Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

FFM - Préfecture du Vaucluse: Goult fait déborder le vase de la motophobie

Dans Moto / Sport

FFM - Préfecture du Vaucluse: Goult fait déborder le vase de la motophobie

Décidément, entre le Moto Club de Goult et la Préfecture du Vaucluse, ce n'est pas le grand amour. Déjà, en novembre de l'année dernière, les deux parties avaient dû en venir à la procédure administrative en demandant au tribunal de trancher la question du refus de l'autorité régalienne d'accorder à la plèbe motarde ses jeux au grand air. Une opposition qui avait été jugée sans fondements, ce qui n'avait pas empêché, par la suite, les manœuvres dilatoires de la part de la Préfecture pour mettre économiquement dans l'embarras ceux à qui on avait pourtant donné raison. L'exemple type du déni.


Le dossier est monté au ministère de l'intérieur mais il va falloir le mettre à jour puisque à nouveau, le Préfet du Vaucluse s'est mis en travers du chemin du Moto Club, toujours aussi têtu à vouloir organiser des courses, dont une le 16 mai prochain. Même cause, mêmes effets, ainsi que le précise le communiqué de la FFM, « par décision, le juge des référés du tribunal administratif de Nîmes a de nouveau désavoué la préfecture considérant que les épreuves sportives en question ne portaient pas d'atteinte à la protection de l'environnement


D'où cette question de la fédération : « La Préfecture du Vaucluse est-elle motophobe? En l'absence de tout fondement légal, le Président de la Fédération, Monsieur Jacques Bolle, s'interroge sur l'attitude d'une préfecture qui n'a de cesse de tenter d'interdire des manifestations sportives. Il rappelle une fois de plus que le sport est d'intérêt général (articleL100-1du code du sport). »


« Il va donc une nouvelle fois en appeler au Ministre de l'Intérieur, Monsieur Brice Hortefeux et à la Secrétaire d'Etat aux Sports, Madame Rama Yade, afin que des explications soient apportées quant aux motivations pour le moins équivoque de cette préfecture vis-à-vis du sport moto. » Sachant que ladite Secrétaire d'Etat se rendra au prochain Grand Prix de France, la réponse devait être donnée en direct.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Eh oui en trial comme si on en chiait pas assez avec la FFM qui nous emmerde à taxer comme des fêlés les trials, interdire les doubles licence FFM/UFOLEP, demander des milliers d'euros de diffusion de vidéos sous peine d'amende, de transformer notre sport en enduro dangereux, il faut en plus que les préfectures viennent foutre leur merde !!! Sans parler des écolosconos bien sur. Pour une fois qu'ils nous défendent c'est sur faut les mettre en avant plan...Ca change ! C'est tellement rare...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire