Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Fabrice, le maitre des lieux

Dans Moto / Loisirs

Fabrice, le maitre des lieux

Nous devions nous voir depuis pas mal de temps, mais avec un emploi du temps de ministre, pas facile de lui arracher une heure !


Voici plus de 20 ans que Fabrice Busnoult, le maitre des lieux, peint des casques et des carénages de motos. On ne devient pas peintre spécialisé en se levant un matin, à l'école non plus, c'est donc un autodidacte à part entière.


Il nous a reçu dans son atelier perdu au milieu de la campagne calvadosienne, un atelier qu'il a ouvert en 98.


A 14-15 ans, Fabrice peint déjà des mobylettes, il s'essaie sur des casques et s'est à force de faire, de rater, de refaire que la magie opère. Informaticien à la base avec une licence informatique industrielle, il ne se destinait pas vraiment à ce métier.


Quand vous rentrez dans l'antre de l'artiste, la vitrine et les photos qui vous entourent vous laissent bouche bée.


Evidement c'est beau, mais la question est : Comment fait-il ?


Celui qui a tenté de peindre au pistolet un simple cadre ou une surface plane sait que les débuts sont pour le moins chaotiques. Mais là, comment est-il possible avec de la peinture de faire un « simple » dégradé, des liserés pailletés etc, quelle machine utilise-t-il ?


Aucune …. tout est fait à main levée !


Et pour mieux en faire la démonstration, Fabrice m'invite à le suivre, il attrape le casque sur lequel il travail qui est en court de finition, une raison de plus de ne pas se louper, il chausse son masque et ses lunettes. Il attrape l'aérographe d'une main et hop, pchit, pchit. Les liserés blancs désirés sont faits. Impressionnant !


Fabrice, le maitre des lieux


 


Fabrice, le maitre des lieux


 


Fabrice, le maitre des lieux


Pour l'aspect matériel, une centaine de teintes de peinture servent de base, voici déjà de quoi faire, après pour ajuster une teinte précise, tout se fait à l'œil.


A coté de dégradés à tomber, j'aperçois des étoiles qui semblent scintiller je pose la question, c'est fait comment, à main levée aussi, et Fabrice s'en explique : « Tu prends juste un pochoir qui sert de départ et après tu y vas comme ça, « hop, hop » Il fignole à main levée. FACILE !


Les logiciels informatiques servent beaucoup dans ce domaine aujourd'hui non pas à peindre mais à visualiser ce qui peut être fait. D'après Fabrice, il gagne beaucoup de temps et de confort pour les essais, cela permet de faire encore plus complexe, plus précis, plus beau.


Si un gros pourcentage de son activité est la peinture de casques de moto, de karting et ceux des jockers, les réservoirs et les carénages représentent eux aussi une grande activité.


Décabossage, réparation, tout se fait chez Axxo Design, soudure plastique à la baguette, renforcement à la fibre.


Fabrice fait aussi dans la rénovation d'anciennes, le résultat est la aussi époustouflant.


Le carnet de commande est bien rempli, ses clients, se sont des particuliers, des concessionnaires, des assurances.


Pour atteindre le niveau de qualité que présente Fabrice, la préparation des surfaces est primordiale. Là, c'est Stéphane son employé, un passionné de motos de cross anciennes, qui s'en occupe, le ponçage est dégrossi à la ponceuse mais la finition est totalement manuelle elle aussi, des artistes je vous dis.


Fabrice, le maitre des lieux


Le client amène le modèle qu'il désire et la copie conforme sera effectuée. Sur un carénage de moto, si une partie se trouve malheureusement abimée, il peut refaire juste cette partie endommagée.


Pour donner une idée du temps passé pour réaliser ces chef-d'œuvres, un casque peut demander jusqu'à 40 heures de travail.


Fabrice peut même pousser « la plaisanterie » jusqu'à peindre un portrait sur un carénage. Dans ce cas, il est déconseillé de faire tomber sa moto.


Les tarifs sont difficiles à donner, la facturation se fait à l'heure, mais comme le dit Fabrice, toutes les heures ne sont toutes faciles à facturer, pour donner quelques idées, un casque peut couter aux environs de 500 €, le réservoir cabossé d'une routière ou sportive peut être refait pour 300 à 400 €, repeint et verni. Pour une moto complète type sportive, il faudra compter entre 1000 et 2000 €.


Page suivante, nous vous proposons de découvrir des peintures signées Axxo Design'.


Portfolio (14 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire