Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Formule 1 - 15 chiffres marquants de la saison 2016

Dans Sport Auto / Formule 1

Vous savez que Rosberg a été sacré champion du monde. Mais savez-vous qu'il a décroché son premier titre après un nombre record de Grand Prix ? Et à votre avis, combien de pneumatiques ont été utilisés cette année ? Qui a été le roi des dépassements ? Réponses en quelques statistiques.

Formule 1 - 15 chiffres marquants de la saison 2016

La saison 2016 s'est refermée le 27 novembre à Abu Dhabi avec le premier sacre de Nico Rosberg, sur Mercedes. Ce sera le seul titre de champion du monde pour l'allemand, qui ne fera donc pas mieux que son père, puisqu'il a créé la surprise en annonçant il y a quelques jours sa retraite.

Avant de définitivement tourner la page du championnat 2016, à l'approche des vacances de Noël et les préparatifs de la saison 2017 (qui sera lancée le 26 mars en Australie), petit retour sur ce qu'il s'est passé cette année avec des chiffres marquants ou insolites.

 

  • 10 victoires sur 21 Grand Prix pour Lewis Hamilton. Au total, l'Anglais a remporté 53 manches, se hissant en seconde position du classement des meilleurs pilotes, loin derrière Michael Schumacher (91). Mercedes a au total remporté 19 manches en 2016.
  • 206, le nombre de Grand Prix disputés par Rosberg avant qu'il soit enfin sacré champion du monde. C'est un record. Le pilote est le deuxième à être sacré comme son père.
  • 1 point a été marqué par le Team Manor, au Grand Prix d'Autriche. Mercedes en a accumulé 765.
  • 15 652 pneumatiques Pirelli ont été utilisés pendant les week-ends de course, sur un total de 38 112 fournis. Pirelli, qui communique une partie de ces statistiques, précise que tous ont été recyclés.
  • 933 pit-stops tout au long de la saison, soit une moyenne de 2,01 par pilote à chaque Grand Prix. Le nombre record de passages au stand a été enregistré en Chine, avec 66 arrêts (à l'inverse, seulement 26 en Russie).
  • 866 dépassements ont été comptabilisés, soit une moyenne de 41,2 par course. La Chine a été particulièrement animée, avec 128 manœuvres. A l'inverse, seuls 10 dépassements en course ont été enregistrés en Hongrie.
  • Le champion parmi les pilotes est Max Verstappen, avec 78 dépassements. Avec un total de 41 positions gagnées, Fernando Alonso est le roi du 1er tour.
  • 3 heures 1 minute et 1,335 seconde, telle est la durée de la course la plus longue de l'année, au Brésil. La plus courte fut la manche italienne, avec 1 heure 17 minutes et 28,089 secondes.
  • 372,5 km/h, la vitesse maxi enregistrée cette année, c'était au Mexique avec Bottas. Il s'agit d'un nouveau record pendant une saison officielle.
  • 59°C, la température sur la piste la plus élevée durant une course, en Malaisie. La plus basse fut 15°C au Canada.
Commentaires (19)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

40....le nombre d'heures que chaque abonné Canal + aura passé assoupi dans son sofa certains dimanches...:dodo:

Par

.....et 5 heures après la publication de l'article....toujours personne pour commenter....mais de quel bois suis-je fais pour ne pas n'être moi aussi tombé dans les bras de Morphée dès la lecture des simples mots Formule 1.... :voyons:

Par

Le troll de base sur le pont et quelle intelligence dans ses commentaires

Par

En réponse à roc et gravillon

.....et 5 heures après la publication de l'article....toujours personne pour commenter....mais de quel bois suis-je fais pour ne pas n'être moi aussi tombé dans les bras de Morphée dès la lecture des simples mots Formule 1.... :voyons:

"de quel bois suis-je fais"

Au vue de ton pseudo...

Par

En réponse à Pop-corn

"de quel bois suis-je fais"

Au vue de ton pseudo...

Bien vue:bien:

Par

Je crois détecter une erreur dans l'article... Rosberg n'est pas le 2ème pilote a etre sacré comme son père puisqu'il y a eu Graham/Damon Hill et Gilles/Jacques Villeneuve

Par

En réponse à Jimmy427

Je crois détecter une erreur dans l'article... Rosberg n'est pas le 2ème pilote a etre sacré comme son père puisqu'il y a eu Graham/Damon Hill et Gilles/Jacques Villeneuve

Edit : au temps pour moi, Gilles Villeneuve n'a jamais été champion.... je prends la porte

Par

Et 10 c'est la note d'ennui sur une échelle de 1 à 10 pour la saison. Entre chaîne cryptée et intérêt limité de la bagarre pour la 2 ème place, histoires de sous, règlementations qui sert (Mercedes) ou dessert (RBR ou Lotus) pour contenter le plus offrant, autant regarder une course de Formule Renault 3,5L, ça bagarre plus, y a pas de combines à la ritale et ça fonce drôlement quand même !

Par

combien de dépassements en 2016 pour renault?

Par

En réponse à Pirelli P7

Commentaire supprimé.

tout comme le nombre d'heures a errer dans le show room alfa

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire