Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

FFMC : 15 399 signatures contre la loi des 100 chevaux

Dans Moto / Pratique

FFMC : 15 399 signatures contre la loi des 100 chevaux

Voilà le nombre exact de signatures que la FFMC a récolté pour non respect du droit communautaire : 15 339 signatures pour une plainte adressée à la Commission européenne. Et oui, face à l'ignorance de notre cher Etat français, la FFMC a dû avoir recours aux grands moyens pour se faire entendre.


A l'heure de l'uniformisation des pays européens, il serait bien que l'un des 5 pionniers donne l'exemple en abolissant cette loi totalement absurde et liberticide. C'est en janvier dernier que tout a commencé lorsque la Fédé' lança un appel à nous autres motards pour se mobiliser et porter plainte contre notre gouvernement.


« En effet, en imposant le bridage des motos, vendues et immatriculées sur son territoire, à 73,6 kilowatts (soit 100 ch.), l'Etat français viole le principe fondamental de libre circulation des personnes et des marchandises. »


Ce bridage n'existe que dans notre pays, et complique les démarches des motards français en cas d'achat ou de revente de sa moto, occasionnant des frais le plus souvent conséquents.


D'après la FFMC :


« Arguant d'un « enjeu de sécurité routière » pour justifier une telle limitation de nos droits, l'Etat français n'a pourtant jamais pu établir de corrélation entre la puissance des motos et l'accidentologie des motards. Les chiffres sont sans appel : le nombre de motards tués en France est encore bien supérieur à celui d'autres pays européens qui n'imposent pourtant aucune limitation de puissance. »


FFMC : 15 399 signatures contre la loi des 100 chevaux


Nous ne sommes pas des gamins, et je pense capable de connaître nos limites ainsi que notre fragilité sur la route et a en respecter les règles. Et pas une bande de sauvages bons à se faire enfermer comme certains politiques se plaisent à le penser. Depuis des années la FFMC revendique l'action de prévention plutôt que de répression. Pour ceux qui auraient quand même souhaité signer cette plainte, vous pouvez encore les adresser à cette adresse :



  • Secrétariat général de la Commission européenne
  • Service des plaintes
  • 200 rue de la loi
  • 1049 Bruxelles
  • Belgique

Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Mort de rire la photo, elle représente bien les motards ? un beauf au look de beauf avec un blouson en cuire de beauf...

Par Anonyme

Ah, les généralisation.... Triste reflet de l'étroitesse d'esprit de gens incultes!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire