Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Etats-Unis : General Motors fait un joli coup marketing pour plaire à Donald Trump

Dans Economie / Politique / Marché

Etats-Unis : General Motors fait un joli coup marketing pour plaire à Donald Trump

Hier, General Motors annonçait en grande pompe un plan d'investissement d'un milliard de dollars et plusieurs milliers d'emplois aux Etats-Unis, juste avant l'investiture de Donald Trump. Ce dernier s'est justement félicité de la décision du grand groupe américain de revenir aux USA. Sauf que ce choix était acté depuis déjà bien longtemps.

Donald Trump a créé la polémique ces derniers jours en annonçant aux Allemands qu'il imposerait 35 % de taxes d'importation à BMW si la marque venait effectivement à produire au Mexique, ce qui est prévu pour 2019. Le gouvernement allemand a vivement réagi en mettant en garde le nouveau président américain, qui tente déjà, alors qu'il n'a pas totalement investi la Maison Blanche, de menacer les plus grands groupes automobiles s'ils délocalisent.

 

Ford, Jeep ou encore Toyota ont justement annoncé récemment de lourds investissements aux Etats-Unis, ce qui a évidemment plu à Donald Trump, et la dernière annonce en date va dans son sens. Hier, Wal-Mart (grande distribution) et General Motors ont confirmé un plan d'investissement d'un milliard de dollars aux Etats-Unis et plusieurs milliers de créations d'emplois.

 

Un fait repris immédiatement par Donald Trump qui a "remercié" sur Twitter GM et Wal-Mart de "lancer le grand retour des emplois aux Etats-Unis". Sauf que General Motors n'a pas franchement pris cette décision pour plaire à Donald Trump, puisque ce plan d'investissement était au programme depuis bien longtemps. Le groupe américain s'est contenté d'avancer un peu l'annonce officielle pour coller avec l'actualité. Et c'est extrêmement bien joué !

Mots clés :

Commentaires (29)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ca montre bien que Trump n'est que dans l'esbroufe et ne suit même pas ses propres bobards. Il suffit de le flagorner en public pour se le mettre dans sa poche (cf Poutine).

Par

En réponse à chtronkopuc

Ca montre bien que Trump n'est que dans l'esbroufe et ne suit même pas ses propres bobards. Il suffit de le flagorner en public pour se le mettre dans sa poche (cf Poutine).

Oui, d'une manière générale la délocalisation pour vendre aux US est très impopulaire là bas.

Sachant que les USA produisent seulement 10% de ce qu'ils consomment, c un gros pipeau de toute façon.

Par

Avec l'arrivée de Dacia USA on peut déjà parier que le le succès sera au rendez vous pour la petite marque qui monte :bien:

Duster Made In USA :coucou:

Par

En réponse à chtronkopuc

Ca montre bien que Trump n'est que dans l'esbroufe et ne suit même pas ses propres bobards. Il suffit de le flagorner en public pour se le mettre dans sa poche (cf Poutine).

Mensonge classique des médias officiels qui ont de moins en moins la confiance des français, et c'est justifié.

Car, pour ce cas préçis de GM, peut-être que Trump y est pour rien.

Mais tu oublies de rappeler qu'il a, avant même d'être officiellement en fonction, forcé FORD de renoncer à construire une usine au Mexique pour finalement la faire dans le Michigan avec en prime 700 millions de dollars d'investissements.

Vos mensonges ne fonctionnent plus sur la population, arrêter de les baver en publique.

Par

En réponse à zemik

Avec l'arrivée de Dacia USA on peut déjà parier que le le succès sera au rendez vous pour la petite marque qui monte :bien:

Duster Made In USA :coucou:

Les Vitara cours et long ont relativement bien marché aux USA, au point d' etre rebadgés et distribués par GM.

Une Nissan/Datsun Terrano ( Duster rebadgé et legerment restylé pour Nissan)

aurait à mon avis toutes ces chances sur le marché US.

Peut etre pour la prochaine generation qui s'annonce.

Par

D'autant plus qu'en Amerique du Sud il existe une version Pick-Up du Duster.

Par

En réponse à SiriusRST

Mensonge classique des médias officiels qui ont de moins en moins la confiance des français, et c'est justifié.

Car, pour ce cas préçis de GM, peut-être que Trump y est pour rien.

Mais tu oublies de rappeler qu'il a, avant même d'être officiellement en fonction, forcé FORD de renoncer à construire une usine au Mexique pour finalement la faire dans le Michigan avec en prime 700 millions de dollars d'investissements.

Vos mensonges ne fonctionnent plus sur la population, arrêter de les baver en publique.

il ( Trump ) est tellement dans son monde ( névrosé narcissique tendance psychopate ) qu' il en confond sa fille avec une inconnue qui lui est hostile...

On va pas s'ennuyer.

Par

Sirus

J' ai l' impression que tu sous estime les principes de la manipulation des masses..

Ces gens là te connaisse bien mieux que tu ne te connais toi même.

Tu pense vraiment que Trump est un rebelle ? un maverick ?

Je doute très fort que ce mec soit là à sa place ( chef de l' empire ) de manière fortuite.. il est là à sa place dans un scénario déjà écrit d' avance, se leurrer là dessus est une erreur de jugement grave.

Qu' il ait niqué la Clinton qui était bien évidement l' héritère désignée est une chose, qu'il soit du même bois est une certitude. La manipulation de la manipulation n' oublie jamais que tu as affaire à des experts dont c' est le boulot.

Les révélations sur le contrôle et la surveillance de masse révélé par Snowden, WikiLeaks - Assange, et tout les lanceurs d' alerte tous en prison ( ou mort de mort prématuré ) date d' avant les lois liberticide de 2001..... les twin towers ont permit de légalisé un système déjà en place et accéssoirement de monter d' un cran dans l' escalade.

Il est passé hier un documentaire intéréssant ( comme souvent ) sur arte.. théma !

tu peux revoir cela:

http://www.arte.tv/guide/fr/072807-000-A/tous-les-gouvernements-mentent

Pour te donner envie de t-y préter une oreille ( Tout les journalistes ne sont pas des carpettes fort heureusement ), voici le résumé:

En hommage à "Izzy" Stone, légendaire franc-tireur du journalisme, ses héritiers américains dressent un état des lieux accablant, et passionnant, des médias de masse aujourd’hui.

Isador Feinstein Stone, alias "I. F." ou "Izzy" Stone (1907-1989) est l’une des figures les plus glorieuses du journalisme américain : farouchement indépendant et engagé à gauche, il a battu en brèche durant des décennies la propagande gouvernementale, dénonçant les abus du maccarthysme comme la ségrégation raciale, la guerre du Viêtnam comme la collusion entre l’industrie et le pouvoir. Au nom de sa devise, "Tous les gouvernements mentent", il défend âprement la liberté et la démocratie promises par la Constitution dans un bulletin hebdomadaire austère et dépourvu de toute publicité. Placé sous son autorité tutélaire, ce documentaire part à la rencontre de ses héritiers dans l’Amérique d’aujourd’hui – engagée au moment du tournage dans une campagne qui n’avait pas encore été couronnée par la victoire de Trump, mais avait déjà vu éliminé le candidat à l’investiture démocrate Bernie Sanders.

La "crème de la crème"

Ils forment la "crème de la crème" du journalisme indépendant de gauche américain et s’appellent Amy Goodman (Democracy now!), Jeremy Scahill et Glenn Greenwald (créateurs du site d’investigation The intercept, dans la foulée des révélations d’Edward Snowden sur la NSA, qu’ils ont contribué à rendre publiques), Matt Taibbi (chroniqueur politique pour Rolling Stone), David Corn (Mother Jones), Cenk Uygur (créateur de l’émission The young Turks)... On suit aussi John Carlos Frey dans l'enquête patiente qu'il mène au Texas, grâce au soutien financier d'une fondation, sur des charniers, vraisemblablement de migrants assassinés, dont les autorités se désintéressent totalement. Tous ont pour armes un métier qu’ils revendiquent avant tout comme un artisanat et un engagement, et la formidable puissance d’Internet, qui leur a permis de s’adresser directement au public sans dépendre de la publicité. Le réalisateur Michael Moore, le philosophe Noam Chomsky, mais aussi Carl Bernstein, célèbre pour avoir révélé, avec Bob Woodward, le scandale du Watergate qui fit tomber Nixon, joignent leurs voix pour dresser un état des lieux à la fois accablant et passionnant du fonctionnement des grands médias aujourd’hui. Des networks télévisés comme ABC et NBC au vénérable New York times, la concentration croissante des titres, la course à l’audience et la confusion des intérêts publics et privés promeuvent une forme de propagande de masse – en particulier, depuis le 11-Septembre et l’invasion américaine de l’Irak, dans les domaines de la défense et de la sécurité. Une très convaincante enquête à charge qui, au-delà de la question américaine, invite à la réflexion tout citoyen soucieux d’être informé de l’état du monde.

Par

rectification:

ce ne sont pas les révélations qui date d' avant 2001, ce sont les agissements.. vous aurez corrigé de vous même.

Par

En réponse à SiriusRST

Mensonge classique des médias officiels qui ont de moins en moins la confiance des français, et c'est justifié.

Car, pour ce cas préçis de GM, peut-être que Trump y est pour rien.

Mais tu oublies de rappeler qu'il a, avant même d'être officiellement en fonction, forcé FORD de renoncer à construire une usine au Mexique pour finalement la faire dans le Michigan avec en prime 700 millions de dollars d'investissements.

Vos mensonges ne fonctionnent plus sur la population, arrêter de les baver en publique.

Ford a surtout profité de Trump pour se désengager d'un projet au Mexique dont la rentabilité n'était plus assurée.

Rien à voir avec Trump.

Faut comprendre que de tte façon ces décisions mettent des mois ou des années à êtres prises. On investit pas des millions en 10 minutes. Aussi Trump n'a pas eu d'influence sur les décisions qui sortent ces dernières semaines.

À plus long terme peut-être...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire