Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai vidéo - Skoda Citigo 2017 : constat des tchèques

Dans Nouveautés / Restyling

L’heure du restylage est arrivée pour la plus confidentielle des Skoda : la Citigo. La citadine qui subit le même désamour du public que ses sœurs, les Volkswagen Up ! et Seat Mii, tente de se relancer à travers ce millésime 2017. Premier essai avec le 1.2 MPI 60 ch.

Essai vidéo - Skoda Citigo 2017 : constat des tchèques

 En bref :  

3 ou 5 portes


A partir de 9 500 €

Sur le marché français, l’échec est cuisant. La Skoda Citigo, comme ses sœurs techniques, les Volkswagen Up ! et Seat Mii, n’arrive pas à percer face à la Renault Twingo et la triplette franco-japonaise de PSA (Citroën C1, Peugeot 108, Toyota Aygo). Seulement 1 200 exemplaires vendus contre 40 000 Twingo sur le marché français l'an dernier. En Europe, le constat est moins douloureux pour la citadine qui parvient à sauver l’honneur avec 40 000 unités.

Une minuscule tache sur le tableau immaculé des résultats enregistrés par le constructeur depuis l’an dernier. Skoda est devenue plus rentable qu’Audi au sein du groupe Volkswagen, avec une marge opérationnelle de 9,6% et une croissance de 7% de ses ventes sur le Vieux Continent. La Fabia et l’Octavia en étaient jusqu’ici les locomotives, elles seront épaulées par les SUV Kodiaq et Karoq et d’autres futurs modèles électriques. Bref, tout roule pour Skoda qui sous l’égide de Volkswagen offre ici une fin de vie décente à la Citigo.

Preuves que même la marque n’y croit pas ? Premièrement, son restylage intervient plus d’un an après celui de sa sœur, la Volkswagen Up ! Deuxièmement, elle ne profitera pas de la nouveauté la plus intéressante de ce restylage : le 3 cylindres suralimenté, 1.0 TSi de 90 ch. Bref, la Citigo est bel et bien le parent pauvre de cette triplette dont le succès n’a jamais été au rendez-vous. En conséquence, la marque a concentré ses efforts sur la cosmétique en attendant une remplaçante que l’on dit 100% électrique. Pour le moment, le projet est toujours dans les cartons.

La Citigo profite ainsi d’une nouvelle face plus bombée qui la fait grandir de 34 mm. Le capot se muscle un peu notamment avec l’arrivée d’une nervure centrale et les optiques adoptent une signature de jour à LED. Les feux arrière reçoivent quant à eux une teinte plus sombre. A noter enfin, l’arrivée d’une nouvelle teinte "Vert Kiwi" et de nouvelles jantes. Skoda a mis tout en œuvre pour que son modèle gagne en personnalité. Les clients pourront toujours s'encanailler avec de la livrée bicolore, associée à des coques de rétroviseurs noires ou blanches.

Le cockpit s'agrémente d'une nouvelle planche de bord laquée et d'une instrumentation inédite.
Le cockpit s'agrémente d'une nouvelle planche de bord laquée et d'une instrumentation inédite.

A bord, l’instrumentation a fait l’objet de quelques améliorations. Elle est plus lisible qu’auparavant et s’accorde plutôt bien avec la nouvelle planche de bord en plastique  laqué propice aux rayures et aux traces de doigts. Cette dernière est personnalisable et donne un petit coup de jeune à l’habitacle de la tchèque qui n'était pas connu pour être le plus fun du marché.

Enfin, Skoda a implanté le système de connectivité pour smartphone de la Up ! beaucoup plus simple à utiliser. Il suffit de brancher son smartphone (compatible Android et Apple Carplay) sur le support dédié placé sur le tableau de bord et d’accéder à la navigation, aux données de conduite, aux appels mains libres, à une conduite économique ainsi qu’à la musique et la radio via une application à télécharger auprès de Skoda. Les clients pourront désormais s’offrir la climatisation automatique ou encore les détecteurs de pluie et de luminosité, parmi la liste des options.

Essai vidéo - Skoda Citigo 2017 : constat des tchèques
Essai vidéo - Skoda Citigo 2017 : constat des tchèques

Plusieurs astuces sont dispersées dans l'habitacle comme ce porte-sac ou ce parapluie.

Parmi les astuces pratiques, chères à la marque, et très appréciées par la clientèle, la Citigo s’enrichit d’un parapluie placé sous le siège passager. Vous pourrez toujours compter sur un porte-smartphone, un crochet à sac sur la boîte à gant, des filets dans le coffre ou encore un porte ticket sur le pare-brise. Ces aides à la personne vont de pair avec une qualité d’accueil bien placée dans la catégorie, notamment grâce à ce design cubique, et un volume de coffre (251 litres) généreux. La Citigo reste aussi l’une des rares à toujours proposer deux carrosseries (3 et 5 portes) moyennant 500 € supplémentaires.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Skoda Citigo

100 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Skoda Citigo

Juin 2012

A titre d'exemple pour la version (2) 1.0 12V MPI 60 AMBITION 5P.

1,47 m1,64 m
3,59 m
  • 4 places
  • 251 l / 959 l

  • Méca. à 5 rapports
  • Essence

Portfolio (23 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Skoda Citigo

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Espérons pour cette auto si peut dotée de charmes

que des promos Skoda massives lui en donnerons un peut....

Par

14/20 pour une voiture que vous trouvez tout juste moyenne...

La meme note que pour une Sandero qui elle est indiscutablement un enorme succés ,

ca semble tres bien payé...

La Ford Ka+ qui semble bien plus séduisante à eu droit à moins de mansuétude de votre part.

Sans doute que les charmes de l'architecture local et des jolies praguoises vous ont adoucies.

Par

Pour le titre de l'article je donne 20/20 par contre ! :ddr:

Par

"Diamètre de braquage réduit"....

....

Pour une Citigo... 9,8m

Pour une Twingo 8,60m

Pour une 108 9,60m

Pour mamy Panda 9,3 m

....

Reduit.... comme les min-citadines de son segment quoi...

Par

Ce design tout carré de la triplette VAG fait pensé à un monospace mini. Ca donne vraiment pas envie. La Twingo 2 arrivait à ne pas avoir cette vision là mais la nouvelle, bien plus haute que large, donne aussi cet impression de mini-space. J'aimerais tellement que ce type de véhicule revienne au proportion que pouvait avoir une 106. Un peut comme s'ils appliquaient la même transformation que Mercedes a appliqué à la classe A

Par

En réponse à moulache

Commentaire supprimé.

Tout le monde ne s'appelle pas PRADA qui veut....Ils ont mis à dispo les sacs à déglutitions ou c'est en option pendant l'essai?

Par

On peut même se demander à quoi sert vraiment ce restylage...

90 % des clients ne sen rendront même pas compte.

Et il rajoute de la longueur sans aucun avantage pratique à une micro citadine,

le segment ou par définition c'est le plus gênant.

Rendre dispo le moteur 90ch

ou baisser le prix de vente sur des série spéciales ou des offres

aurait été sans doute bien plus facile et moins couteux pour le constructeur.

Par

Tiwngo 2 et 3 bien mieux finie que cette intérieur de 4l . ...couleur poubele vert a Gerbé. .....4 tambours pour les frein de cette voiturette. ..

Par

En réponse à Tonton Seboun

Pour le titre de l'article je donne 20/20 par contre ! :ddr:

Reçois mes salutation Tonton. :jap:

Par

"100 g/km - bonus : 0 €"

Ca fait beaucoup pour un 3 pattes atmo de 60 cv ! J'aime bien la question des vibrations éludées rapido, sans évoquer la sonorité du moulin, pas spécialement discret par rapport au gabarit de la chose; au moins Skoda a eu l'intelligence de ne pas refiler la boîte auto calamiteuse sûrement encore identique à la Up! initiale à l'essai...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire