Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Furygan Spencer d3O: objectif confort

Dans Moto / Equipement

Essai Furygan Spencer d3O: objectif confort

Inspiration né-rétro, certification CE et cuir perforé, les gants Spencer d3O promettent souplesse et confort à la façon d'une seconde peau. Nous avons essayé les Furygan pour vous, voici nos conclusions.


Le pitch du français est séduisant à souhait : une ergonomie hors norme (…) telle une seconde peau. Pour y parvenir Furygan reprend une recette simple mais aussi efficace : un cuir souple, une coupe au plus proche de la main et des coques en d3O supprimant toute forme de rigidité.


Ici pas de fioriture ni d'effet de zèle le nîmois va à l'essentiel sans surjouer ni se lancer dans une course à l'armement qui n'aurait clairement aucun intérêt. Le Spencer d3O est un gant urbain en toute simplicité qui n'oublie pas pour autant le style.


SIMPLE ET CERTIFIÉ


Le français joue à fond la carte néo-rétro et ça fonctionne. Ici pas de fioriture mais ne pensez pas pour autant que le Spencer est fade.


Fury sait faire du beau matos, cette nouveauté ne fera pas exception.


Essai Furygan Spencer d3O: objectif confort


Soigné et bien assemblé le gant met en avant un cuir de chèvre perforé sur lequel on retrouve au niveau de la manchette des fronces et un zip d'aisance qui permettra son enfilage sans avoir à refaire le scratch d'aisance. Si l'on retrouve ce principe chez de nombreux fabricants le résultat fait toujours autant recette.


Urbain le gant n'en est pas moins sécu avec tout ce qu'il faut pour répondre aux tests en vue d'une certification européenne comme EPI.


On apprécie clairement. Furygan nous ressert avec raison une nouvelle fois les protections d30, on ne s'en plaindra pas d'autant plus que le confort général est au rendez-vous.


Essai Furygan Spencer d3O: objectif confort


BIEN JOUÉ


Flatteur, le gant est également confortable avec un tannage offrant au cuir de chèvre une bonne souplesse.


Pour gagner en ergonomie Furygan a opté pour des inserts en Élasthanne entre les doigts, l'idée est bonne même si l'on aurait aimé à ce niveau un meilleur ajustement. Pour éviter les transferts de couleur sur vos mains le fabricant a fait le choix d'une doublure intérieure 100% polyester. Le résultat est convainquant même si le bénéfice du cuir perforé en sera amoindri tout en restant un vrai gant été capable de balades aoûtiennes dans le Sud de la France.


Essai Furygan Spencer d3O: objectif confort


C'est du côté du confort que Fury fait un sans-faute avec des protections capables de se faire oublier dès l'enfilage, une souplesse générale qui n'aura pas besoin de rodage et un zip d'ouverture aussi sympa que pratique…


Quel que soit le type de machine le retour des informations est sans reproche que vous rouliez en ville ou sur route.


Essai Furygan Spencer d3O: objectif confort


BILAN


Typé rétro sans pécher par excès le Spencer d3O est une bonne solution pour rouler en ville. Si l'on aurait aimé une doublure interne plus perméable à l'air et des petits gadgets comme des index tactiles par exemple, Furygan nous propose un gant très confortable et souple à souhait. Homologué comme EPI le français se montre pratique à l'usage et bien fini.


Une bonne solution pour la ville mais aussi sur route lors de vos balades tranquilles. Un gant sans véritable défaut en somme mais avec de vraies qualités…


Essai Furygan Spencer d3O: objectif confort


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire