Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

FFMC : La grande manifestation du week-end

Dans Moto / Pratique

FFMC : La grande manifestation du week-end

C'était ce week-end l'appel aux manifestations de l'Union des Usagers de la Route, l'U U R, un appel national relayé par la FFMC, le CODEVER, nous n'allons pas donner le nombre exact des manifestants afin d'éviter le traditionnel « x 000 » selon les organisateurs et la moitié selon la police, la vérité se situant surement toujours au milieu !


Suite au 18 juin, qui avait été provoqué par les décisions hâtives des cerveaux féconds de nos décideurs, une nouvelle grande journée de rassemblement a donc eu lieu. Pauline vous y avait invité.


Un constat, pas sur que l'on avance !


Voici le communiqué officiel de la FFMC.


Trois mois après les manifs du 18 juin, rien de neuf du côté de nos dirigeants politiques qui s'enferment dans le cafouillage de leur communication (les gilets fluo deviendraient des brassards, mais toujours soumis à amendes et retraits de points, les radars deviennent « pédagogiques », mais coûteront plus de 40 millions d'euros, etc…). Les motards restent quant à eux mobilisés, et en ont fait à nouveau la démonstration ce week-end, avec plus de 30 000 manifestants partout en France. Jean Luc Nevache, nouveau DISR , que nous avons rencontré le 2 septembre semble désireux de sortir de la situation de blocage, mais sa marge de manœuvre est restreinte.


En effet, depuis que la Sécurité Routière est passée au ministère de l'intérieur, place à la communication et à la mise en scène… en attendant de « bons » chiffres pour les élections présidentielles de 2012 ? Le nombre de tués sur les routes est pourtant à la baisse depuis 40 ans et les chiffres n'ont jamais été autant en amélioration que ceux de 2010, en particulier celui des tués en 2RM : -20.7%.


La FFMC n'a pas vocation à pousser ses militants dans les rues tous les trimestres, et pourtant, malgré 2 années de discussions avec les Pouvoirs Publics, elle a dû s'y résoudre déjà à 3 reprises au cours de l'année 2011.


A l'approche de l'année électorale de 2012, les milliers d'usagers de la route en colère envoient donc un dernier avertissement sans frais aux pouvoirs publics : la Sécurité routière devra se faire avec les citoyens, et non contre eux. La balle est dans le camp du gouvernement…


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

permis A 1 = 250 4 temps ; il est temps !!!!!!!!!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire