Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Faits divers: un embout de tournevis dans le moteur a-t-il causé la mort du motard ?

Dans Moto / Pratique

Faits divers: un embout de tournevis dans le moteur a-t-il causé la mort du motard ?

C'est une affaire douloureuse qui commencera à connaître une réponse judiciaire aujourd'hui, du côté du tribunal correctionnel d'Angers. Il y a en effet fort à parier qu'au vu de sa sensibilité, l'une ou l'autre partie au procès interjettera appel. Car il y a eu mort d'homme. Un motard, qui, trois kilomètres après avoir repris sa moto des mains d'un mécanicien, s'est tué. Lors des constatations effectuées par les policiers sur les lieux du drame, ceux-ci ont découvert un embout de tournevis dans le moteur de la moto. Un ustensile appartenant bel et bien au garage. Pour autant, a-t-il causé l'accident mortel ?


C'est la question qui devra être tranchée et elle est en suspend depuis que Jean-Bernard Rolland a perdu la vie le 2 mai 2013. Le garage ne nie pas que l'outil est bien le sien et qu'il n'avait rien à faire là. Mais il de se défend du fait qu'il est responsable de l'accident. L'enjeu n'est pas anodin, car le mécanicien comparait pour des faits d'homicide involontaire. Il encourt de trois à cinq ans de prison ferme et une interdiction de pratiquer.


Juste avant les faits, le professionnel avait prévenu son client d'un bruit anormal sur sa moto mais l'avait rassuré sur ses causes et l'avait laissé repartir. Par ailleurs, l'homme de l'art avance le fait que le drame a aussi pu se jouer sur une vitesses excessive du motard. Une entorse au code de la route de réfute la famille du défunt qui rappelle sa fonction de moniteur auto-école et sa réputation sur la place loin de celle d'une tête brûlée. On attend le verdict.


Mots clés :

Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Pour donner un complément d'infos, le moteur se serait bloqué au rupteur. Moi je trouve cette histoire assez louche... Le type il est moniteur moto, et il est pas capable d'utiliser le coupe-circuit ou de chopper l'embrayage. Après, ça me paraitrait étonnant que le mécano n'y soit pour rien dans, par contre je ne pense pas que ça ait à voir avec le tournevis.

Par Anonyme

c'est bien qu'il y ait un rupteur, au moins le moteur n'est pas trop abîmé...

Par Anonyme

 Quand à l'argument du fait qu'un moniteur ne saurait rouler en excès de vitesse ou parfois imprudemment, l'étant moi-même, je suis bien placé pour savoir que c'est totalement illusoire. Tous les moniteurs moto que je connais (moi y compris) le sont par passion pour la moto, donc bon...

Par Anonyme

 J'ai connu (il y a 40 ans !) un serrage moteur sur autoroute avec une 125 CZ, entrainant le blocage brutal de la roue arrière. En débrayant, j'ai pu rejoindre en roue libre la bande d'arrêt d'urgence, mais si j'avais été en virage sur une petite route, c'était la chute certaine. Une chute de moto n'est pas mortelle en général (heureusement car je serais mort une dizaine de fois !), sauf s'il y a choc contre un obstacle ou rencontre avec une voiture ... Donc il peut y avoir relation de cause à effet entre le blocage du moteur et une chute mortelle, si le motard roulait à vitesse élevée, en virage et que sa tête a heurté un mur lors de la chute.  

Par Anonyme

@16:03 et en général, à part faire des ronds autour de leurs petits cônes, ils ne savent pas rouler...

Par Anonyme

@17:08 il peut très bien avoir été éjecté et retomber sur la tête, ou alors c'est la moto qui lui retombe dessus, ceci dit moi j'ai pris une voiture de face en sortant trop large d'un virage, j'ai été éjecté et je suis retombé plus loin sur la route mais je n'ai rien eu du tout, par contre la voiture a été déclassée (c'est le cylindre gauche de mon flat twin qui a gagné!)...

Par Anonyme

 Et des policiers faisant le constat, ouvrant un moteur pour l'inspecter ? çà manque un peu de précision, le dans le moteur peut être dans la zone de la commande de gaz, vers carbus ou corps d'injection, ce qui aurait bloqué la commande gaz en grand? possible et vraiment pas de bol.

Par Anonyme

Les policiers dépêchés sur place ont trouvés un embout de tournevis ? où ? dans le pot d'échappement ?  Dans le moteur aprés expertise ? Poufffffff J'ai franchement du mal à comprendre..  Pour ce qui est de l'extrème prudence du moniteur moto, ouais nous le sommes tous prudents mais je connais peu de motards qui n'aiment pas l'adrénaline..

Par Anonyme

Pour l'auteur de : "et en général, à part faire des ronds autour de leurs petits cônes, ils ne savent pas rouler..." merci de s'abstenir de ce genre de commentaire. J.B. était mon moniteur, je suis issue d'une famille de motard et mes amis le sont aussi. Je peux affirmer sans aucun doutes son professionnalisme, qui n'était pas de simplement de tourner autour de petits cônes oranges !!! mais qui allait bien au delas : dans la prise de conscience du risque, l'amélioration perpétuelle de ses élèves, l'accompagnement après le permis, le choix de la première moto .... et j'en passe. Ce commentaire désagréable est-il donc necessaire sur l'article d'un décès ?

Par Anonyme

@barbara : je vois que j'ai touché un point sensible, bah tourner autour des cônes pourquoi pas, y'en a pas des masses sur la route, mais bon, on tourne autour des cônes d'accord, puis on rate son virage et on se rétame, moralité parfois il vaut mieux se contenter de tourner autour de petits cônes, non?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire