Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai pression: l'azote c'est gonflé...

Dans Moto / Pratique

Essai pression: l'azote c'est gonflé...

Tout pneu a besoin d'une bonne pression afin d'avoir un rendement maximal. Pour y parvenir, un contrôle fréquent est conseillé… Rien de plus simple, arrêt à la pompe à essence, direction le gonfleur, vérification puis gonflage ou non suivant ce qu'indique le monomètre.


Ce schéma connu par tous pourrait bien changer… Un gaz pointe son nez afin de faciliter notre vie de gonfleur invétéré. Ce gaz, c'est bien entendu l'azote !


Alors, poudre de perlimpinpin ou solution miracle ??


Pour y répondre, j'ai rendez vous aujourd'hui chez Massa pneu afin de faire un gonflage à l'azote sur mon KTM.


LE PLEIN D'AZOTE SINON RIEN…


Je dépose donc mon supermotard au département 2 roues et Monsieur MASSA s'occupe de moi :


Essai pression: l'azote c'est gonflé...


  • dégonflage puis regonflage des pneus à l'azote à la même pression.
  • Pose de jolis bouchons de valve de couleur verte… c'est pas fait pour signaler aux autres que vous êtes pour la protection de la planète ni que vous rêvez en secret d'acheter une Kawasaki ou encore que vous êtes supporter de l'équipe de foot de Saint Etienne… non, c'est pour indiquer aux personnes amenées à intervenir sur votre 2 roues que celui-ci a des pneus gonflés à l'azote… pas bête !!! Avant de repartir tout azoté, je profite de la descente du pont de ma brèle pour poser quelques questions :

A (ça c'est moi) : Dis moi Monsieur MASSA, c'est quoi l'azote ?


MM (Monsieur Massa) : Eh bien, dans le langage courant, l'azote désigne le gaz diatomique diazote N2, constituant majoritaire de l'atmosphère terrestre représentant presque les quatre cinquième de l'air…


A: Non non, je voulais dire…euh…c'est quoi sa particularité, pour les deux roues ? Pourquoi faire un gonflage à l'azote ?


MM : C'est simple, l'azote a une montée en température plus lente que l'air et reste plus constant au niveau des variations. De plus, il monte moins haut en température donc ça limite l'échauffement. Ce qui fait perdre de la pression à vos pneus, hormis la fuite, ce sont ces changements de température. L'azote limite donc ces pertes de pression.


A : Alors, c'est plus la peine que je contrôle ma pression de pneus ?


MM : Si, il faut quand même le faire une fois par mois, au pire tous les mois et demi (tous les 15 jours c'est l'idéal pour un gonflage classique). Tout contrôle et rajout se font gratuitement sur présentation de la facture dans tout le réseau, et ce, autant de fois que nécessaire durant toute la vie du pneu.


A: Et tu le conseilles à qui ?


MM : Surtout aux motos type GT de grosses cylindrées destinées à un fort kilométrage ou aux gens qui font des parcours autoroutiers fréquents. Comme il faut un temps d'adaptation à la montée en température, il faut faire attention pour les motos sportives (ce type de machine veut une montée rapide en température des pneus afin d'avoir une bonne efficacité).


A: Et si un jour, je veux revenir à un gonflage traditionnel ?


MM : Tu dégonfles complètement tes pneus et tu remets de l'air…


Ok, pas d'autres questions, tout est clair sous mon casque,… ma katoch est prête, je vais pouvoir commencer le test.


SUR LA ROUTE


Essai pression: l'azote c'est gonflé...


Premiers tours de roues, rien n'a changé a priori… Je ressens une petite différence en reposant mon premier wheeling : l'atterrissage me paraît plus dur, un peu comme si la pression des pneus était trop forte, j'ai l'impression de déposer la roue un peu fort, un peu comme une vieille, si je peux m'exprimer ainsi…


Essai pression: l'azote c'est gonflé...


Côté stoppie, c'est pas beaucoup mieux, l'avant me paraît un peu flou, comme si la carcasse des gommes était devenu soudain légèrement plus triangulaire.


La question est maintenant de savoir si je ressens ça parce qu'il y a une réelle différence ou est-ce uniquement dans ma tête ?


Après une trentaine de kilomètres parcourus, j'ai complètement oublié que j'étais gonflé à l'azote.


LE FER DE LANCE


Passons au cheval de bataille de l'azote… alors ça se dégonfle ou pas ??


Après un mois de roulage et 1000 kilomètres plus tard (dans des conditions identiques à mes roulage d'origine), je reprends rendez vous dans le même Massa, afin de faire vérifier ma nouvelle pression sur le même manomètre… comme ça, aucun moyen de se tromper. Durant ce « mois test », le mano n'a subit aucun étalonnement, la pression de départ et celle d'arrivée devraient donc être identiques…


Hélas, j'ai une perte, sensiblement identique à un gonflage traditionnel à l'air… il manque 0,1 bar (100 grammes), heureusement que le réajustement est gratuit.


LA FIN D'UN MYTHE


Après la grosse déception sur l'identité du Père Noël, le fait que N. Hayden ne sera sûrement pas encore Champion du Monde en Moto GP cette année, l'annonce faite par l'indicateur de pression est sans appel : aucun avantage à investir dans de l'azote… sauf évidement si vous faites des courses et que la pression demandée à vos « gommards » ne doit pas varier avec celle de l'arrivée… ou que vous voulez perdre 3 €.


MERKKI


Un grand merci à Monsieur Massa de Nice pour le temps qu'il m'a accordé, sa disponibilité et sa gentillesse.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Oui c'est connue depuis un bout ed temps que c'est de l'anaque publicitaire, l'azote. Deja, sachant qu'il y a 4/5eme de diazote dans l'air, et qu'un pneu n'est as hermetique tant qu'il est pas gonflé, on va supposé que le vlume initiale d'air dans le pneu a pression ambiante est impossible a enlever. Donc a 2 bar de pression relative (c a d 3 bar), il y aura toujours 6 a 7% de gaz qui n sont pas d'azote (O2 et CO2 majoritairement). PAr rapport aux 20% dans le cas de gonflage normale, la difference est minime, trop pour pouvoir faire vraiment la difference. Du pur marketting jacky.

Par Anonyme

La tenue en temperature d'un gaz depend du nombre d'atome de sa molecule: l'azote et l'oxygene ont deux atomes donc meme tenue en temperature. deplus la molecule d'azote est plus petite de celle d'oxygene, ca devrai fuire plus vite. l'ozate est utlise en compet pour sa tenue a la flamme, ca n'active pas l'incendie alors que l'air si. bref une fausse bonne idée. antoine

Par Anonyme

Me semble -t-il que l'azote est plutot déconseillé pour les motos, car la mise en température du pneu est mise à mal

Par Anonyme

ok ... l<azote est aussi presente sur une approche plus ecologique, mais encore la, c est pour les pneux d<auto (le contac avec la route se fait sans gonflement sur le pneu a la surface de contact,,, peut-etre bien)... maintenant reste a savoir si cela s applique aussi aux pneux de moto.... a vrai dire si cela est le cas, cela serai interessant de faire plus de kilo avec un meme plein, avec le prix du gaz n est-ce pas??

Par Anonyme

"La tenue en temperature d'un gaz depend du nombre d'atome de sa molecule: l'azote et l'oxygene ont deux atomes donc meme tenue en temperature." C'est faux. La tenue en température d'un gaz dépend de la nature même des molécules : comportement des atomes et électrons qui la composent, entre autres. Par contre, aucune utilité à faire gonfler ses pneus à l'azote : c'est un coup marketing, ça c'est sûr...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire