Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Faraday dévoile la FF91, tueuse de Tesla

Souvenez-vous, c'était il y a un mois, le constructeur américain Faraday Future nous parlait de son premier véhicule d'une drôle de manière : une drag race avec une Bentley et une Ferrari. La jeune marque dévoile aujourd'hui son produit, un inclassable baptisé FF91 qui s'annonce déjà comme une tueuse de Tesla. En tout cas sur le papier.

Faraday dévoile la FF91, tueuse de Tesla

Il aura fallu attendre de nombreux mois avant de découvrir la toute première voiture de Faraday Future, une marque qui n'était même pas présente sur les radars cinq ans en arrière et qui se donne pour mission de marquer le coup d'entrée avec un véhicule électrique exceptionnel. D'entrée, il est bon de signaler que nous avons là affaire à une auto qui joue dans la cour de voitures à plus de 100 000 €, autant dire que nous sommes loin d'une voiture de grande diffusion.

 

Faraday dévoile la FF91, tueuse de Tesla

 

La FF91, c'est son nom, est un immense crossover (plus de cinq mètres de long) au look intriguant posé sur d'imposantes jantes 22 pouces. Très long et très bas, il affiche un coefficient aérodynamique de seulement 0,25 (un des meilleurs du marché, surtout pour un tel véhicule, mais légèrement moins bon qu'une Tesla Model S à 0,24). A bord, l'ambiance est plus que moderne avec des sièges arrière qui peuvent s'incliner jusqu'à 60 degrés. Une inclinaison énorme qui ferait presque passer la banquette arrière pour une couchette.

 

Faraday dévoile la FF91, tueuse de Tesla

 

Côté technique, la FF91 est un monstre : les moteurs électriques (un sur chaque train) produisent 1050 ch et 1800 Nm de couple. Nous avons devant nous un crossover en quatre roues motrices (et directrices), à suspensions actives et aux batteries de 130 kWh (pour information, la plus grosse des Tesla Model S est à 100 kWh actuellement) entassées dans le plancher. Cette FF91 revendique un 0 à 96 km/h en 2,39 secondes et une autonomie d'environ 700 km (selon le cycle européen NEDC, donc moins dans la réalité).

 

Faraday dévoile la FF91, tueuse de Tesla

 

Le problème, avec de telles batteries, reste la recharge qui sera longue. Sur une prise européenne en 240 V, Faraday Future annonce une recharge pleine en quatre heures et demie. Les responsables de la marque affirment qu'il sera possible de la recharger avec une puissance pouvant aller jusqu'à 200 kW. C'est très bien, mais insuffisant pour le futur réseau de 350 kW qui se prépare en Europe. Fait intéressant : questionné sur le fait de savoir si les clients pourront recharger sur les bornes Tesla, le patron de la marque renvoie dans les cordes : "il faut demander à Tesla". Faraday Future joue la transparence en expliquant que son auto peut se recharger n'importe où...

 

Faraday dévoile la FF91, tueuse de Tesla

 

Evidemment, en bon engin ultra high-tech qui se respecte, cette FF91 dispose de toutes les bases pour la conduite autonome : 10 caméras, 13 radars, 13 capteurs ultrason et 3 scanners Lidar pour une couverture totale de l'environnement. La partie logicielle n'est bien entendu pas encore prête pour une conduite 100 % autonome, mais la base matérielle est là.

 

Faraday dévoile la FF91, tueuse de Tesla

 

Et le prix, alors ? Faraday Future ne dit rien, la marque se contentant d'expliquer qu'il s'agit là d'un véhicule de luxe. On peut donc parier sur un prix qui sera entre 100 000 et 200 000 €, à la (grosse) louche. Les premières livraisons n'auront pas lieu avant 2018, si le projet porté par le milliardaire chinois Jia Yueting, ne tombe pas à l'eau d'ici et que cette FF91 ne reste pas à l'état de pré-série. Les réservations en ligne (et gratuites) de l'auto sont en tout cas ouvertes.

 

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

:blague::blague::blague: c'est moche

Par

La face avant tue rien du tout, je préfère encore voir des gros SUV (malgré moi) type Cayenne / X5, X6 que ce veau.

Par

Déjà killé :bah:

Par

C'est moche, on dirait une sorte de mix BMW / marque asiatique. Un peu comme l'est la i3 mais en allongée.

Par

Look de soucoupe volante mais très bien proportionné, avant de voir la photo avec la jeune femme à côte de l'engin je ne réalisais pas son gabarit :eek:

Par

En réponse à axoxyxous

:blague::blague::blague: c'est moche

+1

rien que pour ça, je préfère la tesla...

ensuite, tout le reste n'est qu'hypothèses avec un réseau de concessionnaires qui reste à créer.

autant dire que Tesla ne craint pas grand chose de la part de ce petit constructeur.

Par

FF19 ou FF91 ? bon, je suppose que c'est 19 puisqu'il apparaît plus souvent. Perso je la trouve esthétiquement réussie, proche des concepts car récents. Et les performances annoncées sont logiques dans cette gamme de prix. Si elle ne tue pas Tesla, c'est une sérieuse concurrente, et le marché existe, je ne vois pas le problème. Reste qu'en 2018 la conjoncture sera peut-être tellement différente (nouvelle concurrence, nouvelle technologie, récession mondiale..) que le projet n'aura plus sa pertinence ? L'histoire de l'automobile est jalonnée de marques prestigieuses, wait and see !

Par

En réponse à chtronkopuc

Look de soucoupe volante mais très bien proportionné, avant de voir la photo avec la jeune femme à côte de l'engin je ne réalisais pas son gabarit :eek:

+1 et ça ne passera pas inaperçu sur les routes, surtout en Europe.

Par

voiture pour farfadets ? :buzz:

Par

c'est quoi ce champignon sur le capot,

et quel intérêt de mettre une caméra en bout de rétro,

à ces ingénieurs américain,

qu'est-ce qu'en pense DONALD ? :orni:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire