Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo - Peugeot 308 GTi restylée (2017) : stagner, c’est régresser ?

Dans Nouveautés / Restyling

Un mois après la version resylée des 308 berline et break, c’est au tour de la version GTi de bénéficier de cette mise à jour. Nouveau look, équipements inédits mais toujours 270 ch sous le capot, une puissance inférieure à celle de beaucoup de concurrents. Peugeot s’est-il endormi sur ses lauriers ?

Essai vidéo - Peugeot 308 GTi restylée (2017) : stagner, c’est régresser ?

 EN BREF

Version restylée de la 308 GTi

270 ch

38 700 €

 Le segment des berlines compactes sportives est en pleine ébullition en ce moment. Tous les passionnés attendent avec impatience le remplacement de celle que beaucoup considèrent comme la référence de la catégorie : la Mégane RS. Elle sera dévoilée à Francfort en septembre prochain. Mais on sait d’ores et déjà que sa puissance devrait avoisiner les 300 ch, qu’elle sera équipée de 4 roues directrices, etc. Bref, "l’épouvantail est bientôt de retour". En attendant, les concurrents fourbissent leurs armes,  à l’image de Honda avec sa toute nouvelle Civic Type R forte de 320 ch ou Seat qui a donné quelques chevaux de plus à son excellente Leon Cupra. De nouveaux acteurs inédits arrivent également, tels que Hyundai avec sa i30N. Pour Peugeot, la réaction passe par le restyling de sa 308 GTi.

 

Essai vidéo - Peugeot 308 GTi restylée (2017) : stagner, c’est régresser ?
Essai vidéo - Peugeot 308 GTi restylée (2017) : stagner, c’est régresser ?
Essai vidéo - Peugeot 308 GTi restylée (2017) : stagner, c’est régresser ?

Voici les principales nouveautés esthétiques de la nouvelle 308 GTi

Comme ce fut le cas pour les versions « normales », la GTi hérite d’évolutions esthétiques portant sur la présence d’un nouveau capot, d’une calandre noire plus verticale, d’un bouclier redessiné avec des prises d’air plus généreuses et une lame de couleur rouge, ainsi qu'une nouvelle couleur "coupe franche" Bleu Magnetic/Noir Perla Nera qui vient en complétement du Rouge Ultimate/Noir Perla Nera déjà présent au catalogue. Des teintes exclusives toujours en option, facturées respectivement 1 630 € pour la première et 1 800 € pour la seconde.

Essai vidéo - Peugeot 308 GTi restylée (2017) : stagner, c’est régresser ?

Ces modifications extérieures vont de pair avec quelques ajustements dans l’habitacle, dont notamment un écran multimédia à technologie capacitive plus réactif qui s'enrichit d’une navigation 3D et de la compatibilité avec Mirrorlink, Android Auto et Apple Carplay. Pas de changement pour le reste avec une instrumentation spécifique et de sièges baquets très confortables. Il en est de même des aspects pratiques bien évidemment qui ne bougent pas d'un centimètre.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Peugeot 308

139 g/km - malus : 410 €

Début de commercialisation du modèle :
Peugeot 308 (2e Generation) Gti

Septembre 2015

A titre d'exemple pour la version II (2) 1.6 THP 270 S&S GTI.

1,44 m1,80 m
4,25 m
  • 5 places
  • NC / NC

  • Méca. à 6 rapports
  • Essence

Portfolio (25 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 308 (2e Generation) Gti

Commentaires (103)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Oui stagner c'est régresser car la concurrence elle progresse (elle) ....

Par

Cela n'empêche pas cette 308 d'être une excellente voiture :bien:

Par

Certes peut-être moins puissante que ses concurrentes mais plus légère (150 kg) donc moins de conso, moins d'usure des pneus/freins, moins de malus écologique.

Dans un sens, c'est pas plus mal; ça permet de se faire plaisir à moindre frais.

Par

Ça dépend toujours de se que l'on attend de ce type de voiture, si c'est une pure pistarde, alors passez votre chemin, sinon, vous avez de quoi bien vous amuser avec celle ci.

Et vu les restrictions actuelles, je comprend toute à fait se positionnement.

ATTENTION SPOILER COMMENTAIRE :

- "Ouais VV fait vachement mieux"

- "Ouais Renault ça pu du caca"

- "Ouais mais Prosche y'a que ça de vrai"

- "Ouais ma BMW elle poutre tous le monde"

- "Ouais, j'en ai une petite, donnez moi de l’intérêt sssvvvoouuuppppp"

- "R&C : bla bla blaaaaaaaaaaaaa"

- "Gignac : Renault = caca, répondez moi, ça me donne de l'importance"

....

Bonne lecture ! :biggrin:

Par

Le progrès se résume donc à avoir toujours plus de watts sous le capot ? A côté de ça il est clair que le downsizing montre ici (comme ailleurs) ses limites...

Par

Décidemment cette rengaine du " bouuuuh elle fait pas 300 ch ... ".

Elle est l'une des plus légère du marché, a le plus petit malus, on s'en bat un peu les roubignolles donc. Et c'est plus une sportive polyvalente qu'une pistarde.

Ses deux seuls défauts, pas de frein à main et ce ridicule bruit de moteur simulé.

Bon et les 2500 euros que coûtent les disques et plaquettes avant à la limite ...

Par

Bah au moins y'a du progrès sur l'équipement pour le quotidien. C'est déjà ça.

Mais comme dit, pas d'amélioration technique alors que la concurrence évolue. Et que chez la concurrence, y'a aussi des propositions "polyvalentes" comme se veut cette GTI. D'ailleurs la M4RS semble se diriger vers cette direction.

'fin bref, j'ai déjà fait le tour du sujet perso. Pour la polyvalence, la Cupra est un meilleur compromis (habitabilité, existence en break), pour la perf et l'efficacité la Type R, et y'a toujours la surprise de la M4RS.

Puis la différence de prix joue aussi.

Par

Les malus 2400 euros et surtout 6000euros font mal pour des voitures a 38 000 euros.

On comprend pourquoi Peugeot a voulu rester avec cette version moteur a faible emission de CO2, son principal marché c'est la France

Par

Sinon Mr Pagès dite nous tout de suite quelle est l'utilité d'essayer un véhicule qui n'a rien de nouveau car peu de chose ont été améliorer sur ce véhicule,ni châssis ni puissance améliorer.

En gros les mec de Cara font de la com dans le vide.

Ah tout les sauts qui osent dire quelle est plus légère,c'est juste du flan:http:

//www.zeperfs.com/duel5852-4572.htm

Par

" Des teintes exclusives toujours en option, facturées respectivement 1 630 € pour la première et 1 800 € pour la seconde. "

La Peug' visiblement plus fortiche pour facturer aux prix fort quelques litres de peinture que pour concevoir une comande de boite enfin digne de ce nom.

Ou encore pour proposer un semblant d'ergonomie et de praticité sur des fonctions pourtant bien basiques.

Alors oui, y' a un excellent chassis.... mais y'a que ça !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire