Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Fabien Planet après sa course en Espagne

Dans Moto / Sport

Fabien Planet après sa course en Espagne

Le championnat du monde d'enduro a commencé au Portugal pour se poursuivre le week-end suivant en Espagne ne laissant que cinq jours de repos aux pilotes, ce qui est peu. Le samedi Fabien Planet a plutôt bien roulé mais a eu plus de difficulté le dimanche. Il faut dire qu'il a plu toute la nuit du samedi au dimanche, ce qui a considérablement changé le parcours.


Ces changements de conditions ont quelque peu perturbé le Français.


Fabien Planet : "Nous avons traversé l'Espagne Ouest en Est pour nous rendre à Igualada pour la seconde manche du WEC. Le tour était jalonné de 3 spéciales. La première, l'extrême, n'était pas trop compliquée à part le pierrier finale assez chaud, surtout dimanche. Nous avions ensuite une enduro test à flanc de colline et une longue cross test en terre.


J'ai abordé le super test de vendredi soir décontracté. J'ai roulé à ma main et j'ai fait le meilleur temps, en E1 et au scratch.


Nous faisions le circuit 2 fois et demi soit 4 fois l'extrême, 3 fois l'enduro test et 2 fois la cross test. Samedi, j'ai plutôt bien roulé dans toute les spéciales et notamment dans l'extrême ou je signe le meilleur temps sauf au 3ème passage ou je me suis bloqué dans le pierrier. Je perds une dizaine de secondes, celles qui me manquent pour faire un podium.


Je termine 5ème.


La pluie est tombée toute la nuit de samedi à dimanche et le terrain a beaucoup changé notamment dans la cross où c'est devenu l'enfer pour moi. Je n'étais pas du tout à l'aise, je glissais de partout et je suis tombé à chaque passage perdant plus de 30 secondes. Je n'arrivais pas à trouver la bonne vitesse pour prendre les appuis dans les virages. Souvent j'arrivais trop vite et je m'enterrais dans la boue. Dans ces conditions, difficile de se battre pour le podium. Je termine finalement 7ème.


Le bilan de ce week-end est donc mitigé mais je garde en mémoire ma bonne performance du samedi. Je sais que le top 5 est à ma portée, je suis à 3 points de Remès. Ma cheville va mieux mais je ne peux pas encore courir. Je vais me reposer un peu avant d'enchaîner la Grappe et le WEC en Sardaigne."


Fabien


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire