Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Peugeot Tweet 125 cm3 : Un gabarit mesuré

Dans Moto / Nouveauté

Essai Peugeot Tweet 125 cm3 : Un gabarit mesuré

1898 marqua l'entrée en lice de Peugeot dans le paysage du Deux-Roues motorisés. Positionné à la quatrième place sur la scène européenne, le constructeur français souhaite compléter et renforcer son offre sur le secteur des scooters ''grandes roues', notamment en Italie où les machines, chaussées en 16 pouces connaissent un immense succès. Déjà fort du Géopolis et plus récemment du LXR, développé sur la base du Sym HD, Peugeot Scooters a décidé d'asseoir un peu plus son emprise sur le segment de la mobilité urbaine globale en mettant au monde le Tweet. Ce dernier se place en entrée de gamme et sera proposé en 50 cm3, 125 cm3 au marché français. Le modèle 150 cm3, étant réservé uniquement à nos voisins transalpins. Pour se faire une idée plus précise du Tweet, Caradisiac Moto est allé l'essayer dans la région de Logrono en Espagne...


des lignes légères


Essai Peugeot Tweet 125 cm3 : Un gabarit mesuré


La conception du Tweet résulte d'une synchronisation entre le Sym Symphony et le Peugeot Vivacity. Cette alchimie donne lieu à un ensemble ultra compact, consensuel et plutôt bien soigné, puisque l'on distingue aucun défaut d'assemblage. Le dessin de la face avant, marqué par un léger arrondi et les clignotants étirés dans la longueur s'inscrivent dans l'esprit du Vivacity. Malgré un prix serré, le Tweet emporte avec lui une dotation fournie en matière d'équipement : Le tableau de bord se muni d'un compteur de vitesse à lecture analogique, complété par un rectangle digital regroupant deux trips, une horloge et une jauge à essence à sept segments. Les potentiels acheteurs de la version 50 seront moins bien lotis avec une lisibilité entièrement analogique (jauge à essence et un totalisateur kilométrique). Talon d'Achille de la catégorie, le Tweet sait mettre en valeur ses arguments en matière de rangements : Le tablier intègre une boîte à gants verrouillable, certes peu profonde, mais sa superficie est suffisante pour y loger un téléphone portable et/ou un étui à lunette. La présence d'un plancher-plat, associé à un accroche-sac, suffit à glisser un petit sac. Enfin, un petit casque jet trouvera sa place à l'intérieur du coffre à casque (ouverture au contacteur). Peugeot proposera en option la fixation d' une platine sur le porte-paquet pour pouvoir poser un top-case. Petit bémol concernant le stationnement et plus particulièrement la béquille latérale à rappel automatique. L'utilisateur privilégiera la béquille centrale, facile à déployer.


facile à prendre en main


Essai Peugeot Tweet 125 cm3 : Un gabarit mesuré


Le Tweet s'enorgueillit d'un gabarit compact, d'une assise étroite et peu élevée (800 mm) pour une prise en main rapide et facile. Son poids mesuré (109 kilos) devrait rassurer aussi bien la gent féminine que les conducteurs novices. Le Tweet garantit une position de conduite confortable, même si les personnes de plus d'1m75 à la toise verront leur introduction à bord un tantinet plus délicate. Le passager bénéficiera d'une place tout à fait honorable, d'une belle paire de poignées de maintien et les pieds trouveront leurs places sur des reposes-pieds repliables.


Portfolio (15 photos)

Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bonjour Combien coute ce scooter ?

Par Anonyme

 Bonne présentation du sujet, mais il me semble que la date de 1898 pour la rentrée  en lice de Peugeot, est erronée. Cordialement.

Par Anonyme

Modèle Euro 4 avec injection électronique pot catalytique et répartiteur de freinage Je confirme TOUS les avantages du Tweet 125 déja signalés et je ne liste ici que les inconvénients non encore signalés sur ce nouveau modèle: Pas de kick. Coupure de l'injection dès que vous réduisez les gaz, ce qui provoque des accélérations freinages permanents. 10 kg de plus par rapport au modèle précédent. Mise en route tous feux allumés (pas bon du tout pour la batterie). Eclairage avec des ampoules à filament au lieu de Leds. Absence de prise 12V dans la boite à gants qui aurait permis de recharger la batterie plus facilement. Taille ridicule du crochet porte sacs. Freinage à répartition de charge dissymétrique uniquement sur la poignée de frein à gauche (très dangereux pour ceux qui passent du scooter à la moto). Absence d'un petit saute vent (même pas en option). Top case non proposé en option. Absence d'un bouchon d'essence accessible de l'extérieur. Attention, ce scoot reste un très bon modèle citadin pour son prix (2200€) et je ne regrette absolument pas mon achat.de ce scoot à grandes roues identiques qui permet le permutage des pneus

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire