Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

FFMC : quand le bike jacking vire au drame, opération "brassard blanc"

Dans Moto / Pratique

FFMC : quand le bike jacking vire au drame, opération "brassard blanc"

Souvenez-vous, c'était le 28 septembre dernier, Frederic a été victime de ce qu'on appelle un bike jacking (vol avec agression du conducteur) et est décédé des suites de ses blessures. Cela a créé une vive émotion dans le milieu motard mais a fait resurgir les craintes de ce genre de vols.


En effet, en plus d'être fragiles sur la route, les motards sont aussi des proies faciles pour ce genre de voleurs. Et les promesses du gouvernement sur la mise en place de fichiers de renseignements, sur l'installation de caméras à tous les coins de rue ou tout simplement de résoudre les problèmes d'insécurité en général restent à l'état de projet.


Alors que faire pour éviter ces agressions ou tout simplement faire face?


La FFMC propose sur son site un petit article de prévention pour éliminer les situations à risques. Des conseils tout simple comme « à l'approche d'un feu rouge dans un quartier pas sûr, ralentissez pour arriver au niveau du feu seulement lorsqu'il passe au vert. Si vous êtes amenés à vous arrêter malgré tout, préférez le milieu de la voie plutôt que le côté. Observez en permanence votre environnement et surtout gardez la 1re vitesse enclenchée, soyez prêt à repartir en cas de danger. À chaque arrêt, gardez votre casque et vos gants jusqu'à ce que vous vous soyez assuré de la situation. »


Il existe aujourd'hui des systèmes anti-jacking comme le nouveau Skybarbe de Techno Globe qui coupe le moteur automatiquement et laisse le voleur avec un deux-roues inutilisable.


Sur ce sujet la FFMC lance un appel :


« Elle ne sombrera pas dans la dérive sécuritaire qui s'est depuis longtemps emparée de notre pays, et qui menace certains motards, légitimement révoltés par le drame de Fred et aujourd'hui tentés de s'armer pour répliquer dans l'hypothèse d'une agression similaire. Comme toutes les formes de vol dont sont victimes les particuliers, le bike jacking n'est jamais que l'expression d'une société en crise : même s'il est aujourd'hui de bon ton, lors de chaque fait divers, de réclamer toujours plus de répression, la solution ne viendra ni d'une course à l'armement, ni d'une surenchère policière. Répondre à la violence par la violence n'est jamais une bonne solution.


Mais la FFMC souhaite rendre hommage à Fred et à tous les anonymes, victimes de ce genre d'agression, et invite les motards qui circuleront samedi 18 octobre à porter un brassard blanc en signe de solidarité. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire