Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

FFMC : L'UE veut mettre fin au bridage des 100 chevaux

Dans Moto / Pratique

FFMC : L'UE veut mettre fin au bridage des 100 chevaux

Est-ce que le cumul d'années de dérogations, qui étaient à l'origine provisoires, a fini par agacer l'union européenne ou bien la démonstration que la puissance d'un véhicule n'avait pas d'incidence sur un accident de la route ? Toujours est-il que l'UE remet en cause la loi des 100 chevaux crée par la France.


C'est en tout cas ce que laisserait entendre un mémo apparu dans un projet de Directive de la Commission Européenne. Il indique l'intention de supprimer la dérogation accordée à la France en 1995, après que les règles d'homologation des véhicules soient devenues de la compétence de l'Union Européenne. Cette dernière donne droit à l'interdiction d'immatriculation des motos de plus de 73,6 KWatts.


La FFMC s'en félicite hautement et espère que cette directive aille jusqu'au bout. Depuis le 30 novembre 1984, date de la mise en place des 100 chevaux, un bon nombre d'études ont démontré (comme celui du Conseil général des ponts et chaussées en janvier 2008) que « le bilan des accidents de motos n'était pas meilleur (…) que dans des pays qui n'appliquaient pas la limitation » et que « les vrais facteurs de risque, bien connus chez les motards, reposaient sur le comportement et l'utilisation non réfléchie qui était faite des performances (…). Or, ce comportement se manifeste dans la conduite d'engins de puissance bien inférieure à la limite arbitraire de 100 ch. »


En parallèle, l'association avait porté plainte en 2007, avec 15 399 signataires, contre le gouvernement Français pour l'atteinte à la libre circulation des personnes et des marchandises. En effet, cette directive des 100 chevaux empêchait la vente entre les pays et la pleine concurrence entre les importateurs. Et du côté des consommateurs, un mise en danger de sa protection d'assurance en cas d'accident impliquant un véhicule ne respectant pas cette dérogation.


Aujourd'hui, ce projet doit être voté pour pouvoir être mis en application d'ici quelques années. En plus de l'abolissement des 100 chevaux, cette directive comprendra le durcissement des normes anti-pollution et l'obligation de posséder l'ABS sur les moyennes et grosses cylindrées.


La FFMC « espère que le Gouvernement français n'attendra pas d'être contraint pour respecter ses engagements communautaires et tirera rapidement les leçons d'un tel désaveu de sa politique de sécurité routière, empreinte de fantasmes et de raccourcis insensés. »


Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Vivement que ca passe

Par Anonyme

  titre perso je suis contre cette lois mais pour une autorisation de puissance évoluant avec l'expérience du pilote, du style: - moins de 21 ans : 34 CV (comme maintenant). - Jusque 10 ans de permis moto (ou autre limite forcément placée de manière arbitraire): limitation à bécane moins de 100cv.  - après 10 ans de permis : Full power.

Par Anonyme

Faudra demander à Sarkozy qui a toujours le dernier mot...

Par Anonyme

De toute façon, même avec 50 CV, on se fait flasher et racketter à tous les coins de rue, alors...

Par Anonyme

je ne vois vraiment pas a quoi ça peut servir deja avec 100 bourrins on tape facilele 250! sur n importe quel sportive,vu le tout repressif en france si c est pour finir en tole au moindre exces franchement  a quoi ça va servir, et vous pensez que les assurances vont rester au meme tarifs peut etre ,quand on voit deja les prix pratiqués attentions aux augmentations ils vont se regaler!!!

Par Anonyme

@kris, si on suit ton raisonement, pourquoi il y a des voiture de 200-300 voir 500 et 600 cv sur la route, avec 200 il y en a largement assé, la liberté tu connais? libre a soit de rouler avec ce qu'il veut! si l'on bridait toutes les voitures on ne pourrait rien dire pour nos motos, mais ce n'est pas le cas!

Par Anonyme

 kris> c'est surtout que le bridage de nombreux modèles castre le comportement de la moto. Imaginez une Ferrari avec bridage à 200 ch et ben là, c'est pareil.

Par Anonyme

j'voudrais pas être pessimiste mais avec Sarko... vous voyez bien pour l'assouplissement des règles de récupération de points, le chef a dit non! depuis le temprs qu'on dit que cette loi va sauter, je perds espoir... :-(

Par Anonyme

21h52 je suis d'accord avec toi , Sarko n'est pas d'accord ,ce que Sarko veut Sarko l'obtiendras ,on dirait qu'il est le seul a decider !!!!!!!!!

Par Anonyme

et ben fo pas voter sarko !!!!en tout cas vivement que ca passe et je vois mal  la france faire obstacle à une décision européenne (sinon ca sert à rien d 'avoir voter l' europe il y a qques années de ca ) @+++ kiki

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire