Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

FFMC : un bilan colérique contre la sécurité routière. Et vous?

Dans Moto / Pratique

FFMC : un bilan colérique contre la sécurité routière. Et vous?

Que l'on soit motard, cycliste, automobiliste ou camionneur, nous avons tous notre propre opinion sur la politique de sécurité routière actuelle. Que l'on soit pour ou contre les radars, pour plus de prévention dans les établissements scolaires, dans les boites de nuit ou bien simplement envie de préserver sa vie sur la routes et ne pas vouloir vider son portefeuille dans des amendes qui nous paraissent parfois injustes. Nous avons tous un avis plus ou moins tranché sur le sujet.


C'est le aussi le cas de la FFMC et de son communiqué apparu sous le nom de « Bilan de la sécurité routière 2009. Si vous ne savez pas quoi dire, dites du mal des motards ! ». Je peux reconnaitre que l'on sent une légère (si l'on peut dire) amertume sous la plume de l'auteur. Un ras le bol exprimé à l'encontre de cette fameuse politique actuelle, surtout celle qui est prise envers des motards cette dernière année.


Et pourtant, il faut reconnaitre que l'asso s'est battue pendant les 6 mois de concertation sur les deux-roues motorisés contre la Direction de la Sécurité et de la Circulation Routières pour faire reconnaitre la catégorie et faire tomber les préjugés. Et à la vue de la présentation du bilan par la DSCR le 29 juillet dernier pendant sa conférence de presse, l'impression que cela n'a servi à rien plane.


Tout y passe, chiffres erronés balancés par le gouvernement, que cela concerne le parc roulant comme les accidents, le manque d'infrastructures routières, politique répressive abusive et de plus en plus sournoise, les discriminations financières pour le droit d'emprunter des axes autoroutiers qui sont un gage de sécurité, le manque d'une vraie prévention et dans les pires : la diabolisation des deux-roues. Et dans un autre domaine, le fait que les grands médias reprennent ces infos sans chercher à comprendre l'impact de tels diffusions peuvent engendrer (audience quand tu nous tiens!).


Je vous invite donc à retrouver l'article complet sur cette page et à donner votre avis dans nos colonnes sur cette politique de sécurité routière actuelle. Alors, juste ? Injuste ? Autoritaire ? Pas assez ?


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire