Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai GS27 "destructeur d'odeurs": tu veux sentir mes bottes?

Dans Moto / Equipement

Essai GS27 "destructeur d'odeurs": tu veux sentir mes bottes?

Adieu odeurs fétides… bye-bye placard moto contaminé… tchao sac de votre sport favori sinistré… c'est un peu ce que vous promet GS27 avec son destructeur d'odeurs. Alors finis les joints qui lâchent du fait des mauvaises odeurs ? Essai olfactif…


Gants qui sentent bon la carie dentaire, bottes au reflux de bouc, casque au goût tartre et pas vraiment la possibilité de faire disparaître ces odeurs tenaces. Pour vous éviter un divorce ou permettre à vos potes de venir à la maison sans pour autant faire une soirée masque à gaz, GS27 développe un désodorisant au parfum chlorophylle.


Look écolo avec son packaging vert, l'aérosol de 20 cm x 5,3 cm offrant 250 ml de substance magique trouvera sans problème sa place dans votre placard à chaussures (ou à bottes) ou dans votre sac moto.


VIENT PRENDRE L'AIR DANS MON PLACARD


« Destructeur d'odeurs », « LA référence » sont les slogans lus sur la bombe GS27. Pour notre test, nous avons pulvérisé bottes TT, vitesse et paires de gants mais aucun casque à l'odeur trop présente n'a été trouvé.


Essai GS27 "destructeur d'odeurs": tu veux sentir mes bottes?


Simple d'utilisation, il suffit de pulvériser plusieurs fois brièvement l'objet à traiter et l'affaire est jouée. Le ressenti est quasiment instantané : la vieille odeur de gériatrie laisse bientôt place à un parfum à la Hollywood Chewing-gum.


Finie l'odeur des dessous de bras dans vos pompes et bonjour la chlorophylle persistante. Attention tout de même sur les équipements à la limite du moisi… le spray montre alors ses limites, offrant à vos narines un mélange de parfum entre les deux substances pire que l'odeur initiale… mais nous ne pouvons pas lui en tenir rigueur, c'est spécifié sur l'aérosol.


UNE ACTION LIMITÉE


Essai GS27 "destructeur d'odeurs": tu veux sentir mes bottes?


Repartant sur une bonne base odorante, c'est soulagé que nous enlevons nos bottes après différents roulages et là, la nature reprend ses droits…


La chlorophylle a disparu et le yack est bel et bien de retour.


Comptez environ deux ou trois roulages estivaux intensifs sur piste avant le retour de votre animal favori… pas grave me direz-vous, il reste du produit dans la bombe…


Le point positif c'est qu'avec 250 ml de produit, vous pouvez renouveler souvent l'opération du fait du peu de produit utilisé à chaque emploi. Reste à débourser pratiquement 10 euros pour une bombe… pas donné, mais le destructeur d'odeurs vous coûtera quand même moins cher qu'une greffe de pieds ou la cautérisation du nez de tous vos potes…


INSTRUCTIONS


  • Agiter le produit avant utilisation.
  • Pulvériser à 20 cm de la surface à traiter.
  • Laisser agir quelques instants.
  • Ne convient pas si la surface a pris l'humidité de façon prolongée.

À SAVOIR


Essai GS27 "destructeur d'odeurs": tu veux sentir mes bottes?


  • Contient de l'éthanol (8,49 gr/ 100 gr) et du Benzalkonium chloride (0,03 gr/ 100 gr).
  • Contenance : 250 ml.
  • Tarif : 9,90 euros TTC.

CONTACT LECTEURS


  • SEMC 03 89 42 77 45.

PHOTOS


  • Robin.

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Les pieds qui puent dans une botte, c'est naturel, plus ou moins celon les personnes, les produits dit "anti odeurs" se vendent depuis + de 20 ans, ils cachent l'odeur par une autre, malgré des slogans "Destructeurs, absorbeurs" pas de quoi faire un scoup.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire