Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

FFMC : 30 ans déjà !

Dans Moto / Pratique

FFMC : 30 ans déjà !

30 ans… Ca commence à remonter loin pour une association. Et pourtant les racines de la FFMC viennent des années soixante-dix. A cette époque, les motards étaient encore plus mal vus qu'aujourd'hui. Considérés comme des « rebelles », ils étaient rejetés par les bien-pensants de l'époque et censurés de toutes parts. Le 21 septembre 1978, un grand journal comme le Parisien faisait même apparaître dans ses colonnes les propos du directeur de la Sécurité routière de l'époque, M.-Christian Gérondeau plutôt sans équivoque : « les motos de grosse cylindrée constituent un danger véritable pour les routes françaises, dont il faut s'inquiéter ». Sur la radio France inter, on peut entendre : « Est-ce que nous pouvons tolérer sur nos routes de véritables monstres comme ceux que l'ont voit apparaître sur le marché, qui font 1-100-cm3 de cylindrée, dépassant largement les 200 kilomètres à l'heure, pèsent 300 kilos, et qui ont des taux d'accidents énormes ». A l'époque, seules quelques associations disparates et des « moto-clubs pirates » existaient dans le paysage français pour organiser des manifestations. C'est en se regroupant que la FFMC verra le jour.


Un moyen pour les motards d'affirmer leur passion, pour revendiquer leur liberté et leur anticonformisme. Faire front d'une seule et même voix contre les pouvoirs publics particulièrement motophobe de l'époque. Aujourd'hui, la ligne directrice de la FFMC s'inscrit dans la volonté de perdurer le plus longtemps possible pour faire valoir le droit des motards. Elle a évolué avec son temps comme l'explique le sociologue Denis Berger dans son mémoire que vous pouvez lire (159 pages) sur ce lien.


L'asso' a su se développer au fil des années avec l'implantation de 79 antennes départementales et réunit des milliers d'adhérents, sans compter le rapprochement envers les autorités pour faire valoir nos droits. Elle se veut le reflet des valeurs solidaire, de partage et de responsabilité du milieu et montrer que les motards sont des concitoyens ayant les mêmes droits que les autres. Et dans ses actions de prévention, de formation et avec les structures annexes (Assurance Mutuelle des Motards, Editions de la FFMC, Association pour la Formation Des Motards, FFMC Loisirs), la FFMC continue ses actions tout en s'ouvrant aux nouvelles catégories d'usagers deux-roues et trois-roues.


Si vous êtes empreint de nostalgie, vous pourrez découvrir avec plaisir le document « l'incroyable histoire des motards en colère » retraçant l'histoire de l'association et un autre dossier sur toutes les actions menées depuis trente ans : « 30 ans de colère, 30 ans d'engagement citoyen ».


Bonne anniversaire la FFMC !


Mots clés :

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

"dépassant largement les 200 kilomètres à l’heure, pèsent 300 kilos, et qui ont des taux d’accidents énormes" et maintenant c'est 300 km/h pour moins de 200 kilos avec moins d'accident. comme quoi, il y a du mieux partout :bien:. bon anniversaire la FFMC :fleur:

Par Anonyme

 Le paradoxe c'est que la mutuelle des motards est devenu exactement ce quelle combattait au départ.

Par Anonyme

ah bon seb, t'en connais d'autres une mutuelle qui font venir leurs délégués (que les societaires elisent) des 4 coins de la France, à ses frais? T'en connais une autre qui, plutot que de virer ses societaires au bout de 2 sinistres, met en place une commission pour entendre les explications dudit societaire? Et quelle autre mutuelle propose des stages de perfectionnement à la conduite, suite auxquels le stagaire a droit a 20% de reduction sur son assurance? Quelle mutuelle s'oppose au controle technique? Qui s'est opposé aux feux de jour? Parfois, il vaut mieux tourner 7 fois sa langue dans sa bouche...

Par Anonyme

 et tu en connais d'autre qui te font payer trois fois plus que la concurrence (2100 € contre 750 chez club 14 ) 

Par Anonyme

ah, club14, l'assureur qui refuse les jeunes, qui milite pour qu'on ait un controle technique et qu'on roule en gilet fluo. t'as bien choisi ton exemple! Partir de ton cas individuel pour justifier une attaque contre l'AMDM me parait quelque peu hasardeux. Si tout le monde etait dans ton cas, personne ne serait assuré à l'AMDM tu ne crois pas?

Par Anonyme

tiens, une demonstration, si c'etait necessaire : http://blogs.motomag.com/gchocteau/index.php?post/2008/06/27/Philippe-Monneret-et-AXA-Club-14-pour-la-defense-de-la-moto-et-de-la-securite-routiere-Supercherie

Par Anonyme

 je n'ai pas dis que Axa était mieux, j'ai dis que c'était moins cher. Il y a 20 ans ils n'ont pas voulu m'assuré car j'étais un jeune conducteur, et ce sont les premières choses que la mutuelle revendiquait.  Je ne suis pas un cas isolé, j'en connais plus d'un qui on claqué la porte car ils était trop cher dont des tout premier sociétaire.

Par Anonyme

ils sont chers notamment parce qu'ils ne refusent pas systematiquement les jeunes, les sportives, etc. Des amis disaient comme toi. Mais bizarrement, quand leur fils est passé à la 125, ils se sont tournés vers l'AMDM, elle était la seule à bien vouloir l'assurer. Et encore que dire qu'ils sont chers est réducteur, car cela depend du profil (pour le mien, ils sont imbattables), et il faut tout comparer : franchises, remboursement des vetements,etc. Quant à ce qui s'est passé il y a 20 ans, ils ne faut pas oublier que l'AMDM a longtemps été dans le rouge car elle acceptait tout le monde, meme les canards boiteux. Entre accepter d'assurer l'inassurable, et n'assurer que ceux dont le risque est minime (le pere de famille de 50 ans en BM), il a fallu trouver un juste milieu

Par Anonyme

La mutuelle des motards ,ce sont les premiers à faire controler s'il y a eu débridage ou non en cas de sinistre un peu lourd.De plus il y a beaucoup d'assurances moins chéres tout en offrant les memes prestations et d'autrepart il n'y a pas qu'eux qui prennent les jeunes et pour finir ils te résilient assez facilement en cas de sinistres rapprochés.En clair il y a mieux comme assurance mais je ne suis pas la pour faire de la pub.

Par Anonyme

si il y a un sinistre un peu lourd comme tu dis, c'est souvent la partie adverse qui demande de verifier s'il y a eu debridage. D'ailleurs, y'a d'autres assurances qui demandent la fin du bridage à 100 cv? et non! donc vous donnez votre argent à des assureurs qui sont bien contents du systeme actuel Quand tu dis chers, je paye 300€ pour assurer une rsv 1000 tous risques, avec 40% de bonus. trouve mieux! tu as regardé le lien que j'ai mis plus haut? Quant au fait de te resilier, on voit bien le double discours de l'assuré moyen. Il ne veut pas etre resilié s'il se plante à repetition, mais il ne veut pas avoir une prime d'assurance enorme pour indemniser ceux qui se plantent sans arret. Enfin bref,le sujet de l'article,c'est pas les 30 ans de l'AMDM

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire