


Etroitement dérivé de sa grande sœur, le bloc moteur développe 134cv à 10000 tr/min. Bien que ce soit un bicylindre, on est presque dérouté par le manque de frein moteur. Docile entre 3000 et 6000 tr/min, il devient énergique à partir de 6000 tr/min et pousse, malheureusement linéairement, jusqu'à la zone rouge. Good vibes, voilà ce qui remonte du twin. Les bonnes vibrations mécaniques vous passent par les jambes et vous remontent jusque dans l'estomac en passant par les reins et la colonne vertébrale. Elle vous prend au ventre il n'y a pas de doute…


Essai : Ducati 848, un joujou extra...


Coté freinage, la 848 est équipée à l'avant avec deux disques de 320mm de diamètre. les mâchoires, signées Brembo (fixation radiale), sont d'un mordant rassurant, peut être même un peu trop. A peine le levier de frein pris à deux doigts, le petite ducat' vous met les dents dans la bulle. Pour les novices, il faudra redoubler de prudence parce que les premiers freinages appuyés le sont vraiment. En outre ce qui est appréciable, c'est la facilité que l'on a à doser nos freinages quand on a chopé le truc. A l'arrière, on y retrouve un ralentisseur de diamètre 245 mm. Pas grand-chose à dire concernant ce dernier si ce n'est que Ducati aurait encore pu alléger la 848 en évitant de mettre ce ralentisseur arrière qui n'est pas d'une efficacité monstre.


Coté tableau de bord, on fait dans le style Moto GP. Bien qu'il soit magnifique, il n'est pas très bien lisible. Cela manque surtout de contraste. Par contre du coté des informations présentes, on est plus que servi : compteur kilométrique, compte-tours, horloge, niveau carburant, température huile, témoin pression d'huile, témoin réserve, trip fuel, témoin clignotants, témoin point mort, autonomie résiduelle, température extérieure, chronomètre,… quand je vous disais qu'il était complet !!


Essai : Ducati 848, un joujou extra...


Verdict

H-O-M-O-G-E-N-E-I-T-E. Voilà ce que l'on doit retenir de cette 848. Plus axée sur le coté efficace de la chose que sur les sensations, elle sera accessible à un plus grand nombre de motards en quête de plaisir, de sensualité, de beauté et de prise en main quasi évidente. Coté tarif, l'accessibilité sera moins évidente. A 14000€ le bijou, elle se place comme la concurrente direct des 1000 hypersport, la performance en moins.


Alors si vous voulez entrer dans l'univers sportif Ducati, jouir d'une moto magnifique, facile et homogène sans dépenser des sommes qui peuvent être vertigineuses pour s'offrir une 1098, la 848 trouvera naturellement sa place dans votre garage.


Un grand merci à Frédéric de chez Ducati Chambourcy (78) pour cet essai.


  • Ducati Chambourcy (site internet)
  • 60 route nationale 13
  • 78240 Chambourcy
  • Tél. : 01.30.65.53.10
  • Fax : 01.30.65.08.81

Portfolio (21 photos)

Mots clés :

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

dire que je devais te suivre.... =( mais elle fait rever cette moto... j'aimerai me laisser tenté mais niveau finance c'est chaud !  

Par Anonyme

 oui , toujours le même soucis chez ducat ... le prix :(   j'attends de l'essayer et peut être ..........quand je serai grande :D

Par Anonyme

Pour tout vous dire, j'en ai rêvé cette nuit..... :roll:. @ Nathalie : si jamais tu as l'occasion de l'essayer, n'hésites pas, c'est un vrai bonheur. Elle est très proche de ce que j'attends d'une moto. Il y a quand même deux choses qui me font tiquer : le tarif (celui d'une R1 ou d'un GEX1000) et le fait qu'on ne puisse pas partir faire des tripes avec. Mise à part ça......... :lover:

Par Anonyme

effectivement je vois que tu t'ais  fait vraiment plaisir avec  ça donne vraiment envie de la découvrir ...je vais avoir l'occasion de l'essayer aprés son rodage en concess , vu ce que tu en dis j'ai peur de craquer et  mon banquier lui va pas être content :blague: .pas bien de mettre de si beaux essais :D  je rigole ...continu comme ça c'est un régal :bien: et  comme je le dis " on a qu'une vie " .....  

Par Anonyme

Tu ne nous a pas dit combien de kilomètres elle affichait cette 848? Juste pour savoir si le moteur est libéré et commence à prendre ses chevaux.

Par Anonyme

Elle affichait 767 kilomètres lors de la pose photos. La température extérieure était de 15°, il était 15h06 et elle m'affichait une Vmax de 848 km/h :eek: :p . Elle était donc loin, très loin d'être libérée...

Par Anonyme

superbe en blanche la ducat .... et bien le test et la gallerie ....

Par Anonyme

je vien d'acheter la 848. Je vien de la ranger au garage..... elle est superbe.... 0-200 km/h en un rien.... stabilite impeccable !

Par Anonyme

D'ailleurs, elle rupte à un peu plus de 200 en troisième.

Par Anonyme

on voit bien que c'est une VRAIE ducati, il manque déjà des boulons et des vis sur le carénage :D ducati boîte à outils bon j'y go je vais commander la mienne :rs:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire