Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Tucano Urbano WSP: discrétion pour mot d'ordre

Dans Moto / Equipement

Essai Tucano Urbano WSP: discrétion pour mot d'ordre

Décliné en version homme, femme et enfant, le Tucano Urbano WSP (comprenez Winter Summer Piper) est le blouson mi-saison pensé pour les hermétiques à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un équipement moto. Mais comment s'en sort-il une fois en deux-roues ? Essai.


Pas la peine de tourner autour du pot, le blouson transalpin mise sur un look urbain qui permettra à l'utilisateur de passer incognito une fois descendu de son deux-roues. Pour y parvenir le Toucan italien fait disparaître tous symboles et autres références moto et scooter à l'exception des protections CE aux coudes/ avant-bras. Vous l'aurez compris ce blouson ne sera pas nominé pour le César de la sécurité…


LE STRICT MINIMUM


Tester et comparer ce WSP face à la concurrence serait une erreur puisqu'il se destine à une clientèle toute autre : ceux qui refusent obstinément de s'équiper en matos deux-roues.


Exit la certification européenne, « out » la dorsale, tout est mis au placard à l'exception des coques CE aux coudes, de la membrane étanche et respirante et du pad réfléchissant Tucano Urbano, tel un point d'honneur à sa prédisposition motocycliste. Vous aurez droit à une doublure fixe en polaire, des poches internes et externes ainsi qu'à une membrane étanche et respirante.


A l'enfilage la souplesse et la légèreté prédominent. Pas d'effet carton ni besoin de temps d'adaptation, l'italien est confortable dès la première seconde. Pas de réglage d'aisance recensé mais à la place un tissu façon tricot souligné d'une bande blanche aux manches et aux hanches sera en charge d'étanchéifier l'ensemble et de lutter contre les entrées d'air.


LA VILLE POUR TERRAIN DE JEU


Essai Tucano Urbano WSP: discrétion pour mot d'ordre


L'autoroute et les départementales en mode arsouille ne seront bien entendu pas son terrain de jeu.


A la vitesse et aux balades au long cours il préfèrera le cabotage de bar en magasin en passant par un arrêt au boulot, au lycée ou à la fac dans un esprit discret mais aussi fashion avec son incontournable capuche (amovible).


Invisibles, les seules protections se fondent dans l'ensemble sans que personne ne puisse en soupçonner l'existence… même pas vous. En effet bien intégrées elles sauront se faire totalement oublier, tant en dynamique qu'en statique. Seul signe de leur présence une tendance à retenir la main lors de l'enfilage du blouson.


Essai Tucano Urbano WSP: discrétion pour mot d'ordre


La protection thermique fixe n'a pas la vocation de vous garder au chaud durant les mois les plus froids mais plutôt de vous être agréable en automne et au printemps. Et il faut bien l'avouer elle est suffisante pour sa plage d'utilisation. Idem pour la membrane étanche et respirante qui prendra son rôle totalement au sérieux.


Essai Tucano Urbano WSP: discrétion pour mot d'ordre

Essai Tucano Urbano WSP: discrétion pour mot d'ordre


Les raccordements des manches et des hanches pourront compter sur une finition façon tricot à la maille suffisamment serrée pour être efficace et proposer une étanchéité correcte. Tucano n'a pas oublié les poches fermées (intérieures et extérieures) qui offriront un volume suffisant pour transporter l'indispensable qui restera au sec si toutefois vous optez pour les éléments internes.


En dynamique aucun gonflement ni battement ne seront ressentis si toutefois vous suivez les limitations de vitesse et ne dépassez pas les 90 km/ h. Après sa tenue devient perfectible sans pour autant être désagréable vue la légèreté de l'ensemble.


Essai Tucano Urbano WSP: discrétion pour mot d'ordre


ALORS


Sans pour autant pourvoir rivaliser avec un équipement deux-roues pur et dur le Tucano Urbano WSP a des points forts qui sauront séduire. Fait pour ceux qui refusent de rouler équipés le blouson italien est une alternative qu'il faut prendre au sérieux. Déperlant, étanche et respirant il proposera une protection thermique suffisante pour les mi-saisons et une intégration parfaite de ses uniques protections aux coudes. On en aurait aimé cependant d'autres aux épaules, greffées de la même manière et une prédisposition pour une dorsale.


Léger et confortable ce blouson urbain sera à son aise dans nos rues, au boulot, à la terrasse d'une brasserie ou sur les bancs du lycée. Reste son prix proche des 140 euros, pas assez compétitif…


Essai Tucano Urbano WSP: discrétion pour mot d'ordre


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire