Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

FFMC: rencontre avec Emmanuel Barbe

Dans Moto / Pratique

FFMC: rencontre avec Emmanuel Barbe

C'est aujourd'hui qu'Emmanuel Barbe, fraîchement débarqué au poste de délégué interministériel à la sécurité routière, rencontre la FFMC…


Comme il en est coutume, tout nouveau délégué à la sécurité routière se doit de rencontrer les principaux organismes engagés dans la sécurité routière… dont bien entendu la FFMC. Emmanuel Barbe ne fera pas exception à la règle.


Au menu donc de cette réunion qui se tiendra aujourd'hui jeudi 21 mai 2015 il sera évidemment question des deux-roues motorisés avec en ligne de mire les questions sur les équipements du motard, le contrôle technique… la fin de la loi des 100 chevaux mais aussi l'amélioration des infrastructures et les partenariats courants…


« Question deux-roues motorisé, les préliminaires devraient vite être expédiés puisque Monsieur Barbe a pour nous l'avantage d'être un utilisateur régulier et qu'il sait de quoi nous parlons en matière de spécificités de circulation au guidon et ça, ce n'est pas si fréquent chez les hauts fonctionnaires parfois chargés de diriger des domaines qu'ils ne connaissent pas » souligne le FFMC. À suivre donc.


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Apparemment, monsieur Barbe, s'il connaît bien le 2RM, ne connaît pas encore bien à qui il a affaire. Puisqu'il se permet de proposer des mesures très très impopulaires (le port obligatoire de l'équipement, le contrôle technique) dont certaines ont d'ailleurs été retoquées au niveau européen (le contrôle technique)...

Par Anonyme

Ouais, aussi motard qu'il soit, monsieur Barbe ne pourra rivaliser ni avec le Lobby Perrichon, ni avec les chiffres de la sécurité routière en avril... Surtout que l'abrogation des 100cv, c'est dans 6 mois, et rien n'est prêt. On entend même dire que le dossier est tellement sensible que ce sera à Matignon de trancher...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire