Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

FFMC : une grosse mobilisation pour la manif' "anti CT"

Dans Moto / Pratique

FFMC : une grosse mobilisation pour la manif' "anti CT"

Beaucoup, beaucoup, beaucoup de mobilisation de la part des motards ce week-end contre la mise en application du contrôle technique à la revente. L'appel de la FFMC n'est pas resté sans réponse, avec, par exemple, près de 10 000 motards sur Paris.


Les chiffres sont plutôt encourageants avec 3 000 motards à Lyon ou encore 2 000 à Toulouse. Pour l'association, ils reflètent bien que les prises de décisions faites par le gouvernement ne correspondent pas aux réalités du terrain. Elle souhaite également intensifier le mouvement les prochaines semaines.


C'est 70 points de manifestations à travers l'Hexagone qui se sont réunis pour faire bloc contre les dernières mesures prises par le CNSR. Ce dernier a d'ailleurs tenté de justifier tant bien que mal de ses actions.


Pour la FFMC, le CT est « un projet inutile et coûteux » et rappelle qu'il « ne repose sur aucun élément objectif et constitue un mensonge pour l'ensemble des usagers de 2 et 3 RM. Et ce, au seul profit des centres de contrôles techniques qui ne voient dans cette mesure que la possibilité d'un contrôle périodique généralisé, ce que dénoncent les usagers concernés depuis 2007. Pour rappel, ce contrôle nous revient aujourd'hui par la volonté d'Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière nommé il y a tout juste un an. »


De son côté, bien que dans un premier temps le Conseil national de sécurité routière n'avait pas retenu le CT, le premier ministre est revenu à la charge et a forcé le passage de ce nouveau décret. Un bon moyen, selon l'asso, d'ajouter de la « défiance » auprès de la sécurité routière.


La FFMC annonce vouloir le retrait pur et simple du projet du contrôle technique à la revente et la mise en place d'une vraie concertation avec l'ensemble des acteurs de la route pour mettre en place une vraie baisse de la mortalité sur les routes.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Et hop ! Même scénario que pour le CISR de mai 2011... Des mesures stupides, rencontrant l'hostilité totale des usagers de la route. Bilan : présidentielle perdue ! À croire que Valls veut la peau de Hollande...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire