Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Quadro 4 : finition premium

Dans Moto / Nouveauté

Essai Quadro 4 : finition premium

Première marque à avoir proposé une alternative sérieuse au Piaggio MP3 sur le segment des scooters trois roues, Quadro franchit, cette fois, un pas supplémentaire avec la commercialisation sur le marché du tout premier scooter à quatre roues. Après trois ans de gestation et de multiples expositions durant les différents salons, le fameux quatre roues arrive à maturité. La livraison des premiers exemplaires dans le réseau de distribution devrait intervenir ces jours-ci. Mais que vaut ce nouveau venu ? A qui s'adresse t'-il ? réponse à travers une prise de contact effectuée sur un parcours à travers les Yvelines.


Importée par la société Royal Moto France, Quadro puise sa notoriété grâce à un homme : Luciano Marabese, né en 1948. Mais ce n'est qu'au milieu des années 80 que l'homme natif de Milan ,décide de monter sa propre structure, Marabese Design avant de devenir Studio Marabese. Durant toute sa carrière, il a enfanté de nombreux modèles pour le compte de Piaggio, Moto Guzzi et Aprilia avant de se lancer dans le développement des produits Quadro.


gabarit contenu


Développé au siège social basé en Suisse et assemblé à l'usine taïwanaise d'Aeon, le Quadro 4 dévoile un gabarit massif et imposant. Pourtant, il rend 10 centimètres en longueur par rapport aux trois roues de la marque. Malgré l'apparition d'une quatrième roues à l'arrière, le ''quadripode'' répond à l'homologation L5e, car l'écartement des voies arrière est de 45 cm soit 1 cm de moins que ne l'impose la législation européenne. De ce fait, il est considéré comme un tricycle et devient accessible aux détenteurs d'un simple permis B avec en prime le passage de la formation de 7h obligatoire rendue obligatoire depuis le 1er janvier 2011.


Essai Quadro 4 : finition premium


Esthétiquement, il présente de nombreuses similitudes avec le modèle S, cependant, le dernier-né de la marque italo-suisse revendique 78 % de pièces nouvelles. Certes, il reprend à l'identique la face avant du trois roues agrémentée de clignotants dotés de la technologie LED. L'optique arrière fait appel à un seul bloc muni de deux barres de diodes. La qualité des matériaux et l'assemblage final n'appelle à aucune critique, l'ensemble demeure qualitatif.


bien équipé

Le Quadro 4 s'avère fonctionnel et plutôt bien équipé : ainsi, on retrouve un tableau de bord inédit par rapport au trois roues S, deux cadrans analogiques affichant respectivement la vitesse et le régime moteur encadrent un écran LCD où l'utilisateur dispose d'une foule d'information que l'on fait défiler au moyen de deux boutons placés sous le tableau de bord (jauge de carburant à segmentations, totalisateur kilométrique partiel, odomètre, voltage de la batterie, horloge, témoin de maintenance). Au chapitre des rangements, on retrouve toujours un vide-poche placé au tablier pouvant loger, des clés ou un bip de parking, tandis que le deuxième dévoile une superficie plus importante où l'on apprécie la prise 12V utile pour la recharge d'un smartphone. Pour ce qui est du coffre, seule la partie dédiée au passager s'ouvre : on peut y placer un petit casque intégral avec la boucle vers le haut et un pantalon de pluie. Cependant, le catalogue des accessoires proposera l'ajout d'un top case afin d'augmenter la capacité d'emport. La plateforme droite accueille la pédale de frein actionnant le freinage intégral comme l'exige la législation L5e. Le passager est choyé grâce à l'apport de deux larges poignées de maintien et de deux repose-pieds escamotables.


Essai Quadro 4 : finition premium


Enfin, Quadro innove avec la mise en place d'un frein de parking sur le carénage latéral droit que l'on actionne avec la clé de contact. Celui-ci est dissocié de l'inclinaison du train avant : autrement dit, il s'agit d'un système mécanique qui rabaisse un ergot dans l'un des crans qui entourent les disques arrière., agissant comme un bloque disque. Une fois en marche, il assure une mobilisation complète du véhicule. Enfin, le balancier avant se fige comme sur le trois roues S à savoir au moyen d'une manette située sur en haut du tablier.


Portfolio (26 photos)

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Je trouve vraiment très bien le Quadro 4, mais je voudrais savoir comment ça se passe si on prend un virage serré ?? , sinon le quadro 4 me plait et les photos sont très belles , combien il doit coûter se petit joue joue ;-) ,  car je suis serrurier et plombier sur paris je me vois bien dessus faire mes chantiers :sol: 

Par Anonyme

Prochaines étapes : - Un toit - Des portières - Un volant ?

Par Anonyme

comment passer à 2xplus de consommable je ne voudrais pas avoir a changer les pneus...:lol:

Par Anonyme

j'ai addorée cette Quadro 4 c'est vraiment le lux je suis Plombier Saint Michel sur Orge cette truc peut m aider trop

Par Anonyme

et une marche arriere ne serait pas de trop vu le poids de l'engin lorsque l'on est garé en épi et en pente ,dur dur de sortir du parking .rigolez,rigloez, vous verrez si vous en achetez un quand ça vous arrivera!

Par Anonyme

 Rossi en est dingue, il en a commandé deux:love:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire