Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Peugeot LXR 125 cm3 : le chaînon manquant

Dans Moto / Nouveauté

Essai Peugeot LXR 125 cm3 : le chaînon manquant

L'année 2007 a été une sorte de tremplin chez Peugeot avec la brutale disparition du Looxor au profit du très élégant et raffiné Géopolis. Dans un marché français qui se veut tirer vers le haut les scooters Grand Tourisme, au détriment des scooters grandes roues, où le Honda SH se taille les parts de marché, Peugeot se replace et vient compléter sa gamme. En collaboration avec le constructeur taiwanais Sym, le LXR affiche ses ambitions. Alors simple sosie du HD...


Inutile de vous rappeler que le succès des scooters à grandes roues ne cessent de croître chez nos voisins européens. L'Italie s'apparente comme le plus gros consommateur de cette catégorie sur le vieux continent, puisque près d'un scooter sur deux en 125 cm3 est un ''grande roue''.


l'élégance à l'état sauvage


Essai Peugeot LXR 125 cm3 : le chaînon manquant

Les similitudes avec le Sym HD 125 Evo paraît évidente. Il suffit de regarder la ligne générale anguleuse pour en être pleinement convaincu. Le modèle est conforme à celui présenté au salon de Milan. Le faciès, tout en rondeur accueille un phare assez bombé et la calandre, tout chromée se voit frappée du lion. D'ailleurs sous celle-ci, se positionne le radiateur. Le bloc optique arrière et l'ensemble des plastiques s'ajustent en toute quiétude et bénéficie d'une excellente qualité de finition.


En terme d'équipements, le LXR 125 cm3 présente de belles aptitudes avec une instrumentalisation, certes, très austère, mais qui possède l'essentielle : Sous la petite vitre, se tiennent un ensemble de données à lecture analogique. Le compteur de vitesse, la température, la jauge à essence, le totalisateur kilométrique, sans oublier la montre digitale. Tout y est, ou presque, puisqu'il manque un totalisateur journalier.


Comme la majeure partie des scooters de cette catégorie, le LXR propose un large plancher plat et un accroche sac, permettant d'emporter un sac et de laisser un bel espace pour les jambes du pilote. On retiendra aussi le vaste et très'' design'' porte-paquet. Souvent les capacités de rangement ne sont pas très nombreuses su les scooters ''grandes roues'', le LXR tire magistralement son épingle du jeu avec un coffre libérant suffisamment de place pour calfeutrer un jet. Attention, petite subtilité pour ouvrir la selle, puisque vous aurez le choix entre soit la clé, soit une pression sur le comodo des phares. Toutefois, on notera l'absence d'une boite à gants. Le réservoir d'une contenance de 8 litres se situe sous les poignées de maintien passager et son remplissage s'effectue avec la plus grande propreté. Enfin et toujours très pratique, le LXR se dote de deux béquilles de stationnement (centrale et latérale)


grand confort


La selle traduit une position de conduite agréable et le buste reste droit comme un I. Grâce à une très faible hauteur de selle (705 mm), tous les gabarits pourront s'insérer sans avoir à frotter les genoux contre le tablier. Les passagers trouveront aussi rapidement leurs aises et disposeront de cale-pieds repliables. Durant notre essai, une passagère de marque (merci Pauline) a pu tester la surface arrière. Son constat est clair : "On s'y sent bien et les repose-pieds, contrairement à certains scooters sont placés plus en arrière, ce qui permet d'avoir les pieds bien à plat. L'amortissement arrière, bien établies, ne martyrise pas le dos et voyager à bord devient plaisant".


Portfolio (18 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire