Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Scorpion Exo-2000 Evo Air: de quoi piquer la concurrence

Dans Moto / Equipement

Essai Scorpion Exo-2000 Evo Air: de quoi piquer la concurrence

Présenté lors du dernier salon de Cologne, l'Exo-2000 Air Evo évolue sur de nombreux points tels que le confort ou encore la finition générale. Essai de cet intégral Scorpion pour le moins séduisant…


Pour 2015, Scorpion arrive avec pas moins de 6 nouveautés dont le haut de gamme Exo-2000 Evo.


Moins racing que la version « standard », l'intégral a droit à toutes les attentions avec notamment un gros travail réalisé sur le confort interne, la finition mais aussi le poids avec quelques grammes grappillés ici et là. En prime la nouveauté voit son tarif baisser de 30 euros face l'Exo-2000 à sa sortie…


LA TOTALE !


Essai Scorpion Exo-2000 Evo Air: de quoi piquer la concurrence


Les manufacturiers équipent de plus en plus leurs casques mais face au coréen nombres d'entre eux font pâle figure.


Clairement le casque que nous avons aujourd'hui en essai est un modèle du genre. Outre la multitude de décos (y compris réplica pilote) l'intégral se paie le luxe de proposer tout ce que l'on peut imaginer.


Un écran solaire (avec housse de protection en tissu s'il vous plait), une lentille Pinlock MaxVision, protège menton, déflecteur de nez, système de gonflage Airfit Concept, système de déverrouillage rapide des joues (pour extraire plus rapidement et facilement le casque en cas de chute), système de ventilation à débit modulable, intérieur intégralement démontable (cache-jugulaire inclus) curseur d'écran double position, trois tailles de coques (contre quatre pour la version précédente plus racing)… bref, tout y est !


Difficile de faire mieux même au niveau de la déco avec une peinture de guerre soignée et même du titane au niveau de la boucle double D pour un petit côté « race » qui fait toujours autant recette.


De côté de la balance aussi le taff se ressent, non pas avec un poids record mais une baisse enregistrée de quelques dizaines de grammes. Si les 1 374 grammes vérifiés (pour une taille S full équipée des déflecteurs au Pinlock) le placent dans la moyenne (presque haute j'aurai envie de dire... système de gonflage oblige!) on se rassurera en dynamique. Bien équilibré, le heaume se fait oublier.


TOUT DOUX


Clairement moins racing que son prédécesseur cette version Evo n'en est pas moins routière.


Essai Scorpion Exo-2000 Evo Air: de quoi piquer la concurrence


Sportif dans son look avec ses arrêtes saillantes et ses déflecteurs agressifs à souhait ce Scorpion s'attaque à l'un de ses points faibles légendaires : le confort.


Essai Scorpion Exo-2000 Evo Air: de quoi piquer la concurrence


Essai Scorpion Exo-2000 Evo Air: de quoi piquer la concurrence


L'animal pique fort et balaie le passé. Finis les textiles façon Scotch-Brite, exit les points d'appui approximatifs… l'intégral passe même du côté des couvre-chef confortables. Un bonheur de douceur en somme qui sera moins ajusté que le 2000 traditionnel mais qui ne bronchera pas pour autant lorsque vous essorerez la poignée.


A ce jeu le coréen est plutôt bien loti avec une bonne tenue de cap, une neutralité générale et un niveau sonore qui ne sera pas référence, normal en vue des nombreuses ventilations et de leur débit façon méga-boost (si la manipulation des éléments supérieurs semble à première vue fastidieuse une fois ganté on remarquera qu'à la longue il n'en est rien).


Appréciable en été mais aussi sur piste. Reste plus qu'à s'équiper de bouchons d'oreilles… et tout ira pour le mieux.


Du côté des points forts on notera donc ses ventils mais aussi le curseur d'écran permettant le verrouillage ou le passage d'un léger filet d'air comme le faisait par le passé un certain Shoei.


Efficace également le Pinlock MaxVison interdira la présente de buée sans pour autant limiter votre champ de vision.


Essai Scorpion Exo-2000 Evo Air: de quoi piquer la concurrence


Hélas la partie extrême droite et gauche de l'écran principal n'aura pas le même succès. En effet, lors des contrôles latéraux le plastique donne un petit effet déformant obligeant le coup d'œil à deux fois pour être certain qu'il ne s'agisse pas d'un véhicule en approche… sans pour autant être rédhibitoire.


BILAN


Séduisante cette version évolution propose un confort en hausse avec des tissus désormais doux.


Essai Scorpion Exo-2000 Evo Air: de quoi piquer la concurrence


Bien dégagé au niveau des oreilles, permettant le passage de branches de lunette, l'Exo-2000 Evo propose en prime un excellent niveau de ventilation.


Revers de la médaille le silence ne sera pas des plus bluffants.


Qu'à cela ne tienne ce Scorpion vous offrira un bon comportement en dynamique, une neutralité sans faille et une étanchéité sans critique le tout pour un prix contenu et une multitude de décos… un sérieux client en somme, ultra équipé, notamment d'un système de gonflage toujours aussi appréciable sur route comme sur piste !


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire