Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Et si les premières vraies voitures autonomes étaient des... camions ?

Autonomie, autonomie, on ne parle plus que de cela, et tous les constructeurs se sont lancés dans la bataille. Mais au final, les premiers véhicules 100 % autonomes pourraient bien être des... camions ! Une société suédoise y croit et présente un modèle 100 % électrique et autonome, le T-Pod.

Et si les premières vraies voitures autonomes étaient des... camions ?

Il est surprenant, inhabituel, impressionnant. C'est le T-Pod, un concept venu de Suède de poids lourd 100 % électrique, mais surtout 100 % autonome.

Regardez bien les images, ce camion ne possède tout simplement pas de cabine de pilotage ! Conçu et dessiné par la société Einride, sise à Göteborg en Suède, il va plus loin que tout ce qui a été imaginé jusqu'à présent en matière de conduite autonome. Scania, Volvo ou encore Tesla sont sur les rangs du camion autonome, mais leurs modèles gardent encore une cabine pour le conducteur.

La chose la plus voyante sur le T-Pod est justement l'absence d'espace pour un quelconque pilote. Si l'on connaît cela pour des petites navettes autonomes chargées de parcourir toujours la même courte distance, c'est bien la première fois qu'un véhicule lourd et destiné à faire de la route s'affranchit complètement de conducteur.

 

Et si les premières vraies voitures autonomes étaient des... camions ?

Dans le projet, le T-Pod est destiné à effectuer des livraisons entre Göteborg et Helsingborg. Dans une longueur de 7 mètres seulement, il pourra transporter un maximum de 15 palettes à la norme EU ou jusqu'à 20 tonnes de fret, ce qui est remarquable pour la longueur.

Il faut dire que l'absence de cabine permet de gagner de la place et que tout ce qui concerne moteur et batteries est situé sous la zone de chargement, ce qui fait encore gagner de la place. Les batteries de 200 kWh permettent une autonomie de 200 km par charge selon Einride.

Et si les premières vraies voitures autonomes étaient des... camions ?

Et cette société développe en parallèle du véhicule un système de conduite à distance, qui permettrait à un opérateur de contrôler plusieurs véhicules à la fois, et une infrastructure de recharge.

Mais la base est une conduite 100 % autonome. La société projette de commercialiser une flotte de 200 T-Pod d'ici 2020. Un vœu pieu, comme souvent, mais leur motivation est grande...

 

Les raisons de croire que les camions seraient les premiers véhicules autonomes

 

1/ L'innovation arrive souvent par le camion

Oui, même si on en a peu conscience, de nombreuses technologies présentes sur les voitures particulières ont d'abord été déployées sur les véhicules lourds, y ont été fiabilisées. On retient par exemple la dépollution par additif à l'urée, etc. Pourquoi l'autonomie n'arriverait pas par ce biais ?

2/ Des trajets répétitifs

Le transport de marchandise transite souvent par des itinéraires spécifiques, toujours les mêmes. C'est répétitif. Et donc plus facile à contrôler, à cartographier et intégrer dans un parcours type. La voiture particulière, elle, est par définition beaucoup plus sujette à une grande liberté de destination.

De plus, il est facile de réserver une voie de circulation aux poids lourds, c'est déjà le cas en montée sur autoroute, où ils sont le plus souvent sur la voie la plus à droite de toute façon. En ville, ils pourraient également sans trop de problème circuler sur les voies réservées aux transports en commun. Et livrer les commerces le soir ou tôt le matin, lorsque les conditions de circulation sont les plus faciles à gérer pour un système autonome.

3/ Un véritable intérêt

Déjà que la conduite d'une voiture est parfois ennuyeuse, imaginez celle d'un camion. Vitesse basse et trajets répétitifs sont justement source d'ennui. Les chauffeurs pourraient être mieux employés ailleurs, où ils seraient par ailleurs plus en sécurité. Automatiser la conduite des camions serait donc plus intéressant rapidement que d'automatiser celle des voitures particulières. Et les spécialistes de l'autonomie et du poids lourd sont d'accord sur ce point. 

C'est d'ailleurs le sens de l'histoire, l'Homme a toujours voulu se débarrasser des tâches ingrates en les automatisant. Le transport de frêt en est une, plus que le transport de personnes en tout cas.

 

Et Einride fait un pas en ce sens. Espérons pour eux que l'aventure puisse continuer

 

 

 

Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Félicitations , la raie-volution est en marche ( avant ) , ta gueule MACRON toi t en marche ( arrière ).....

Par

Encore des chômeurs en perspective.

Par

il y a effectivement beaucoup d'avantages. et même une autonomie limitée ne sera pas forcément handicapant si des aires de recharge sont prévues sur autoroutes et grands axes. sous réserve que ça soit surveillé, car j'imagine déjà la racaille prête à se jeter sur ces camions. tout comme les migrants d'ailleurs...

bref, et selon moi, ce n'est pas tant la conduite autonome qui peut soulever des questions que l'aptitude tels camions à se protéger de la médiocrité humaine...

Par

"Les chauffeurs pourraient être mieux employés ailleurs, où ils seraient par ailleurs plus en sécurité"

Ils seront employés par l'ANPE a travailler Chez eux en toute sécurité avec une bouteille de whisky dans une main et un verre dans l'autre... :bah:

Il est évident que l'on se dirige vers une automatisation globale des machines. :oui:

Dirigé dans un premier temps par des opérateurs...

Puis par une élite...

Et finalement par un super ordinateur quantique ultra perfectionné avec des possibilités au niveau de son intelligence sans commune mesure comparable a celle d'un être humaine qui prendra le pas sur l'homme.

Tout simplement parce que je crois que nous allons réduire de plus en plus la chaine des responsabilités...Vous savez le fameux syndrome du "Je n'ai confiance qu'en moi"...Jusqu'au final a se retrouver avec une personne qui n'aura confiance qu'en une sorte de cerveau électronique dirigeant toutes les autres machines, déléguant ainsi toutes les responsabilités, jusqu'à temps que ce cerveau en question se retourne contre lui. (De la science fiction ? Il y a encore 20ans, j'aurais souris en hochant la tête de haut en bas mais actuellement, je la hoche de gauche a droite)

Il est important de se rendre compte qu'un homme au delà de son aspect faillible est limité non pas forcément par son cerveau mais par ses capteurs biologiques. :bah:

Certaines machines disposent déjà de capteurs beaucoup plus perfectionnés que les nôtres. (Caméra infra rouge pour la vision nocturne mais aussi caméra thermique, zoom, image ultra détaillé, détection d'éléments chimiques dans l'air, perception sonore a travers les murs...etc...etc...)

Je regardais dans mon sciences et vie de ce mois ci, que l'IA des machines progressent a grande vitesse mais également que leur IA est différente de la notre car leurs capteurs plus perfectionnés leurs permettent d'analyser l'environnement différemment et donc de cogiter autrement. (Nouvelle forme d'intelligence, que les chercheurs eux même ont du mal a interpréter...C'est dire ou on s'en va...) :roll:

Les capacités d'analyses de ces machines sont tout simplement bluffantes. :eek:

Bien évidemment, elles ne font pas de nuance et font plutôt dans le pragmatisme mais les avancées dans le domaine de l'IA sont justes spectaculaires.

J'ai l'intime conviction que l'homme perdra le contrôle de ses créations tôt ou tard. (Trop de signe vont en ce sens :peur: )

Mais il n'empêche que pour le moment c'est impressionnant de voir ce dont l'être humain est capable. (Enfin l'élite de nos savants pas Maurice le boucher... :lol: )

Par

bon, après, faudra voir ce qu'on fait des routiers... pas sûr qu'on puisse les reconvertir en ingénieurs...

bon, en France, ce n'est pas un souci, car les derniers routiers français pointent déjà au chômage. mais les roumains, bulgares, polonais... ont du souci à se faire.

Par

En réponse à mekinsy

"Les chauffeurs pourraient être mieux employés ailleurs, où ils seraient par ailleurs plus en sécurité"

Ils seront employés par l'ANPE a travailler Chez eux en toute sécurité avec une bouteille de whisky dans une main et un verre dans l'autre... :bah:

Il est évident que l'on se dirige vers une automatisation globale des machines. :oui:

Dirigé dans un premier temps par des opérateurs...

Puis par une élite...

Et finalement par un super ordinateur quantique ultra perfectionné avec des possibilités au niveau de son intelligence sans commune mesure comparable a celle d'un être humaine qui prendra le pas sur l'homme.

Tout simplement parce que je crois que nous allons réduire de plus en plus la chaine des responsabilités...Vous savez le fameux syndrome du "Je n'ai confiance qu'en moi"...Jusqu'au final a se retrouver avec une personne qui n'aura confiance qu'en une sorte de cerveau électronique dirigeant toutes les autres machines, déléguant ainsi toutes les responsabilités, jusqu'à temps que ce cerveau en question se retourne contre lui. (De la science fiction ? Il y a encore 20ans, j'aurais souris en hochant la tête de haut en bas mais actuellement, je la hoche de gauche a droite)

Il est important de se rendre compte qu'un homme au delà de son aspect faillible est limité non pas forcément par son cerveau mais par ses capteurs biologiques. :bah:

Certaines machines disposent déjà de capteurs beaucoup plus perfectionnés que les nôtres. (Caméra infra rouge pour la vision nocturne mais aussi caméra thermique, zoom, image ultra détaillé, détection d'éléments chimiques dans l'air, perception sonore a travers les murs...etc...etc...)

Je regardais dans mon sciences et vie de ce mois ci, que l'IA des machines progressent a grande vitesse mais également que leur IA est différente de la notre car leurs capteurs plus perfectionnés leurs permettent d'analyser l'environnement différemment et donc de cogiter autrement. (Nouvelle forme d'intelligence, que les chercheurs eux même ont du mal a interpréter...C'est dire ou on s'en va...) :roll:

Les capacités d'analyses de ces machines sont tout simplement bluffantes. :eek:

Bien évidemment, elles ne font pas de nuance et font plutôt dans le pragmatisme mais les avancées dans le domaine de l'IA sont justes spectaculaires.

J'ai l'intime conviction que l'homme perdra le contrôle de ses créations tôt ou tard. (Trop de signe vont en ce sens :peur: )

Mais il n'empêche que pour le moment c'est impressionnant de voir ce dont l'être humain est capable. (Enfin l'élite de nos savants pas Maurice le boucher... :lol: )

+1

il y a 2 films qui reflètent bien cet avenir: wall-e et idiocratie.

mais selon moi, ce n'est pas l'automatisation qui tuera les humains, mais la crétinerie de ces derniers qui ne cesse d'augmenter...

après, l'idée du revenu universel est intéressante sous réserve justement de s'adresser à des gens intelligents, qui pourraient alors saisir l'opportunité pour se lancer dans des activités dignes d'intérêt. mais si c'est pour permettre à un cassos de jouer toute la journée devant son écran, affalé sur son lit et avec une bière à la main, on est mal barré.

mais je n'irais surtout pas interdire l'automatisation de ce qui peut l'être sous le prétexte d'éviter de générer des chomeurs.

Par

C'est un idée bien plus pragmatique et intéressante que la voiture autonome pour particuliers !

La nature même du transport routier (ligne droites interminables sur voie rapide à 90km/h et répétitivité) se prête parfaitement à l'autonomisation. Avec le bonus d'éviter un paquet d'accidents - toujours nombreux - liés au routiers.

Par ailleurs, plus de pauses, plus de restaurant, plus rien, juste un camion qui roule 24h/24. Gain de productivité à la clé !

Par contre, le camionneur remplacé ne se pas "être mieux employé ailleurs", il pointera au chômage...

Par

En réponse à mynameisfedo

+1

il y a 2 films qui reflètent bien cet avenir: wall-e et idiocratie.

mais selon moi, ce n'est pas l'automatisation qui tuera les humains, mais la crétinerie de ces derniers qui ne cesse d'augmenter...

après, l'idée du revenu universel est intéressante sous réserve justement de s'adresser à des gens intelligents, qui pourraient alors saisir l'opportunité pour se lancer dans des activités dignes d'intérêt. mais si c'est pour permettre à un cassos de jouer toute la journée devant son écran, affalé sur son lit et avec une bière à la main, on est mal barré.

mais je n'irais surtout pas interdire l'automatisation de ce qui peut l'être sous le prétexte d'éviter de générer des chomeurs.

Il y a déjà actuellement dans notre société décadente pas mal d'éléments que le film Idiocratie avait prévu aux horizons de l'année 2 500. :D

Par

Et ce n'est pas étonnant, les camions ont vu le régulateur/limiteur de vitesse se généraliser au début des années 90, bien avant la généralisation dans les voitures.

Seuls les grosses voitures haut de gamme avait le régulateur à l'époque... notamment la R25 et Safrane chez nous.

Par

Le Ferroutage point barre, le reste c'est du flan pour faire bander les actionnaires.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire