Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

FSBK à Ledenon: un samedi sous le signe de la fête !

Dans Moto / Sport

FSBK à Ledenon: un samedi sous le signe de la fête !

Pour les 40 ans du circuit, le spectacle est au rendez-vous lors de cette 4ème épreuve du Championnat de France Superbike. La journée très ensoleillée a mis le physique des pilotes à rude épreuve ainsi que leurs mécaniques. A l'issue de courses très disputées, les favoris se distinguent un peu plus. En fin de journée, une « abrivado » est venue apporter une touche de fête locale. Pour information, il s'agit d'un lâché de taureaux encadrés par des cavaliers.


Retour sur cette journée estivale de samedi.


Superbike


Grégory Leblanc profite d'un fait de course pour empocher une nouvelle victoire lors d'une course arrêtée sur drapeau rouge. David Muscat pouvait espérer la victoire puisqu'après plusieurs tentatives, il avait réussi à passer devant. Julien Da Costa complète le podium sans avoir jamais vraiment pu mettre en danger le duo de tête.


Les essais chronométrés :


toujours sous un soleil bien chaud, les Superbike s'élancent pour une course au chrono haletante. David Muscat (Ducati, Michelin) fait parler la poudre à mi séance avec un chrono en 1:23.314. Julien Da Costa (Suzuki, Dunlop) et Grégory Leblanc (Kawasaki, Pirelli) ont beau améliorer tour après tour, ils restent à 158 millièmes pour le premier et 345 pour le second. Il se retrouveront tous les trois en première ligne pour la course de cet après midi. Derrière, bien remis de sa blessure du Vigeant, Etienne Masson (Suzuki, Dunlop) n'est qu'à 1 dixième de Leblanc. Pour compléter la seconde ligne, au côté de Masson, on retrouve un autre rookie Axel Maurin (Kawasaki, Pirelli) et Guillaume Dietrich (BMW, Dunlop). Le top 5 de ces essais qualificatifs est contenu en une demie seconde.


La course :


sous un soleil de plomb, les petits jeunes du Trophée Pirelli 600 ont effectué 15 tours de folie. Durant une bonne moitié de course, ce sont 6 pilotes qui se présentaient presque sur la même ligne à l'entrée de certains virages. Hugo Clere puis Maxime Cudeville puis Pierre Texier a mené la course. Texier creuse l'écart à la mi-course et laisse ses 4 poursuivants directs se bagarrer pour le reste du podium. Dans un dernier tour dantesque Morgan Berchet s'impose face à Hugo Clere. Thibaut Gourin et Maxime Cudeville complètent ce top 5 extrêmement disputé.


Supersport


La lutte pour la victoire s'est résumée à un trio après que la chute du 4ème en tout début de course crée un écart significatif. Mathieu Gines impose son rythme et reprend un de point à Nicolas Salchaud qui sort vainqueur de son duel avec Lucas Mahias. Les places d'honneurs ont été bien bataillées aussi et permettent à Valentin Debise et Kevin Longearet de rentrer dans le top 5.


Les essais chronométrés :


Lucas Mahias (MV Agusta, Pirelli) marque un grand coup en qualification ce matin. Il entre en piste après 15 minutes, effectue deux tours très rapides en dessous des 1:25 (1:24.773) et rentre à son stand. Il est rejoint en toute fin de séance par Mathieu Gines (Yamaha, Dunlop) qui termine sur un temps en 1:24.987. Thibaut Bertin (Yamaha, Pirelli) complète la première ligne à 68 millièmes de Ginès. Parti aussi en piste en milieu de séance, Nicolas Salchaud (Kawasaki, Pirelli) prend le 4ème temps devant David Perret (MV Agusta, Pirelli) et Kevin Longearet (Yamaha, Pirelli). Valentin Debise prend le 7ème temps à 1 tout petit millième du pilote de Nancy.


La course :


la chaleur n'a pas fait trembler Mathieu Gines. Auteur du meilleur départ, il emmène dans sa roue Lucas Mahias et Nicolas Salchaud pour une course au rythme d'enfer. Thibaut Bertin chute dans le premier tour alors qu'il était 4ème. Un écart de plus de deux seconde se crée instantanément avec Valentin Debise et les autres poursuivants. Devant, il faut attendre le 8ème tour pour que Gines s'échappe et pour que Salchaud porte une attaque décisive sur Mahias. Le trio de tête s'étire et les positions se figent jusqu'au drapeau à damiers qui salue la 3ème victoire de Gines. Valentin Debise et Kevin Longearet complètent le top 5.


Moto3


La venue de pilotes Wild Card ce week-end à Ledenon a rendue la tâche difficile à Christophe Arciero, le leader du championnat de France Moto3. Jules Danilo s'est imposé magistralement tandis que Renald Castillon Gioanni a su exploité la Moto3 qu'il découvrait pour prendre la seconde place. Pensant avant tout au championnat, Arciero assure la place sur le podium tout en préparant sa revanche pour demain.


Les essais chronométrés :


venu effectuer une nouvelle wild Card après celle du Mans, Jules Danilo franchit la barre des 1:29 avec un temps de référence en 1:28.371. Christophe Arciero s'en approche mais termine en 1:29.016. Autres pilotes n'ayant pas participé à toutes les courses, Renald Castillon Gioanni et Anthony Dumont devancent Enzo Boulom, le 5ème au général et premier pensionnaire du Challenge de l'Avenir FFM. Accompagnés de Karl Croix ces pilotes s'élanceront des deux premières lignes de la grille de départ de la course de 15h30.


La course :


seconde wild card de la saison réussie pour Jules Danilo qui s'impose après une course en solitaire de 13 tours. Derrière, Anthony Dumont, Christophe Arciero et Renald Castillon Gioanni tente de rester dans ses roues mais en vain. Au 3ème tour, Dumont part à la faute et laisse les deux autres s'expliquer pour l'ordre du podium. Bien que ce soit sa première course en Moto3 cette année, Castillon Gioanni impressionne et trouve la faille dans le 9ème tour. Il en profite pour augmenter son rythme et rouler en 1:29.2 alors que Danilo roule en 1:29.1. Au dernier tour, pas de changement pour le trio de tête. Enzo Boulom, premier représentant du Challenge de l'Avenir FFM, prend la 4ème place devant Karl Croix et Corentin Brenon.


Pirelli 600


Début de course très impressionnant de ces jeunes loups qui se présentaient à 6 de front dans plusieurs virages avant que Pierre Texier prenne l'avantage et laisse ses petits camarades s'expliquer sans lui. Au terme d'un dernier tour incroyable Morgan Berchet prend le meilleur sur Hugo Clere.


Les essais chronométrés :


le soleil est déjà bien présent pour accompagner les pilotes de la Pirelli 600 dans leur séance. Dans les toutes dernières secondes, Morgan Berchet (Yamaha, PMR) arrache la pole position à Pierre Texier (Yamaha, Tex Racing) pour 172 millièmes. Grosse amélioration également en fin de séance pour Thibaut Gourin (Yamaha, GMT 94) un des locaux de l'étape qui signe le 3ème temps et rejoint ses deux adversaires dans le club des pilotes roulant en dessous des 1:27. Maxime Cudeville (Yamaha, PMR), Hugo Clere (Yamaha, SLMoteurs) et Kevin Meco (Kawasaki, Team4you) partiront de la seconde ligne de la grille de départ de la course dont le coup d'envoi sera donné cet après midi.


La course :


sous un soleil de plomb, les petits jeunes du Trophée Pirelli 600 ont effectué 15 tours de folie. Durant une bonne moitié de course, ce sont 6 pilotes qui se présentaient presque sur la même ligne à l'entrée de certains virages. Hugo Clere puis Maxime Cudeville puis Pierre Texier a mené la course. Texier creuse l'écart à la mi-course et laisse ses 4 poursuivants directs se bagarrer pour le reste du podium. Dans un dernier tour dantesque Morgan Berchet s'impose face à Hugo Clere. Thibaut Gourin et Maxime Cudeville complètent ce top 5 extrêmement disputé.


Side Car


Encore une belle course de Delannoy / Lavorel qui parviennent à prendre le meilleur sur Huet / Arifon la révélation 2013 de ce championnat de France. Ils ont résisté 5 tours avant de s'incliner. Brunazzi / Rigondeau complète le podium.


Les essais chronométrés :


en retrouvant son passager habituel, Sébastien Lavorel, Sébastien Delannoy se place en pole position avec un chrono en 1:28.822. Huet / Arifon signe le deuxième meilleur temps tandis que le tandem formé pour le week-end entre Robert Poret et Christian Chaigneau fonctionne à merveille puisqu'ils prennent le 3ème temps devant Brunazzi / Rigondeau. En F2, Bajus / Carre poursuivent leur lancée Poitevine avec le meilleur temps devant celle qui vient de marquer l'histoire du Tourist Trophy puisqu'elle est la première féminine à rouler au dessus de 160 kms/h de moyenne : Estelle Leblond (en duo en championnat de France avec Mélanie Farnier.


La course :


les Side Car clôturent cette première journée de course sur le circuit de Ledenon.Huet / Arifon effectuent une nouvelle fois le meilleur départ. En tête les 5 premiers tours, les Bretons doivent s'incliner face aux champions sortants Delannoy / Lavorel. Brunazzi / Rigondeau sont positionnés au 3ème rang. Le trio de tête se fige dans les derniers tours pour donner le podium suivant : Delannoy / Lavorel , Huet / Arifon et Brunazzi / Rigondeau. En F2, retour gagnant pour Estelle Leblond / Farnier qui remporte la catégorie suite à la mésaventure survenue au 9ème tour et qui les empêchent de finir la course.


European Bikes


Essais chronométrés : le duel entre les Ducati Adrien Protat et Nicolas Trolard a repris de plus belle à Ledenon. Petit avantage de 98 millièmes pour Protat. Lionel Ancelin complète la première ligne 100% Ducati suivi d'une seconde ligne 100% BMW avec Michel Amalric, Bruno Paita et Laurent Aymonin.


La course :


Adrien Protat remporte une nouvelle victoire au terme d'une course qui a vu la chute du leader du classement provisoire, Nicolas Trolard au 11ème tour. Michel Amalric (BMW) et Lionel Ancelin sont séparés de 7 dixièmes et complètent le podium.


Cette journée estivale s'est terminée avec l'abrivado pour la grande joie des spectateurs qui étaient restés et des participants au Championnat de France Superbike.


Rendez vous dimanche dès 8h30 pour les essais chronométrés et à 14h pour une nouvelle journée de course.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire