Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

FFMC : elle dénonce les péages urbains

Dans Moto / Pratique

FFMC : elle dénonce les péages urbains

Parce que les motards ne sont pas des rustres nombrilistes et insoumis comme le laisserait penser le gouvernement. La FFMC monte une fois de plus au créneau et ce pour tous les usagers de la route contre le projet de loi du Grenelle II dont les votes commencent dès aujourd'hui et se termineront demain. L'injustice ? La taxe urbaine qui pourrait être mise en place pour les centres villes des agglomérations de plus de 300 000 habitants. D'abord à titre expérimental et au choix des décisionnaires des grandes villes, elle permettra juste de déplacer le problème de pollution et de creuser les inégalités sociales.


De plus, la solution de recours est plus que limitée connaissant le problème de saturation des transports en commun actuels, sans parler de sa fiabilité parfois limitée quand ces derniers décident de faire grève ! Et même si c'est plutôt subjectif, la limitation des accès au centre ville se pratique déjà via des subterfuges comme la limitation des places de parking ou l'accès de plus en plus restreint. On ne se demande plus pourquoi tant de personnes se sont tournées vers le deux-roues. Et pour les autres qui n'ont pas le choix que de prendre la voiture, cela devient vite un calvaire avec entre autres les conditions de circulation.


La FFMC donne son avis sur le sujet :


« Un péage urbain ne résoudra pas les problèmes de congestion et de pollution des villes, il ne fera que les déplacer en périphérie. Pire, cette nouvelle taxe réservera le cœur économique des villes aux plus privilégiés, reléguant les plus démunis, les plus défavorisés géographiquement et les professionnels dans leurs difficultés de circulation quotidiennes, au plus grand mépris des principes d'égalité sur lesquels notre pays est fondé. »


Pour l'asso', des solutions concrètes existent pour allier transports et écologie et ne demande qu'un petit effort des politiques. Le fait que le deux-roues facilite la fluidité du trafic et émette pour la même distance beaucoup moins d'émissions polluantes en fait partie. Et qu'ils ne devraient pas essayer de dissuader les gens d'en faire avec une répression outrancière et une diabolisation de la catégorie.


Source


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Les communes vont perdre 80 % de ce que la taxe professionnelle leur rapportait ; et l'Etat ne compensera que jusqu'en 2011. Ce n'est qu'un début ; ça va très vite devenir un exploit pour une collectivité locale d'avoir un budget équilibré... et pour les particuliers (c'est à dire 65 millions d'habitants de notre beau pays...)  qui résident forcément sur une commune ou une autre, ça va très vite devenir pesant, très pesant... C'est l'été ; bonnes vacances à toutes et à tous !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire