Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.

Dans Moto / Equipement

Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.

Très attendu, le nouveau Michelin Power Pure offre une promesse que n'importe quelle fille rêverait d'entendre : perdre un kilo… sans effort !


Annoncé comme plus léger et plus vif, le Pure semble être LA solution pour ceux qui roulent sur route virilement, mais aussi sur piste. Alors, promesse de dentiste ou pas… Pour en avoir le cœur net, Caradisiac Moto scratche ses sliders avant de prendre la direction d'Almeria. Action !


Sportif certes, le Power Pure n'a pourtant pas une vocation pistarde aussi typée que son frère le Power One. Fait pour celui qui s'exprime principalement sur route sans pour autant faire l'impasse sur le circuit, le dernier-né des Michelin catégorie Sport/ Premium reste fidèle à la technologie bi-gomme avec cependant deux nouveaux mélanges.


Y F'RA BEAU QUI DISAIENT…


Sud de l'Espagne mais avec un temps proche de celui de la Creuse, la météo fait des siennes et nous fait tester ces nouveaux chaussons dans de vraies conditions de m…


Pluie allant jusqu'au flocon de neige, la météo lors du roulage sur route (amputé de moitié pour l'occasion) est bel et bien là pour voir si le pneu français tient toutes ses promesses. Virolos, autoroute, chaussée boueuse, le Power Pure offre un grip disponible très rapidement.


Partant d'une feuille blanche, Michelin a travaillé sur un gommard qui certes chauffe moins mais n'a plus besoin d'être chaud comme une baraque à frites pour être efficace !


Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.


Drainage pour l'avant, motricité pour l'arrière, le Pure semble gommer les pièges de la route en mettant le motard à l'aise (relativement… le sol ressemble à une piste de ski à la fonte des neiges) ! L'inspiration du pneu Fontaine (gommard pluie en GP) lui va bien. En reprenant ses angles d'entaille, Michelin arrive à nous proposer un produit performant sur le mouillé, avec un bon niveau de grip sur route détrempée.


Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.


En limitant les masses non suspendues, le manufacturier clermontois optimise le travail des suspensions, le résultat obtenu est simple : plus de grip pour une meilleure motricité.


Attention, ce n'est pas pour autant la solution miracle à toutes les embuscades routières !!


VIF


Avec environ 650 grammes de gagnés (sur le train complet) par rapport au Pilot Power 2CT, le pneu se veut incisif tant sur la prise d'angle que sur les balancements, et ce sans perdre en assurance.


Le retour du soleil et du vent permet au bitume de sécher et nous offre ainsi la possibilité de faire joujou dans les courbes.


Et là, le pneu prend toute sa dimension. Aimant les prises d'angle, le Power Pure ne rechigne pas à la tache et passe d'un angle à l'autre sans sourciller… de quoi bouffer du sliders dès que ça tourne.


EN PISTE


Le tracé d'Almeria est quasiment sec, seules quelques taches humides semblent faire de la résistance. Ouverture du « manège » par William Costes, c'est parti pour deux sessions de roulage sur le grip espagnol.


Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.


Comme sur route, le bibendum se met rapidement à température idéale d'autant plus que cette dernière n'a pas réellement besoin d'être élevée pour être efficace.


Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.


Gros freinage, accèl', le Pure réagit sans problème et transmet parfaitement au sol la charge du moteur. Aucune perte d'adhérence, le pneu accepte les contraintes sans rechigner. Sa structure même facilite les changements rapides d'angle avec cependant un côté non progressif limite trop brutal pour moi… ce qui n'a pas le don de me mettre tout à fait en confiance. Peut-être un peu flou, les officionados de ce style seront comblés !


LESTE


Afin de bien comprendre l'avantage d'un tel gain de poids sur les masses non suspendues, Michelin nous a préparé un petit atelier qui nous permet d'apprécier la différence de poids entre le Pure et, selon le manufacturier, la concurrence.


Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.


Plombés au niveau des jantes, comme pourrait l'être un plongeur sous-marin, nous partons pour deux passages de chicanes suivis d'un droit qui nous ramène au point de départ.


Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.


Avec les sensations bien présentes en tête, la moto test fait une cure d'amaigrissement pour se retrouver en configuration d'origine chaussée de Power Pure.


Et là, c'est flagrant : dans la chicane bien évidemment mais c'est surtout dans la courbe, la vitesse aidant, que l'on sent tout le boni de la perte de poids.


ROUTE/ PISTE


Michelin avec son Power Pure offre un gommard qui fera sans problème son boulot sur la route et il sera réellement très difficile de mettre le bi-gomme en défaut sur le tracé routier quel que soit ce que vous lui demandez. Sur piste aussi, le chausson s'en sort avec les honneurs même si cette fois les limites sont plus proches.


DLC


Humide le matin, sec l'aprèm', le grip abrasif d'Almeria a joué les pierres ponces sur le pneumatique qui a perdu de sa fraîcheur après 4 sessions ce qui nous laisse douter de la longévité du produit si vous taquinez régulièrement la piste… constat encore plus probant sur les 1000.


Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.


L'épreuve routière offrira au chausson une durée de vie beaucoup plus confortable pour votre porte-monnaie. A l'instar de la piste où l'on est beaucoup plus souvent sur l'angle qu'en ligne droite, la route inverse la tendance et permet d'offrir, grâce à la gomme médium placée sur la bande de roulement, une durée de vie plus appréciable… les pneus parlent d'eux-mêmes !!


Essai Michelin Power Pure : le pneu en dynamique.


Portfolio (2 photos)

Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Heu sur la dernière photo de la 1ère page, vous avez fait quoi avec le pneu ? il est usé sur la bande de roulement alors qu'il reste un centimètre sur l'angle...

Par Anonyme

@18:25 : Regarde par terre c'est mouillé. avant de mettre autant d'angle sur le mouillé du m'appelle :). Sinon, merci pour ce double essai :good:

Par Anonyme

pff,un pneu pluie déguisé?,avec tjrs une belle usure!!! ahh michelin champion des pneus carrés

Par Anonyme

Bonjour, merci pour cette essai tres interressant.:bien: Maintenant, il n'y à plus qu'a faire une test sur la duré de vie en condition de tout les jours sur nos routes:D . A+

Par Anonyme

@23h33, c'est toi qui les rend carré tes pneus, arrêtes l'autoroute :D :D

Par Anonyme

@18h34 j'habite en bord de mer, par contre connais bien les michelin pour ca que je n'en mets plus t'as ps l'air de connaitre leur usure surtout pneu av qui se déforme finit en cascade allez ciao

Par Anonyme

Interessant ce gommard.. Chouette test ! P.S. "A l'instar", c'est "comme", pas "à l'inverse"..

Par Anonyme

j'aimerai savoir si ce pure vaut un QUALIF2 qui tient trop bien mais qui s'use un peu vite

Par Anonyme

AU FINAL de la merde en barre 180km sur circuit archi cuit completement deformé et décrochage merci les frayeurs

Par Anonyme

un bon motard doit savoir s'occuper de sa machine... avec du michelin, un bon coups de papier de verre lors du ravitaillement essence et hop...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire