Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

FFM - Enduro de Carpiagne: Arrête ton char M'sieur le Préfet !

Dans Moto / Sport

FFM - Enduro de Carpiagne: Arrête ton char M'sieur le Préfet !

C'est une nouvelle preuve d'une motophobie ambiante dans les hautes sphères de l'Etat qui ne lasse pas d'inquiéter. Après le déni de justice de Goult, voici le harcélement de Carpiagne, avec toujours le même acteur majeur, un Préfet. Celui-ci a cette fois pris un nouvel arrêté pour interdire un Enduro, en prétextant des motivations environnementales des plus discutables.


Ainsi, le Moto-Club de Boade a prévu d'organiser le 13 février prochain dans le camp militaire de Carpiagne (13) deux spéciales de la compétition Enduro Maya Maroc. Un parcours qui doit utiliser le champ de manoeuvre des chars d'assaut de l'armée française. Pourtant, le Préfet a considéré que faire circuler des motos sur les traces de chars Leclerc (56 tonnes) portait une atteinte grave à l'environnement et présentait notamment "des risques d'érosion et d'impact sur le maintien des sols ".


Aussitôt informés, la FFM et son Club ont déferré cette décision devant le juge administratif et ont obtenu gain de cause en condamnant le plus haut représentant de l'Etat dans les Bouches-du-Rhône à verser au Moto-Club de Boade la somme de 1 000 € tout en lui enjoignant d'instruire sans délai la demande d'autorisation de ce Moto-Club.


"C'est une nouvelle victoire pour la Fédération et pour le bons sens." annonce-t-on à la Fédé qui insiste: "La FFM continuera à soutenir ses clubs et n'hésitera pas à faire valoir ses droits devant la justice chaque fois que cela sera nécessaire."


Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C'est vraiment injuste surtout lorsque l'on sait qu'il y a 8 ans ce "champ de manoeuvre de char Leclerc" était encore un terrain de cross où j'allait régulièrement mais du jour au lendemain ces chers militaires nous ont menacés avec des blindés pour que nous partions. Enfin c'était une bien belle époque et maintenant il ne reste plus que des connards dans ce monde !! Maintenant je roule en full sur nos belles départementales mais aussi en ville en espérant pouvoir tuer un gamin qui traversait pour que l'on puisse enfin me reprocher réellement quelquechose.

Par Anonyme

Celui là qui est prêts a perdre sa liberté au nom d'une prétendue sécurité, ne mérite ni l'une ni l'autre" benjamin Franklin. Et oui à discuter des détails, on perd le fond. Est-ce l'arbre qui cache la forêt?

Par Anonyme

Il faut toujours faire valoir ses droits quelque soit la situation et il faudra bien prendre des décisions qu'elles plaisent on non aux uns ou aux autres parce que que ça ne peut pas durer comme ça... 

Par Anonyme

Pour infos : un char Lecler, c'est un moteur V8 de 1 500 chevaux, consommation en terrain d'entrainement, environ 500 litres aux 100 Kms, voir plus. Avec des chenilles de 60 cm de large, ce sont les crampons des motos qui vont détériorer le champ. Jusqu'à quand va-t-on encore supporter cela ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire