Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Kiwi K700C: de bonnes bases

Dans Moto / Equipement

Essai Kiwi K700C: de bonnes bases

Du carbone pour moins de 300 euros… C'est le défi que s'est lancé Kiwi avec son K700C, en proposant un intégral segmenté haut de gamme sans pour autant en avoir la contrainte tarifaire. Pari tenu ?


Une version unie ou comme ici agrémentée d'un « K » à l'effet métallique qu'entrecroise quelques feuilles de vigne pas des plus réussies, le K700C se veut avant tout sportif. Séduisant côté prix l'intégral l'est aussi de par sa forme riche d'arrêtes augmentant considérablement son côté sportif. Si le carbone verni tape à l'œil en version unie et fait son petit effet on ne peut pas dire la même chose de la version K qui se montre décevante du côté du flocage façon négatif photo… mais si l'on en croit l'importateur, ça plaît ! Les goûts et les couleurs…


UNE FINITION QUI AURAIT PU ÊTRE MIEUX


Peut-être né un peu trop rapidement, le K700C pèche par de petites erreurs de jeunesse qui devraient être corrigées, d'après les dires de la marque, dès le prochain millésime. Quoiqu'il en soit en regrettera sur notre casque d'essai la perte d'un kit platine due à des vis trop courtes ayant tendance à se dévisser avec les manipulations de l'écran ou encore des garnitures de joue montrant trop rapidement des signes d'usure… Là encore la faiblesse devrait être modifiée sur les versions à venir.


Ne croyez pas pour autant qu'il n'est pas compétitif, loin de là. Le casque carbone peut compter sur de sérieux arguments pour séduire. A son crédit on note des garnitures internes bien implantées, aux fixations sérieuses, qui ne bronchent pas même après de nombreux lavages, une jugulaire idéalement ancrée ou encore un volume de coque maîtrisé (déclinée en 2 tailles) qui ne vous fera pas passé pour un astronaute une fois le couvre-chef sur la tête.


Une fois casqué on appréciera l'espace laissé aux oreilles ou pour le passage des branches qui séduira les motards à lunettes. Les filles ne seront pas non plus laissées pour compte puisqu'elles ne seront pas obligées de quitter leurs boucles d'oreille pour revêtir le heaume… Quant à la douceur des tissus, même si Kiwi en prévoit des plus doux pour l'avenir, elle ne m'a pas choqué outre mesure. Pour un casque racing nous en avons vu et testé de plus abrasifs même sur des produits plus chers ou connotés plus élitistes !


UN BON MAINTIEN


Une fois en route le casque se montre stable avec une bonne tenue, quelles que soient votre vitesse et votre moto.


Essai Kiwi K700C: de bonnes bases


Ne craignant aucunement la prise au vent des roadsters, le Kiwi se sort de l'exercice avec les honneurs offrant une bonne neutralité lors des mouvements latéraux de la tête. Bien dessiné, l'intégral ne tire pas sur les cervicales même en chevauchant un supermotard à des vitesses plus que répressibles.


Le tableau est moins idyllique lorsque nos essais rencontrent la pluie. Ne pouvant bloquer l'eau au niveau de son joint supérieur d'écran, le couvre-chef laisse hélas entrer la pluie à coup de gouttes ruisselant le long de votre écran. Pas terrible d'autant plus que l'on ne peut interférer sur son réglage via les platines latérales (pas des plus faciles à manipuler) semblant être empruntées à un Shark S500 obsolète aujourd'hui.


L'écran n'est pourtant pas mal fait avec un champ de vision ouvert même en latéral. Plus que correcte, l'ouverture proposée par Kiwi vous permettra de rouler sur route ouverte mais aussi sur piste en toute sécurité. Facilement manipulable tout en se clipsant correctement, ce dernier offre 7 possibilités de crantage là où la concurrence est loin d'être aussi performante. Certains regretteront l'absence d'un système capable de bloquer votre écran en position entrouverte, pour ma part il ne m'a aucunement manqué, avec un maintien de position qui n'en nécessite pas l'utilité…


Essai Kiwi K700C: de bonnes bases


CHHHHUUT


Réalisé en tissu ajouré, le déflecteur de cou ne prend pas suffisamment son rôle au sérieux en ayant tendance, sur les côtés, à se désolidariser du heaume. Outre ce manque de maintien forçant un ajustement quotidien il laisse passer le vent et donc le bruit.


Essai Kiwi K700C: de bonnes bases


Moins présent sur une moto carénée, le vent s'engouffre par la partie inférieure du couvre-chef pour remonter jusqu'aux oreilles dans un bruit de sifflement désagréable.


Essai Kiwi K700C: de bonnes bases

Essai Kiwi K700C: de bonnes bases


Moins dérangeant qu'il n'y paraît, le désagrément se fait uniquement du point de vu auditif sans tourbillon d'air interne. Un appel au fabricant nous rassure encore une fois sur le sujet en nous affirmant que la prochaine version sera équipée d'un déflecteur digne de ce nom qui devrait en toute logique faire disparaître le problème…


Les ventilations quant à elles ne devraient pas être revues par la suite, dommage car on cherche encore leur efficacité et un moyen de manipuler celle au niveau du menton une fois ganté d'un équipement hiver…


RÉGIME SLIM-FAST


Le gros point fort du casque se trouve dans sa conception même. Très bien équilibré, le heaume est un allié précieux tant pour la route que pour la piste, d'autant plus que son poids (vérifié à 1204 grammes pour une taille S) a de quoi énerver la concurrence…


Se faisant oublier dès son enfilage, l'intégral n'est pas fatigant et vous permettra de réaliser des sessions sur piste ou de longues balades sans pour autant avoir recours à une séance de massage une fois arrivé.


EN CONCLUSION


Le K700C est un casque qui a un vrai potentiel et de sérieux arguments pour convaincre. Même s'il est né un peu trop tôt et pèche de quelques erreurs de jeunesse et pas des moindres tels un déflecteur inférieur hypothétique, un kit d'écran mal implanté ou un joint d'écran inefficace, ces défauts devraient être corrigés sur la prochaine version qui devrait arriver vers février ou mars prochain. Espérons-le!!!!


Essai Kiwi K700C: de bonnes bases


J'aurais donc tendance à vous faire patienter et attendre sagement l'opus à venir avant de craquer pour ce couvre-chef et profiter ainsi pleinement de son poids rikiki, de son bon équilibrage général et de sa réelle neutralité… Quant aux ventil' inefficaces et autres tissus manquant de douceur, on lui pardonnera en vue de son prix qui donne le sourire. Il ne restera plus qu'a l'habiller de vraies décos et le succès devrait suivre…


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire