Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Zero Motorcycles DS : un millésime plus séduisant

Dans Moto / Nouveauté

Essai Zero Motorcycles DS : un millésime plus séduisant

Native de Santa Cruz dans l'état de Californie aux Etats-Unis, la marque Zero Motorcycles ne cache pas son ambition de devenir leader sur le marché des motos électriques. Un challenge de taille où le réseau français, qui ne compte qu'une concession pour le moment est entièrement à bâtir, sans parler des infrastructures (borne de recharge) encore timides. Cependant, la gamme 2012 a été intégralement repensée par rapport à celle de 2010. Aujourd'hui, Caradisiac Moto essaye pour vous le modèle DS (Dual Sport), l'occasion de notifier les réels progrès réalisés aussi bien sur le plan esthétique que sur les performances. Silence ça tourne !


Lancée en 2006 à l'état de prototype, Zero s'est efforcée de faire évoluer ses modèles. Pour preuve, le continent nord-américain prévoit un volume de vente chiffré à 1000 unités à travers un réseau d'une cinquantaine de concessions répartis aux Etats-Unis et au Canada (40 concessionnaires aux USA et 10 au Canada). Présentée lors du dernier salon de Milan, la gamme 2012 Zero Motorcycles comporte cinq modèles : l'entrée de gamme siglée XU, commercialisée au prix de 7695 € (tout de même !) reçoit une batterie amovible de 3 kWh, viennent ensuite la Zero X et la MX typées cross. Enfin la Zero S (Supermotard) et la DS s'affirment comme les plus sophistiquées. Si la première est une routière née, la seconde autorise quelques sorties hors des sentiers battus.


Essai Zero Motorcycles DS : un millésime plus séduisant


Portfolio (25 photos)

Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Alors 14k€, 1,34€ la charge qui dure 180km => 0.0074 €/km. (Pour diminuer son cout j'ai prix l'autonomie max). Une KTM 125 coute 4k€, et consome 4,3l/100km => 0.075€/km le carburant. Admetons que nous mettons 500€ d'entretien tous les 10000km => 0.05€/km l'entretien=> un prix revient kilometrique de 0,125€/km pour le thermique (avec des aproximations maximisantes)=> l'investissement en electrique sera amorti apres 80.000km !!! :bien: (je n'ai pas pris en compte l'assurance, car j'ai aucune idée du combien ça coute)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire