Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Neco Alexone 125 : après le néo-rétro place au sport

Dans Moto / Nouveauté

Essai Neco Alexone 125 : après le néo-rétro place au sport

Connue jusqu'à maintenant pour ses scooters orientés néo-rétros, la marque Neco incurve sa trajectoire et s'attaque désormais au segment GT 125 avec la commercialisation dans le réseau d'un nouveau modèle baptisé Alexone. Sous ses airs de GT Premium, le dernier-né de la firme chinoise révèle une plastique proche des productions japonaises et européennes et par la même occasion se dote d'un équipement pléthorique. Le prix ? 2499 €, plutôt alléchant sur le papier mais en réalité…Quelques éléments de réponse à travers cet essai.


Neco, une marque inconnue ou peu connue pour certains, c'est pourquoi une petite piqûre de rappel s'impose. Distribuée par la société belge Mooof (au même titre que Bullit), Neco a été fondée en 2007. Si le bureau de Recherche et Développement est située au siège localisé proche de la frontière française, l'assemblage des produits s'effectue en Chine. Le réseau compte actuellement près de 130 revendeurs répartis à travers la France et les objectifs pour l'année en cours sont de faire aussi bien que les 1000 immatriculations recensées en 2016, ce qui semble parfaitement réalisable au regard de la dernière production.


Un GT à 2500 € ? non sérieusement cela n'existe pas ! si si, vous en rêviez et bien Neco l'a fait. Mais la question qui revient sur toutes les lèvres : pourquoi se risquer d'aller sur un segment aussi concurrentiel ? Pari osé, certes, mais pari assumé. L'Alexone attire les regards et attise la curiosité à tel point que plusieurs têtes se sont tournées vers notre hôte du jour et les questions ont fusé. Le coup de crayon s'inspire fortement du Yamaha X-max, la filiation avec la production japonaise est même saisissante notamment au niveau de la partie postérieure. Une ligne sportive à souhait, bien proportionnée, un assemblage honorable de la carrosserie, l'Alexone s'avère séduisant. Seul revers de la médaille, les plastiques intérieurs ne sont pas qualitatifs, tout comme les comodos notamment la commande de warning mal placée. Les phares reçoivent une technologie à Led, permettant une meilleure visibilité et d'être mieux perçu par les autres usagers.


Équipement pléthorique


Un scooter de cette nature facturé à prix plancher, forcément l'équipement devrait s'en faire ressentir à bord et bien pas du tout, Neco a opté pour une dotation fournie : la conception du tableau de bord similaire à celui du Yamaha X-Max 125 reçoit une instrumentation à affichage digitale lisible et complète (compteur de vitesse, compte-tours, totalisateurs kilométriques partiel et total, jauge à essence à segmentations, voltage de la batterie, horloge) bref tout y est pour une utilisation quotidienne. En matière de rangement, le dernier-né de la marque fait fort : le tablier renferme deux compartiments verrouillables grâce à la clé de contact. La superficie proposée suffit à loger quelques effets personnels, celle placée à gauche dispose même d'une pris 12V bien utile à la recharge d'un smartphone.


Essai Neco Alexone 125 : après le néo-rétro place au sport


Le coffre, dont l'ouverture se fait au contacteur, dispose d'une belle capacité d'emport malheureusement handicapée par le positionnement de la batterie située en plein milieu. Du coup, l'usager ne peut loger qu'un casque intégral, ainsi que des vêtements., ce qui rend le volume de chargement faible pour la catégorie. De même, on retiendra que les vérins hydrauliques ne se remontent pas entièrement ce qui peut s'avérer pénible au quotidien. L'utilisateur profite de deux béquilles (centrale et latérale) pour le stationnement tandis que le passager peut jouir d'un espace arrière conséquent, d'une paire de repose-pieds repliables, de larges poignées de maintien et d'un dosseret de selle de série. Signalons en guise de bonus, la mise en place d'un frein de parking à l'instar des maxi scooters comme sur l'ancien Yamaha T-Max par exemple.


Essai Neco Alexone 125 : après le néo-rétro place au sport


Portfolio (30 photos)

Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bonjour, Je viens vous parler de ce scooter l'ayant acheter, je l'ai chercher chez le concessionnaire au mois d'avril et on me l'a volé le 14 Mai :colere:. Je suis une fille de petit gabarit (1m60) et la hauteur de selle de 88cm (78cm est idéal) est un handicap ainsi que la selle très large, à l'arrêt j'étais sur le devant de la selle pour avoir les 2 pieds au sol en solo. Quand je l'ai acheté je n'avais pas cette donnée qui m'aurais peut être fait réfléchir. un autre point négatif à mes yeux, le compteur digital, certes magnifique avec sa couelur bleutée mais de nuit parce que le matin ou la finde journée c'est dérangeant pour les yeux et ça éblouis: mettre les lunettes de soleil ou avoir une visiere solaire intégrée ou les 2 ( c'est ce que je faisais, sensible des yeux). La béquille centrale aussi est un handicap, très dur de le mettre dessus, au moins 3 reprises pour l'y mettre que ce soit de face en mettant tout son poids sur la béquille ou de côté en tirant le scoot c'est chaud même un pote d'1m85 roulant en Trail a eu du mal le mettre en centrale. La bulle n'est pas aussi efficace qu'on le croit, j'avais un brouhaha/sifflement constant dans le casque, alors sur les peitits trajets Ok mais en ballade a 2 avec intercom ça doit être horrible. Ma crainte étais au niveau des pneus qui ne sont pas de marques et finalement il s'avère qu'ils faisaient leur taff, bonne accroche contrairement à des Bridgestones qui chassaient dans les rond points (équipés sur ma Yam Tw 125) Malgré tout ça je ne regrette pas mon achat, j'ai la Haine qu'on me l'ai volé. Il a une belle gueule, des phares puissants, une bonne maniabilité et une belle sonorité malgré son pot d'origine c'est ce qui fait qu'il a attiré la convoitise et la jalousie.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire