Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Kawasaki W800 Spécial Edition : ne pas se fier aux apparences

Dans Moto / Nouveauté

Essai Kawasaki W800 Spécial Edition : ne pas se fier aux apparences

L'histoire de la W ne date pas d'hier. Créée sous la marque Meguro dans les années 30, la firme est ensuite rachetée par Kawasaki qui la commercialisera des années plus tard sous l'appellation W650. Cette machine était d'abord destinée au marché américain et au marché japonais plutôt enclin aux petites cylindrées. Des décennies passant avec de multiples évolutions, Kawasaki décide de stopper la production jusque dans les années 2000. En 2011, la petite basique revient sur le marché avec une augmentation de cylindrée (et mise aux normes anti-pollution). Mais qui dit évolution ne veut pas forcément dire renier son histoire et ce qui a fait son succès !


Depuis, la marque verte édite toutes les années en plus de sa version standard, un modèle « Special Edition » avec des changements essentiellement esthétiques mais qui lui donnent encore plus son côté rétro. Pour 2013, la W800 se pare d'une robe rouge carmin et joue la carte du mystère avec des notes de noir mat…


Dans ces temps modernes (et même si le vintage est à la mode), on peut se demander si ce genre de machine a encore sa place dans un monde bardé d'électronique et où les performances priment parfois sur le plaisir de conduite. Quand on annonce « 49 chevaux » pour presque 220 kilos, ça pourrait faire sourire. Je plaide d'ailleurs coupable.


J'avoue que quand j'ai pris possession de cette crevette, j'étais sceptique et je n'ai pas pu m'empêcher de penser « mais qu'est ce que je vais pouvoir faire avec ça… ». Une chose est sûre, la W800 m'a surprise tout au long de mon essai et j'étais très loin de me douter de ce qui allait se passer…


Essai Kawasaki W800 Spécial Edition : ne pas se fier aux apparences


Portfolio (43 photos)

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

le tete de fourche rappelle celui des bmw 90 s des années 70 et non celui de la guzzi v11 11000€ je tousse très très fort. sinon comme la bonnie le moteur est magnifique surtout en clair car le noir est très très très salissant

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire