Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essence : 35,5 milliards d'euros pour l'état en 2014

Dans Moto / Pratique

Essence : 35,5 milliards d'euros pour l'état en 2014

C'est sur le dos des usagers de la route que le gouvernement fait son beurre. C'est en tout cas ce que pourrait penser Christian Eckert, le secrétaire d'État chargé du budget, en dévoilant les recettes que l'Etat a perçu en 2014 grâce aux taxes sur le carburant. 35,5 milliards… C'est le chiffre hallucinant qui est sorti et qui place cette rentrée à la 4ième recette du pays. Mais ce n'est qu'un début…


Les prévisions pour 2015 et 2016 seront encore plus élevées sur les taxes de carburants. Malgré la baisse importante des prix à la pompe à la fin 2014, l'état a enregistré des recettes qui se hissent à la 4ieme place après TVA, les impôts sur le revenu et sur les sociétés. D'après le secrétaire d'Etat chargé du budget, ces rentrées sont « un élément essentiel de l'équilibre de nos comptes ».


Mais la où le scandale approche, c'est que les ventes de carburants sont restées stables par rapport à 2013 soit 50,09 millions de mètres cubes et que le prix du litre n'a jamais été aussi bas depuis presque 5 ans. La répartition donne 24,5 milliards d'euros proviennent de la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) et 11 milliards de la TVA.


Mais, on ne va pas s'arrêter sur une si bonne lancée car 2015 attaque avec le réajustement du prix du gazole sur celui de l'essence grâce à la contribution climat énergie (CCE) ou« taxe carbone » qui ajoute 1,80 centime au prix de l'essence et 2 centimes au prix du gazole. Un réajustement de 2 centimes d'euros sur un carburant qui représente 81,3% des ventes en 2014. C'est alléchant tout ça, car d'après les premières estimations on pourrait donner une recette de 38 milliards d'euros en 2015 et 39 milliards en 2016.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire