Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Exclu : le team 18 sera au Bol d'Or

Dans Moto / Sport

Exclu : le team 18 sera au Bol d'Or

Après les déboires que le team 18 des sapeurs pompiers a connu lors de la dernière édition et 24 h du Mans (pour mémoire, la machine a chuté et s'est embrasée après 1h30 de course), la situation du team 18 était critique. Pour parvenir à participer au bol d'or mais aussi préparer la saison 2009, le team 18 a lancé un appel au don sur son site. A un mois de l'épreuve, nous avons contacté Yannick Bureau, team manager de l'équipe, afin de savoir si le team 18 est parvenu à refaire surface.


Bonjour Yannick. La première question qui me vient est de savoir si le team 18 va mieux et si la participation au bol d'or est possible ?


Oui, après avoir beaucoup travaillé pendant 2 mois et demi après les 24h du Mans, nous allons pouvoir prendre le départ du Bol d'Or 2008.


Quel travail a été effectué pendant ces près de 3 mois de travail ?


Paradoxalement, nous avons commencé par travailler pour le Mans. Nous étions déjà dans une situation tendue avant d'aller au Mans et au vu des circonstances, cela n'a rien arrangé. Nous avons tout mis à plat après le retour du Mans : les créances, ce qu'allait nous coûter la saison, ce qu'elle nous avait déjà coûté, ce que l'on avait en réserve, si cela était raisonnable ou non de poursuivre, tout simplement... Ensuite, le 1er objectif a été d'assainir la situation budgétaire. Si le premier objectif était atteint, le second était de pouvoir aller au Bol car il y avait déjà des gens qui avaient financé ça et nous voulions honorer notre parole auprès d'eux et nos engagements de sponsoring. Je m'étais donné jusqu'à fin juin pour tout donner et faire le point (car il faut bien se fixer une date limite) et a priori, nous avions les voyants au vert donc on a dit : on y va !


En avez-vous profité pour préparer la saison 2009 ?


Tout à fait. Au cours de ces 2 mois, nous avons eu beaucoup de retour que j'appelle des « non positifs ». C'est à dire des gens qui nous ont dit qu'il ne pouvait pas nous aider parce leurs budgets étaient bouclés ou parce qu'ils aidaient d'autres équipes ou d'autres sports. Mais ils se sont dit heureux d'apprendre que nous cherchions de nouveaux partenaires parce qu'ils pensaient que c'était fermé. Du coup, nous avons plusieurs entreprises que nous devrons re-contacter en septembre pour d'éventuelles collaborations pour 2009. Hier encore, j'ai reçu l'appel d'une grande société d'équipement textile mondial qui veut développer un produit à l'attention des motards en utilisant le team 18 comme vecteur de communication.


Ce sont des bonnes nouvelles.


C'est vrai que cela nous a donné envie de voir plus loin. En 2008 ça a été la cata mais en 2009, il y a pleins de choses qui peuvent se déclencher. Cela nous a vraiment permis d'avancer pour l'année prochaine car maintenant, on sait où on va. Nous savons avec quel concessionnaire, nous savons que les gros gros sponsors que nous avons déjà nous suivent et veulent pourquoi pas accroître leur contribution et nous avons de nouvelles opportunités prêtent à se déclencher.


Concernant le concessionnaire, ORCA remplace Motomove ?


Cela fait effectivement partie des nouvelles opportunités 2008-2009


Est-ce que l‘appel aux dons effectué après le Mans a fonctionné ?


Disons que cela a été riche en enseignements parce qu'auprès des pompiers, cela a été plus mitigé que ce à quoi je m'attendais. Côté corporatisme pur et dur, si je mets à part les 200 € que j'ai récupéré auprès de quelques collègues, sur 240.000 pompiers en France, cela ne fait pas beaucoup pour un appel aux dons à grande échelle. L'idée rêvée comme quoi 1/1000e des pompiers donnerait 10 € (ça aurait fait une bonne aide !) n'a pas marché. J'ai même eu certaines réactions limite désobligeantes qui m'ont beaucoup déçues. Ca m'a fait dire que pilote pompier ou pas pilote pompier, il fallait surtout que l'on compte sur nous même et pas sur le corporatisme de masse. La structure est très connue mais effectivement, nous avons été déçus. Néanmoins il faut quand même souligner que nous avons reçu des aides sympathiques de la part de certains directeurs départementaux (d'anciens pilotes de GP ou du Dakar, ainsi que celui qui est le patron du département de naissance de notre structure) qui ont fait jouer leurs fournisseurs. Nous avons eu également une aide de quelques structures associatives pompiers comme l'union régionale Aquitaine-Limousin ou l'union départementale du 87. Je tiens particulièrement à remercier les quelques collègues, officiers ou non-officiers, professionnels ou volontaires, qui nous ont aidé du mieux qu'ils pouvaient. Ils n'ont pas été nombreux mais ils étaient là.


En vu de la course du Bol d'Or, avez vous pu travailler sur la machine lors des journées sécurité routière au Vigeant ?


Nous allons partir sur la même machine. Nous allons tout de même sécuriser le circuit de dégazage carburant parce que c'est à cause de cela que la machine s'est enflammée. Nous pensions au début à un caillou coincé dans la trappe de remplissage mais en faite un témoin nous a dit avoir vu la machine s'embraser au moment où elle a tapé le bitume en tombant à droite. Ensuite, il y a eu un caillou mais la machine était déjà en feu. Sur le côté droit, nous avons le bidon de dégazage. Ce jour, le soleil était revenu et cela a dû bien dégazer. Et la durite sort un peu. Il se pourrait donc qu'elle ait été pincée par le choc ce qui a pu suffire à l'embrasement.


Est-ce que le carburant du Bol d'Or sera aussi fait à base d'éthanol ?


Non, nous allons utiliser du carburant spécification FIM c'est à dire avec un indice d'octane au moins égal à 95. Nous prendront sûrement du 98 parce que nous avons un meilleur rendement à l‘explosion


J'imagine que la course du Bol aura une saveur spéciale ?


Il est très important pour nous et pour le moral de l'équipe de faire un bon résultat au Bol. Il y aura sûrement des petits soucis. J'ai hâte qu'il se passe et se passe bien. Ce sera un étalon parce que la seule journée qui s'est bien passée, c'est la première journée des essais pré-mans et ensuite (le lendemain), nous avons pulvérisé une première machine et la course a eu le résultat que l'on connaît avec la destruction d'une seconde machine en moins de quinze jours. Nous avons besoin pour notre moral de faire une bonne course afin de nous rassurer sur nos qualités. Faire une saison avec 100 % d'échec surtout après une saison 2007 extraordinaire ne serait pas bon du tout, mais nous sommes des gens passionnés et opiniâtres. On s'est tant battu pour relever la tête, que nous sortirons d'autant plus forts de cette mésaventure du début d'année.


Merci beaucoup Yannick et bon courage pour la préparation du Bol d'Or.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Toute nos félicitations à vous de réussir à revenir au Bol. Un Bol ans vous n'aurez pas été une super course d'endurance française!!!  Nous même faisant parti d'un team et ayant eu de plusieurs partenaires qui nous ont lachés et faient de fausses promesses, nous nous retrouvons nous aussi dans une situation financière dans le rouge, le Bol se fera grace à la passion et l'acharnement de tout le Team mais la saison 2009 est durement compromise!!! Il devient de plus en plus dure de trouver des partenaires sérieux, mais nous continuons à travailler fortement chacun de notre côté en espérant trouver le budget nécessaire et pouvoir continuer à vivre notre passion.   En attendant on se donne RDV au Pré bol fin Aout et au Bol, bravo à vous pour votre acharnement

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire