Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Essai Orcal NK01 125 : scrambler mania

Dans Moto / Nouveauté

Orcal, marque propre à la société DIP qui importe aussi Daelim, Keeway et Royal Enfield en France, continue d’accroître encore un peu plus son influence sur le segment des véhicules néo-rétros. Trois ans après l’introduction de l’Astor et en attendant la Sirio qui ne devrait pas tarder, Orcal ajoute la NK01, un scrambler de petite cylindrée facturé 2495 €.

Essai Orcal NK01 125 : scrambler mania

L’exercice en cours s’annonce faste pour la marque Orcal avec dans un premier temps la reprise des livraisons de l’Astor Euro4 suite à des problèmes rencontrés avec l’un de ses fournisseurs, mais surtout intégration d’un nouveau modèle néo-rétro dans la mouvance scrambler. Dévoilée en grande pompe au mois de novembre dernier lors du salon de Milan, la NK01 vient donc s’ajouter au catalogue , mais elle adopte un registre différent de celui de l’Astor. Bien vu de la part de la DIP qui souhaite diversifier son offre sur un segment de plus en plus démocratisé en France. Fabriquée chez Longjia (l’Astor étant conçue chez Senke Motor), la dernière-née de la gamme répond à un cahier des charges précis scrupuleusement mis en place par la DIP. Pour ce modèle, tout change ou presque : on retrouve un châssis différent ainsi qu’une nouvelle base moteur.

Essai Orcal NK01 125 : scrambler mania

La NK01 125 respecte à merveille les codes stylistiques du genre grâce à l’apport de quelques éléments minutieusement choisis : en effet, le phare rond ceinturé par des grilles de protection, une selle longue bien remboursée, un guidon plus large, bref aucun doute là-dessus, le style scrambler demeure bien présent. La finition générale reste de bonne facture comme le montre l’absence de fil disgracieux et le traitement apporté aux différents composants (peinture, bandes argentées sur le garde-boue). De même, la signature lumineuse à leds du feu arrière renforce l’aspect qualitatif à cette NK01. Mais, oui car il y a un petit ‘’mais’’, si l’on se scrute à la loupe le cadre, quelques failles sont perceptibles au niveau des soudures notamment dans sa partie arrière. La présence de pièces chromées auraient peut-être été les bienvenues comme sur l’Astor.

La NK01 est animée par une bloc moteur issu de la CBF125. Il développe presque 10 chevaux pour un couple de 9,4 Nm.
La NK01 est animée par une bloc moteur issu de la CBF125. Il développe presque 10 chevaux pour un couple de 9,4 Nm.
Le tableau de bord dévoile un pavé digital parfaitement lisible. Toutes les informations utiles sont disponibles.
Le tableau de bord dévoile un pavé digital parfaitement lisible. Toutes les informations utiles sont disponibles.
Contrairement à lstor, le bouchon de réservoir n'est pas monté sur charnière et se montre peu pratique à déserrer lors du passaà la pompe.
Contrairement à lstor, le bouchon de réservoir n'est pas monté sur charnière et se montre peu pratique à déserrer lors du passaà la pompe.

 Contrairement au best-seller équipé de deux compteurs analogiques, la NK01 propose à son utilisateur une instrumentation simplifiée et surtout qui gagne en modernité : au programme, le tableau de bord adopte un cadran à aiguille unique dédié au régime moteur tandis que le reste des informations utiles est transmises via un pavé numérique (jauge à essence, vitesse et même un indicateur de rapport engagé). On apprécie l’appel de phare à l’index et le coupe-contact facilement accessibles. De même, la présence d’un port USB de série placé sur le côté gauche s’avère très utile pour y recharger son smartphone. La seule ombre au tableau se situe au niveau du réservoir (d’une capacité de 13 litres) car celui-ci, contrairement à l’Astor, n’est pas monté sur charnière et demeure difficile à ouvrir lors des phases de ravitaillement. Enfin, la poignée de maintien dédiée au passager peut servir de point d’ancrage pour l’emport éventuel d’un petit sac.

Portfolio (22 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire