Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Vanucci RVX-4: souples et rigides à la fois

Dans Moto / Equipement

Essai Vanucci RVX-4: souples et rigides à la fois

Marque propre à Louis-Moto, Vanucci s'attaque au marché frenchy notamment avec ses gants homologués RVX-4. Essai.


Nouveauté 2017 les RVX-4 se veulent avant tout sportifs mais aussi techniques. Vanucci ne lésine ni sur les matériaux ni sur la conception de ces gants racing à souhait et bien entendu homologués CE.


Ça tombe bien, le port de gants estampills sera obligatoire dès mi-novembre…


UN BEAU GOSSE QUI DONNE CHAUD


Vanucci soigne sa copie avec une nouveauté certes pas donnée mais qui justifie néanmoins son tarif par la présence d'éléments qualitatifs. On retiendra dans le désordre des protections en titane, de la SuperFabric, du Kevlar et trois types de cuirs différents dont une paume en kangourou.


Essai Vanucci RVX-4: souples et rigides à la fois


Pas grand chose donc à redire sur le choix de l'allemand qui ne s'arrête pas là et propose un gant ajusté à souhait facile à mettre et à enlever. On terminera le brillant état des lieux par la bride de serrage croisée tant efficace que pratique. Un gant qui sur le papier a toutes les caractéristiques pour séduire le motard sportif sur route mais aussi sur circuit qui profitera en prime des différentes aérations. Ce dernier point se montre décevant avec des prises d'air sur les doigts purement et simplement inefficaces, remarque identique concernant la coque titane et les perforations au niveau du cuir. Pour faire bref, les aérations c'est du bluff !


Un bilan regrettable sur circuit (de Supermotard) mais aussi sur route où ce gant été devient vite trop chaud lorsque le rythme s'accélère… alors avec plus de 30°C je vous laisse deviner.


SOUPLE ET RIGIDE À LA FOIS


La prise en main est immédiate, le ressenti des commandes et le grip parfaits… la paume de ce RVX-4 fait recette quel que soit le type de moto.


Essai Vanucci RVX-4: souples et rigides à la fois

Essai Vanucci RVX-4: souples et rigides à la fois


Essai Vanucci RVX-4: souples et rigides à la fois


Souple à souhait avec des protections de paume bien intégrées le gant se montrera cependant fatiguant lors d'une utilisation intensive. La cause ? Une coque en titane d'un seul tenant, trop rigide et trop proche des premières phalanges… un peu comme sur le Held Slide Comp (ici en essai) mais en beaucoup moins marqué.


Son champ d'action restera donc routier et là le bilan est heureusement plus nuancé même si on lui reprochera toujours une trop grosse différence de souplesse entre la paume et le restant du gant qui rendra les gants plus fatigants qu'ils ne devraient… On se réconfortera avec le système d'ajustement bien fait, la bonne longueur de la manchette et la partie en néoprène de l'élément supérieur bien faite.


BILAN


Ces Vanucci peuvent compter sur de nombreux points pour séduire en plus d'un look réussi. Bien finis, les RVX-4 ont droit à un ajustement par sangle précis couplé à une paume souple à souhait.


Bon retour des informations, feeling présent, ce sportif pèchera néanmoins du fait d'une différence trop marquée entre la partie supérieure trop rigide et la souplesse de la paume. La faute à une coque titane monobloc pas si bien ajustée que ça… Dommage d'autant plus que certains détails séduisent comme la bride de serrage, la certification CE ou les coutures externes des doigts…


Essai Vanucci RVX-4: souples et rigides à la fois


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire