Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

2. Essai Sym Joyride Evo 125 cm3 : Facile au quotidien

Essai Sym Joyride Evo 125 cm3 : Succession assurée

Les petits gabarits profiteront d'une faible hauteur de selle (760 mm) et une selle relativement étroite pour se sentir immédiatement à l'aise. Les conducteurs plus grands bénéficieront du large plancher plat pour trouver leur place à bord. Toutefois, ils auront les genoux qui remonteront assez haut.


Les 12,5 chevaux libérés par le moteur 4 Temps, 4 soupapes à refroidissement liquide se montrent disponibles à bas régime. Il délivre de belles accélérations permettant une utilisation urbaine sécurisante. Il devient alors facile de s'extirper du trafic. Lorsque l'on sort des artères citadines, le Joyride s'en sort avec une vitesse de pointe avoisinant les 118 km/h au compteur et sa consommation a été mesurée à 4,2 litres, ce qui lui vaut une faible autonomie avec moins de 200 kilomètres avec le plein.


Techniquement parlant, le Joyride Evo est greffé d'une roue de 13 pouces à l'avant contre 12 pouces à l'ancien modèle. Le comportement routier s'en ressent en ville, avec un gain en stabilité et une vivacité surprenante, notamment dans les changements d'angles. Le constat est moins valorisant lorsque la route est inégale et semée de trou. En effet, on aurait aimé un peu plus de progressivité de la part de la fourche télescopique. Le freinage offre un bon feeling et l'ensemble des disques ø 273 mm à l'avant et du simple disque ø 200 mm rassurent et n'a aucun mal à stopper les 156 kilos du Joyride.


Conclusion


Dans l'ensemble, le Joyride Evo cru 2009 est bien né et très homogène. Il arrive avec de belles intentions dans une catégorie où la concurrence est farouche et où il est difficile de se frayer un chemin. Fiable et bien équipé, ce nouvel opus s'étiquette à 2899 €. Il devrait rapidement trouver sa clientèle, désireux de profiter des qualités fonctionnelles et dynamiques d'un scooter GT sans toucher à ses économies.


Essai Sym Joyride Evo 125 cm3 : Succession assurée


Portfolio (18 photos)

Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bonjour ça fait 1mois que je suis en possetion d'un SYM joyrider125EVO,bien sur sur la route il est au top,mais malheureusement a l'arret j'ais souvent des probleme,des que j'incline trops la roue vers la drt ou la G l'appareil chute et j'ais du mal a le relever ce qui fait que j'appreande de le rouler,je ne comprend pas que l'inclination ne peut etre bloquer pour eviter de s'etaler. Merci de me repondre au hortense.klapperstuck@orange.fr

Par Anonyme

 Qu'est ce que vous appelez par incliner les roues vers la droite ou la gauche

Par Anonyme

Bloquer l'inclinaison ? Heu il s'agit d'un 2 roues pas d'un 3 roues. Vous devriez suivre quelques cours dans une moto école pour palier ce priblème car si vous attendez que l'inclinaison soit blocable sur un 2 roues ... (petites roulettes ?) En tout cas pour moi c'est un excellent scooter :).

Par Anonyme

Pour avoir été satisfait par un gts de 2006 , je regarde se scoot devenu sexy !!! Dommage la taille du réservoir me refroidit pas mal ....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire