Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo - Renault Koleos 2 (2017) : deuxième chance

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Dix ans après la sortie du premier, le Renault Koleos revient sous la forme d'une seconde génération entièrement nouvelle dans un segment des SUV où la concurrence est particulièrement fournie. Dispose-t-il des qualités qui manquaient à son prédécesseur pour convaincre ? Pour le déterminer, nous avons fait le chemin jusqu'à Helsinki, en Finlande, pour en prendre le volant de la version 1,6 dCi 130 en finition Intens.

Essai vidéo - Renault Koleos 2 (2017) : deuxième chance

En bref

1,6 dCi 130 ou 2,0 dCi 175

Traction ou quatre roues motrices

À partir de 29 900 €

Sorti en 2007, le Renault Koleos premier du nom est probablement juste sorti un peu trop tôt, juste avant que le segment du SUV ne connaisse le succès qui n'en finit plus de prendre de l'ampleur, et n'a pas connu le succès. Deux restylages n'y changeront rien et le modèle a tiré sa révérence dans l'indifférence générale en 2016. Entre-temps cependant, Renault a lancé successivement le Captur et le Kadjar qui ont chacun su trouver leur public. Fort de cette expérience, la marque au losange est donc partie d'une feuille blanche pour cette seconde génération de Koleos. Ou presque, puisque, comme son prédécesseur, il continue de partager sa plateforme et ses motorisations avec le Nissan X-trail, sorti sous sa troisième forme en 2014.

Impossible cependant de remarquer le lien de parenté au niveau de l'esthétique. Sans surprise, le Koleos reprend en effet les éléments du style Renault de ces dernières années, avec la calandre avec ses épaisses lamelles, les phares à la signature lumineuse en forme de C et les feux très étirés. Mais le SUV reçoit aussi des ailes légèrement gonflées qui lui donnent du muscle. C'est visuellement réussi et ne manque pas de personnalité, bien éloigné ici du premier Koleos qui se fondait totalement dans le paysage.

À l’intérieur, la planche de bord est la copie conforme de ce qu'on trouve dans le reste de la gamme du constructeur français mais, si cela manque un peu d'originalité et que la qualité de certains matériaux laisse encore à désirer, l'ensemble est clair et ergonomique avec, sur notre version d'essai en finition Intens, une instrumentation numérique et un écran central format portrait de 8,7 pouces. Toujours au chapitre des équipements, le Koleos met le paquet sur les équipements de sécurité et les aides à la conduite en recevant de série dès l'entrée de gamme Life le régulateur/limiteur de vitesse, l'alerte de franchissement de ligne et la reconnaissance des panneaux de signalisation, l'aide au parking avant et arrière à partir du second niveau Zen, l'avertisseur d'angles morts et la caméra de recul avec Intens et enfin l'Easy Park Assist pour le haut de gamme Initiale Paris. On ne pourra cependant que regretter l'absence, au moins pour l'instant, du système de conduite semi-autonome dont pourra bénéficier dès l'année prochaine le Nissan X-trail restylé.

Essai vidéo - Renault Koleos 2 (2017) : deuxième chance

À 4,67 m de longueur, c'est un beau bébé qui se place parfaitement à mi-chemin entre les 4,64 m du Peugeot 5008 et les 4,70 m du Skoda Kodiaq. Son empattement lui garantit une excellente habitabilité à bord que ce soit à l'avant ou à l'arrière et le volume de coffre n'est pas oublié pour autant puisqu'il offre de 624 à 1 690 litres. Des valeurs flatteuses mais cependant un cran en dessous de celles de ses deux rivaux cités précédemment, le premier offrant de 702 à 1 940 litres et le second de 720 à 2 065 litres.

Essai vidéo - Renault Koleos 2 (2017) : deuxième chance
Essai vidéo - Renault Koleos 2 (2017) : deuxième chance
Essai vidéo - Renault Koleos 2 (2017) : deuxième chance
Essai vidéo - Renault Koleos 2 (2017) : deuxième chance

De la place à revendre à l'avant comme à l'arrière et jusque dans le coffre.

Maigre choix au niveau des moteurs, puisque l'offre n'est constituée que du 1,6 dCi 130 ch et du 2,0 dCi 175, ce dernier étant doté d'une transmission intégrale et pouvant recevoir une boîte X-Tronic à variation continue. On peut sans doute excuser l'absence de proposition essence dans la gamme de moteurs, un choix de toute façon encore peu populaire dans les SUV de plus de 4,50 m, moins celle d'une véritable boîte de vitesses automatique ou double embrayage, l'Xtronic CVT nétant pas vraiment satisfaisante et seulement disponible avec le dCi 175. Moins excusables encore sont les lacunes d'équipements par rapport au cousin japonais, le Nissan X-trail, qui bénéficie, en plus donc du futur système de conduite semi-autonome, d'une version sept places à l'instar du Kodiaq et du 5008, ainsi que d'une banquette arrière coulissante tout comme le tchèque. Il est flagrant ici que Renault a souhaité volontairement laisser du grain à moudre au niveau de l'habitabilité et de la modularité au Grand Scénic et à l'Espace quitte à dépouiller le Koléos de quelques atouts importants pour faire face à la concurrence.

Essai vidéo - Renault Koleos 2 (2017) : deuxième chance

Affiché à partir de 29 900 € avec le dCi 130, le Renault Koleos dispose cependant d'une grille tarifaire intéressante, surtout quand on la rapporte à l'équipement généreux. Il fait ainsi jeu égal avec le X-trail et coupe l'herbe sous le pied du Peugeot 5008 1,6 BlueHDi 120 accessible à partir de 32 200 € et du Skoda Kodiaq dont le plus petit diesel est le 2,0 TDI en transmission 4x4 disponible à partir de 32 050 €.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Renault Koleos

120 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Renault Koleos 2

Juin 2017

A titre d'exemple pour la version II 1.6 DCI 130 ENERGY INTENS 4X2.

1,67 m1,84 m
4,67 m
  • 5 places
  • 565 l / 942 l

  • Méca. à 6 rapports
  • Diesel

Portfolio (26 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Renault Koleos 2

Renault Koleos 2
Commentaires (140)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Toute la qualité Renault qui fera tourné les têtes des mec a pince....:tourne::tourne::fleur:

Par

Bon, les chiffres perfs et conso sont moins catastrophiques que ce que je craignais. C'est pas le pied mais correct. Il se peut aussi que le confort et la souplesse gomment les sensations.

Bon, c'est pas mon type de caisse et comme je l'ai souvent dit, je suis fanboy....de rien du tout en marque de bagnoles. Donc, j'attends la suite des commentaires plein de bille pour rigoler un peu....4,3,2,1...partez.:lol:

Par

En réponse à matrix71

Toute la qualité Renault qui fera tourné les têtes des mec a pince....:tourne::tourne::fleur:

C'est sûr ! Encore plus de chrome silvouplé ! La mère de l'ami de ma voisine ne m'a même pas remarqué ! :lol: :lol: :lol:

Les chutes du Niagara du chrome... :areuh:

Par

le coup des 4 roues motrices peut jouer en sa faveur face au 5008 par exemple

Par

Il est moins beau que le Kadjar mais il est tout de même mieux que l'ancien modèle qui était simplement une horreur visuellement et un raté stylistique.

Tout ce qu'il propose est bon mais il reste dans la moyenne de la catégorie.

Par

Effectivement, les 4 RM peuvent être largement un plus.

Par contre le volume du coffre sera en sa défaveur face au 5008 / Kodiaq

Merci Pierre d'avoir stipulé que le 5008 sera son Grand rival . La con*e qui le présentait il y a quelques jours au salon du Havre m'a clairement dit que le 5008 était le concurrent direct de l'Espace et que le Koleos 2 n'en n'avait pas. J'ai frôlé l'étouffement de rire.

Je sais maintenant pourquoi Renault est en perte de vitesse au Havre.

Par

Le 5008 est aussi un peu le concurrent de l'Espace car ils ont tous les deux 7 places et sont tous les deux des crossovers.

Par

Ben voilà c'est dit, préférez un 5008 tellement plus dynamique.

Sinon beaucoup mieux chez Skoda , Seat ou Volkswagen.

Par

Il est peut être pas parfait mais comparé à l ancien ( l horreur absolue ) il est vraiment pas mal niveau design :bien:

Par

M'as-tu-vu,surchargé-tape-à-l'oeil,du Renault quoi

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire