Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Film: vu pour vous: "Il était une fois le Continental Circus" de Bernard Fau.

Dans Moto / Loisirs

Film: vu pour vous: "Il était une fois le Continental Circus" de Bernard Fau.

Dans la série "Continental Circus", je voudrais le film. Mais attention, pas la première version, à savoir le long métrage réalisé en 1969 et 1970 par Jérôme Laperrousaz et qui mettait en scène principalement le pilote privé Jack Findlay... Non non; ici, il est question de la version 2015 que l'on doit à Bernard Fau et qui s'intitule: "il était une fois le Continental Circus".


Cette période bien particulière qui reprend le nom des caravanes des cirques qui se déplaçaient de ville en ville afin d'assurer le spectacle n'a jamais autant fait parler d'elle. Et ce n'est que justice.


D'abord, il y a eu "Continental Circus, le film de Jérôme Laperrousaz réalisé au début des années soixante-dix. Un film devenu culte qui montrait bien toutes les difficultés que rencontraient la majorité des pilotes pour survivre au sein du Championnat du Monde de Vitesse. Survivre financièrement, mais survivre tout simplement tant le danger était omniprésent à chaque compétition. En novembre 2009, une projection de ce film culte avait été programmée au cinéma du Panthéon à Paris.


En 2014, dans son interview, Bernard Fau nous annonçait l'arrivée imminente d'une version revisitée par l'ancien pilote... Dernièrement, c'est un livre, "L'Age d'Or du Continental Circus" qui faisait l'actualité (mais, c'est Alex qui vous en parlera très prochainement).


Et aujourd'hui, ça y est. Le film de Bernard Fau est enfin disponible (nous vous l'avons déjà annoncé). Mais qu'en est-il réellement?


Récupéré lors du dernier Salon Moto Légende, c'est donc confortablement installé chez moi que j'ai pu voir cette version "réactualisée". Le "confortablement" est très important car le film dure quand même trois heures.


Au final, je dirais que pour bien comprendre ce long métrage, il faut non seulement avoir vu la "version Laperrousaz", mais aussi lu le livre de Bertrand Bussillet (qui intervient plusieurs fois dans le film de Bernard Fau). Car celui qui n'aura pas une idée de ce qu'était la compétition moto à cette époque risque d'être un peu perdu pendant ces trois heures. Certes, on retrouve l'ambiance du Continental Circus, mais la part belle est faite aux acteurs de cette période. Et je ne suis pas sûr que la génération actuelle puisse apprécier ce film sans un minimum de références. En effet, lorsque l'on discute avec de jeunes motards (et motardes) la plupart ne s'imagine même pas à quel point il était difficile d'assurer une saison complète en grands prix. Seules quelques pilotes de pointe vivaient confortablement de leur "métier".


Mais en s'imprégnant de ces trois œuvres dans l'ordre chronologique de leur sortie, ce n'est que du bonheur. Bien entendu, il s'agit là d'un avis très personnel. J'attends avec impatience vos commentaires...


Pour vous le procurer, cliquez ici.


Film: vu pour vous: "Il était une fois le Continental Circus" de Bernard Fau.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire