Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Essai Puig couverture chauffante réglable: adieu temps de chauffe...

Dans Moto / Equipement

Essai Puig couverture chauffante réglable: adieu temps de chauffe...

De plus en plus de pneus racing (homologués ou non) nécessitent d'être à la bonne température pour distiller tous leurs bienfaits, imposant l'emploi de couvertures chauffantes. Nous avons fait le test de la version programmable distribuée par Puig.


Plus que conseillées, voire indispensables avec la technologie NTEC Dunlop (retrouvez ici la prise de contact avec les D212 PR Pro), les couv' sont devenues en quelques années monnaie courante dans les paddocks de vitesse, de supermotard ainsi que sur les courses de côte.


Plus ou moins abouties, elles auront pour but de mettre à température les pneus histoire d'offrir tout leur grip dès les premiers mètres. Pour y parvenir demandons conseil à différents manufacturiers de pneumatiques. Les couvertures doivent offrir un chauffage uniforme durant une heure (moins de 45 minutes, l'effet sur les chaussons ne sera pas suffisant) à une température de 70°C (nous ne sommes pas au degré près) évitant ainsi toute détérioration de la gomme… tels sont les conseils des fabricants de pneus.


Le modèle que propose Puig est loin des versions que l'on connaît tous, aux résistances perfectibles prenant feu plus rapidement qu'une pinède varoise en août, distribuées il y a quelques années par la concurrence. La technologie a suivi son chemin et aujourd'hui plus de crainte à avoir, vous pouvez faire chauffer l'esprit tranquille sans avoir les pompiers en ligne.


UNE RÉALISATION DE BONNE FACTURE


Chiadées, les chauffantes se veulent bien finies avec des coutures résistantes et deux sérieux élastiques encerclant convenablement la jante et son pneu. Le système électrique est également de bonne facture avec une qualité de câblage et de connexions au delà de tout soupçon. Le boitier digital réglable au degré près permettant de répondre à vos besoins l'est tout autant.


Essai Puig couverture chauffante réglable: adieu temps de chauffe...


Bonne nouvelle, la quasi totalité de la surface est équipée de résistances chauffantes, seuls 4 centimètres au niveau du connectique manqueront à l'appel. Cette absence se fera oublier une fois le raccordement des deux parties effectué. Nous regretterons cependant l'absence de notice en français (seulement en espagnol et anglais) interdisant de se servir correctement des accessoires sans cours linguistiques accélérés. Notons cependant que le distributeur frenchy (Artech) travaille actuellement sur une traduction qui devrait rapidement être disponible.


Quant au sac de transport/ stockage, il aurait mérité d'être plus abouti que la vulgaire housse sans anse proposée par le manufacturier. On se réconfortera par un lavage facile de l'ensemble (à l'éponge humide uniquement).


PROTOCOLE


Pour réaliser ce test nous avons monté tour à tour les couvertures sur différentes machines. Sportives et supermotard serviront de bancs d'essai. Pour chaque moto, nous avons laisser chauffer les Puig durant deux heures avant de débrancher l'ensemble durant 15 minutes. Puis nous avons réédité l'opération 5 fois de suite et ce durant 6 journées de roulage. Entre chaque installation nous avons passé un coup d'éponge humide (bien évidemment nous avons attendu que les chauffantes soient totalement sèches avant de les remettre en place).


Enfin, nous avons vérifié la température indiquée afin de valider la véracité de l'indicateur digital greffé sur les couvs'. Nous avons noté une différence négligeable (inférieure à 2°C).


Michelin, Metzeler et Bridgestone seront les 3 marques de pneus sur lesquelles les tests ont eu lieu.


C'EST COMME TU VEUX, QUAND TU VEUX


Essai Puig couverture chauffante réglable: adieu temps de chauffe...

Essai Puig couverture chauffante réglable: adieu temps de chauffe...

Essai Puig couverture chauffante réglable: adieu temps de chauffe...

Essai Puig couverture chauffante réglable: adieu temps de chauffe...

Essai Puig couverture chauffante réglable: adieu temps de chauffe...


Scratchs de verrouillage suffisamment larges pour permettre de répondre aux mensurations de l'ensemble des pneus (120 pour l'avant et jusqu'à 200 pour l'arrière), bords élastiqués offrant un bon ajustement, la conception a été bien pensée tout comme le tissu retenu suffisamment souple, sans effet carton, pour prendre place sur le gommard sans forcer ni suer à grosses gouttes.


Essai Puig couverture chauffante réglable: adieu temps de chauffe...


L'enfilage ne posera donc aucun problème qu'il se fasse sur une sportive ou un supermotard si toutefois le bras est suffisamment large pour le passage de la chauffante (pas toujours le cas avec des bras cross). L'action inverse sera tout aussi simple.


Il ne vous reste plus qu'à trouver le programme ou prendre celui préprogrammé d'origine.


En quelques clics sur le boitier digital, vous pourrez paramétrer le système comme bon vous semble tout en ayant la possibilité de retrouver les paramètres d'origine en suivant la manip' préconisée. Intuitive, la programmation ne posera pas de problème après lecture du mode d'emploi. On appréciera tout particulièrement la possibilité de compenser la température ambiante (jusqu'à 5°C) et la programmation possible pour une mise en route retardée.


Une fois le mode de chauffage choisi, l'élément ibérique fera son job sans sourciller ni montrer le moindre signe de faiblesse durant l'ensemble du test. Rien à redire…


VERDICT


Puig propose des couvertures chauffantes qui conviendront tant aux amateurs qu'aux pistards confirmés. Capables de répondre à vos besoins via un programmateur précis, elles encercleront convenablement vos pneus pour une bonne restitution de la chaleur.


Passant d'une mensuration à l'autre (dans la limite du raisonnable et de votre bras oscillant) elles se montrent pratiques à l'utilisation tout en faisant la promesse de longévité… Reste l'absence de mode d'emploi en français et un sac de transport ridicule en vue de leur tarif dépassant les 400 euros…


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire