Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

FFMC: mobilisation réussie contre l'interdiction des deux roues motorisés

Dans Moto / Pratique

FFMC: mobilisation réussie contre l'interdiction des deux roues motorisés

C'est une mobilisation réussie dont peut se féliciter la Fédération française des motards en colère (FFMC). En cause, une disposition de la loi énergétique prévoyant la mise en place de zones interdites aux deux-roues dans la circulation urbaine. Une discrimination, une stigmatisation qui est aussi une exception européenne. L'heure est grave.


Sachez-le, il est désormais possible aux communes de mettre en place des zones à circulation restreinte excluant les deux-roues. Ceci au nom de la lutte contre la pollution. Pourtant, une moto ne roule pas au diesel tandis que par son gabarit, elle reste une solution pour décongestionner le trafic routier. A part un a priori rappelant les pures heures de l'Histoire, on ne saisit pas très bien ce qui a pu ainsi motiver nos chers politiques pour encourager e qui ressemble à une chasse aux sorcières.


Sous le slogan qui tombe sous le sens mentionnant que «le deux-roues motorisés est une solution, pas une pollution!», la FFMC a organisé samedi une journée d'action nationale forte de 34 manifestations. Avec un certain succès. À Paris, le périphérique était en partie bloqué, dans l'après-midi, en raison de cette mobilisation. Des centaines de véhicules ont occupé les voies de circulation avant de gagner le centre de Paris.


À Orléans (Loiret), environ 300 motards en colère se sont rassemblés entre 9 heures et 10 heures sur le parvis du Théâtre d'Orléans avant de rejoindre la route nationale direction Paris. À Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), quelque 150 motards ont répondu à l'appel de la FFMC et ont manifesté dans la matinée devant la mairie. D'autres mobilisations ont également eu lieu à Lille, à Limoges, à Bordeaux ou encore à Grenoble.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire