Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Forte hausse de la mortalité routière en mai : + 10,1 %

Dans Pratique / Sécurité

Forte hausse de la mortalité routière en mai : + 10,1 %

Mauvaise nouvelle : le nombre de morts sur les routes en France a augmenté de 10,1 % en mai par rapport à mai 2015. Voilà qui fait craindre un nouveau tour de vis répressif avant les grandes vacances estivales… alors que les précédents ne portent pas leurs fruits.

294 personnes ont été tuées sur le réseau routier hexagonal le mois dernier. Cela représente une hausse importante par rapport à mai 2015, avec 27 décès de plus, soit 10,1 % d'augmentation. Les autres indicateurs sont également en hausse. Les accidents corporels augmentent de 3,6 %, passant de 4 741 en mai 2015 à 4 913. Le nombre de blessés est en hausse de 2,9 % (6 144 soit 176 de plus). Ces mauvais chiffres ne confirment donc pas la petite amélioration constatée en avril, où le nombre de morts avait diminué de 5 %.

L'Observatoire national interministériel à la sécurité routière (ONISR) souligne le fait que la mortalité est en forte hausse chez les piétons et motocyclistes. Il indique que les périodes ont été contrastées. Pendant la première moitié du mois, les jours fériés ont été très meurtriers. Des accidents particulièrement graves ont endeuillé le pont de l’Ascension (62 décès du mercredi au dimanche contre 41 en mai 2015) et celui de la Pentecôte avec 48 décès du vendredi au lundi, contre 32 en mai 2015. Puis l'accidentalité a été modérée sur la deuxième quinzaine, car les déplacements motorisés ont été réduits par la pénurie de carburant et les fortes intempéries.

Hausse de 3,8 % depuis le début de l'année

Sur les cinq premiers mois de l'année, le nombre de morts sur nos routes est en hausse de 3,8 %, avec 1 288 tués, soit 47 de plus par rapport à la même période de 2015. Ce constat peu flatteur entretient la tendance constatée en France depuis deux ans. Le bilan définitif de l'accidentalité routière en 2015 avait fait état d'une hausse des morts de 2,3 % en comparaison de 2014.

Ces hausses ont lieu dans un contexte où le gouvernement a mis en place de nombreuses nouvelles mesures au cours des derniers mois, comme l'abaissement du taux d'alcoolémie pour les jeunes conducteurs, l'interdiction du kit mains libres ou encore la mise en service de radars de chantier qui sont régulièrement déplacés. Force est de constater que ces mesures n'ont pas l'impact espéré.

Le mauvais chiffre de mai tombe quelques semaines avant le début des vacances estivales, période où les routes sont très chargées. Il y a fort à parier que Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, annonce à la fin du mois un renforcement des contrôles en bord de route.

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (38)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mince... y'avait moins de pont, peu de carburant en stations, un temps de chien et donc forcément moins de monde sur les routes....et pourtant la conséquence des accidents routiers est de pire en pire.

Mais toujours plus de Dacia immatriculées....lien de cause à effet ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Mince... y'avait moins de pont, peu de carburant en stations, un temps de chien et donc forcément moins de monde sur les routes....et pourtant la conséquence des accidents routiers est de pire en pire.

Mais toujours plus de Dacia immatriculées....lien de cause à effet ?

L'étude pourrait, en effet, être menée.

Par

En réponse à roc et gravillon

Mince... y'avait moins de pont, peu de carburant en stations, un temps de chien et donc forcément moins de monde sur les routes....et pourtant la conséquence des accidents routiers est de pire en pire.

Mais toujours plus de Dacia immatriculées....lien de cause à effet ?

je pensais aux ventes de renault!

Par

Renault dacia, c'est comme sur les kwid, tu gonfles toi même ton airbag au moment de l'accident !

Par

En réponse à Leglandu

L'étude pourrait, en effet, être menée.

.....c'est un joke, mais en ouvrant le débat, que l'on trouve toujours dans le top 10 des immatriculations autos dans notre pays des basiques, le mix le plus pauvre de ce qui s'immatricule en Europe, et c'est une tendance qui est loin de s'améliorer, est forcément un facteur non négligeable dans la conséquence de l'accidentologie....

Il y a 25/30 ans, on trouvait encore des Lag', des Xantia, des 405 chaque mois dans le top 10....c'est fini tout ça...

on est passé au parc-misère.

Par

En réponse à roc et gravillon

.....c'est un joke, mais en ouvrant le débat, que l'on trouve toujours dans le top 10 des immatriculations autos dans notre pays des basiques, le mix le plus pauvre de ce qui s'immatricule en Europe, et c'est une tendance qui est loin de s'améliorer, est forcément un facteur non négligeable dans la conséquence de l'accidentologie....

Il y a 25/30 ans, on trouvait encore des Lag', des Xantia, des 405 chaque mois dans le top 10....c'est fini tout ça...

on est passé au parc-misère.

Je ne sais pas si le modèle est aussi important que cela. Je pense plus à incriminer les amortos à bout de souffle, les pneus ultra low cost (qui n'existaient pas il y a 20 ans) et, à mon avis en tout 1er lieu, une non concentration de beaucoup trop de conducteurs : on bavarde avec 1 seule main sur le volant, on textote à tout va, on n'utilise plus les clignos ni les rétros etc. N'importe quel conducteur de 2 roues voit ça tous les jours. C'est vrai qu'on roule de + en + souvent au milieu d'un trafic dense les uns derrière les autres ce qui n'incite pas à une concentration de tous les instants. Sauf qu'une petite inattention peut tuer.

Par

Et les recettes des radars ça va ?

Par

C'est surtout que les nouveaux moyens hyper-répressifs apparu depuis 15 ans ne changent pas forcément le cours des choses de la sécurité routière à part rapporter du blé à l'état et du chômage pour ceux qui perdent leurs points et leurs permis. Aucun appareil ne pourra surveiller 24h/24 les dizaines de milliers de kilomètres du réseau français et l'état de 30 millions d'automobilistes sans parler des conditions climatiques !

Par

En réponse à TeamGreen74

Renault dacia, c'est comme sur les kwid, tu gonfles toi même ton airbag au moment de l'accident !

Va chier ailleurs au lieu de chier sur les Renault. On te voit partout avec ce même refrain.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire