Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Ducati Hypermotard 939 SP 2016 : le nec plus ultra pour la SP

Dans Moto / Nouveauté

Essai Ducati Hypermotard 939 SP 2016 : le nec plus ultra pour la SP

Après avoir présenté sa nouvelle Hypermotard 939, Ducati a dévoilé dans la foulée la version ultime du même modèle : la 939 SP, ça va décoiffer ! C'est sur le circuit de Castelloli en Espagne que nous avons été invités à l'essai du nouveau bolide. Succédant à l'Hypermotard 821 SP, la barre était haute pour faire honneur aux modèles sportifs de la marque. Voyons voir ce que nous a concocté Ducati.


La norme Euro 4 étant entrée en vigueur au 1er Janvier 2016, les constructeurs ont dû adapter leurs motos ou les enlever purement et simplement de leur catalogue. Beaucoup plus restrictive qu'Euro 3, les performances moteur sont mises à mal. C'est probablement la raison pour laquelle Ducati a dû faire prendre de la masse musculaire au bloc propulseur de son Hypermot'.


Les ingénieurs ont donc revu le Testastretta de la 821 en profondeur, nouveau vilebrequin, nouvelles bielles, nouveaux pistons et nouvelles soupapes de plus gros diamètre.


Essai Ducati Hypermotard 939 SP 2016 : le nec plus ultra pour la SP


Le tout assemblé donnant la cylindrée exacte de 937cc pour des valeurs d'alésage x course de 94mm x 67.5mm en lieu et place des 88mm x 67.5mm du 821. Ducati a donc choisi d'installer des pistons de plus gros diamètre en gardant la même course. Il en résulte une puissance maxi de 113ch à 9000tr/mn et un couple maxi de 9.98mkg à 7500 tr/mn soit environ 3ch et presque 1mkg de couple de plus que sa devancière. Mais surtout, c'est sur l'intégralité de la plage de régime que la 939 est annoncée plus puissante et (beaucoup) plus coupleuse. L'équipe technique Ducati indique ainsi 18% de couple en plus à 6000tr/mn et encore 10% de plus à 7500tr/mn. Prometteur, on a déjà envie de savoir ce que ca donne en piste !


Niveau esthétique, on n'est pas dépaysé, la 939 est quasiment identique à la 821. Car outre le coloris Red Corse Stripe qui évolue un peu, il faudra avoir un œil aiguisé pour remarquer les nouveaux pare mains intégrant des clignotants à LED, un pot d'échappement plus long (et plus lourd) répondant aux normes Euro 4, un minuscule radiateur d'huile placé sous l'avant du moteur et une excitante fourche Ohlins de 48mm couleur or, qui remplace avantageusement la Marzorcchi 50mm du modèle précédent.


Essai Ducati Hypermotard 939 SP 2016 : le nec plus ultra pour la SP


La partie cycle est donc maintenant full Ohlins, comme toutes les SP de la marque, un gage de qualité et d'efficacité. La fourche est réglable en précontrainte et permet le réglage de la compression sur le tube droit et de la détente sur le tube gauche. A l'arrière le combiné amortisseur est lui réglable en précontrainte et en détente, il relie directement sans biellette le cadre treillis tubulaire au magnifique monobras aluminium noir. Avec 185mm de débattement à l'avant et 175mm à l'arrière, le pilote est haut perché avec une hauteur de selle de 890mm.


L'hypermotard repose sur deux superbes jantes Marchesini forgées noires à 3 bâtons, elles sont 2kg plus légère que les roues de la 939 classique. Voila qui peut faire la différence au niveau de la vivacité. Comme de coutume, Ducati fait confiance à Pirelli pour la monte pneumatique, avec de très sportifs Diablo Supercorsa SP.


Pour stopper la météorite, là encore, on prend le meilleur, des étriers Brembo monobloc à 4 pistons fixés radialement sur la fourche prenant en étau d'énormes disques de 320mm, et, myrtille sur le gâteau, la version SP a droit à un maitre cylindre de frein radial Brembo dont le levier est réglable en écartement sur 5 positions. Ca fera probablement la différence avec le simple maitre cylindre axial peu dosable de la version de base, encore un bon point. A l'arrière, du classique, avec un simple disque de 245mm pincé par un étrier double piston.


Au final on retrouve un équipement équivalent à ce qu'on retrouve sur les sportives de 1000 cm3 actuelles.


Essai Ducati Hypermotard 939 SP 2016 : le nec plus ultra pour la SP


Mais ce n'est pas tout, désireux de hisser l'Hypermotard 939 SP au rang de pistarde accomplie, Ducati a équipé sa moto d'un embrayage antidribble et d'un package électronique assez poussé, composé d'un ABS déconnectable et réglable en sensibilité avec 2 seuils de déclenchement et d'un Traction Control appelé DTC, réglable sur pas moins de 8 positions.


Trois modes présélectionnant des niveaux d'ABS et de DTC sont pré-programmés : le mode WET qui limite la puissance à 75ch et active les assistances au maximum, le mode SPORT laissant s'exprimer les 113ch du moteur avec un DTC niveau 4 et l'ABS au niveau 2 et enfin le Mode RACE qui enclenche une courbe de puissance délivrant les 113ch de manière plus brutale avec l'antipatinage et l'ABS enclenché au minimum, ce dernier n'agissant que sur la roue avant. Ca fait saliver…


Pour compléter le tableau et abaisser le poids de la bête, outre la paire de jantes, le staff Ducati a équipé la SP de gardes boue en carbone et de couvres culasses en magnesium pour atteindre le poids de 201kg en ordre de marche, avec le réservoir de 16 litres rempli à 90%, c'est précis. Sans oublier qu'un catalogue d'accessoires, tres fourni, permettra d'optimiser encore ce résultat.


Mais assez bavé devant la starlette, il est temps de l'essayer !


Portfolio (47 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire